La voiture solaire la plus rapide du monde

Au cours du dernier World Solar Challenge, une équipe japonaise a vexé les précédents champions hollandais qui avaient gagné 4 fois de suite la course de 3.000 kilomètres à travers l’Australie.

La Tokai Challenger a terminé le voyage en 29 heures et 49 minutes malgré un pneu crevé, ce qui lui donne une vitesse moyenne de 101 km/h. Ce n’est pas le meilleur temps de l’histoire. L’équipe hollandaise dont nous parlions précédemment avait réussi en 2005 à parcourir cette distance en 29 heures et 11 minutes. Mais de toute évidence, les conditions météo comme l’ensoleillement et la force du vent peuvent modifier ces chiffres. [Global Green Challenge via Wired via Engadget]

Selon un de nos lecteurs, une autre raison pour cette différence de temps est : « à l’époque, il n’y avait pas de limite de vitesse dans les territoires du nord de l’Australie avant janvier 2007. Maintenant la vitesse maximale dans ces territoires est limitée à 130km/h. Des pénalités de temps sont ajoutées si une équipe dépasse la limitation de vitesse. » Etrange pour une course.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @ Nim65s : Héhé, comme ça les jours de pluie, tu restes sous la couette ! Plutôt sympa comme plan.

    Et sinon, ça sert à quoi de faire des courses en voitures solaires ? C’est pour le fun ou il y a un réel potentiel commercial ?

  2. Sur le thème de « ça sert à quoi », je trouve que c’est un projet génial pour les jeunes ingénieurs, plus utile que les courses de Formule 1 bien que moins spectaculaire.
    J’aimerai avoir une voiture solaire, avec une forme plus normalisée, elle passerait 10/12 heures par jour à m’attendre sur le parking du boulot, à recharger les accus… Si ça pouvait me permettre d’enchaîner sur les 60 Km à faire pour rentrer sans empester l’atmosphère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité