HADOPI : ce sont les internautes qui ripostent

Ce que j’aime sur Internet, c’est qu’il y a une sorte de justice réparatrice et autorégulatrice. Il y a un an environ, le gouvernement dépensait entre 50.000 et 85.000 euros pour lancer un site intitulé jaimelesartistes.fr. Celui-ci proposait des liens vers des plateformes de téléchargement légales (et frauduleux) et faisait croire pernicieusement que les anti-Hadopi étaient contre les artistes, (ce qui est bien évidemment archi-faux). L’ironie numérique en a voulu autrement puisqu’au 1er novembre le ministère de la culture a oublié de renouveler le nom de domaine. Grossière erreur, puisque le domaine a immédiatement été racheté par un détracteur du projet de loi.

Aujourd’hui, jaimelesartistes.fr redirige sur le site jaimelesartistes.info, qui est une plateforme avec des liens vers des articles anti-hadopi et vers des sites de téléchargement de musique libre.

Cerise sur le gâteau qui se transforme en déconfiture ministérielle, l’heureux propriétaire du site jaimelesartistes.fr a filtré les adresses IP provenant du ministère de la culture. Ci-dessous, le message qu’ils ont quand ils visitent le site :

J’ai l’impression que le mot riposte n’a jamais été aussi bien utilisé que depuis son passage dans le domaine public à l’Assemblée Nationale. [Degroupnews]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. L’idée est bien en effet ! Maintenant, on verra ce que va devenir le monde de la musique. Car rares sont les professionnels qui ne se plaignent pas, et ce à toutes les échelles de la production. Même les techniciens avoue que le téléchargement illégal a des retombées catastrophiques pour leur emploi.

  2. viva la révolution ras le bol de leurs conneries faut arrêter un peu , y à des preuves les pirates achètent plus de musiques que n’importe qui d’autres stats bien plus hallucinantes , et le piratage en france et minime par rapport aux pays asiatiques et bien d’autres c’est la chasse au sorcières alors que pour la drogue les violes et autres la sa tourne les pousses elle est belle la justice toujours les plus faibles qui paient le jours ou tu te fait agresser dans la rue la belle police est jamais là , bonjours la prison dorée les impôts taxes surtaxes lois bidons dépenses gouvernementales y à plus rien qui va les français gueulards nan juste vraiment ras le bol bien content que le serpent se morde la queue .

  3. @pop :

    merci pour ton commentaire consternant de niaiserie.
    longtemps qu’on n’en avait pas eu un comme ca…
    ou alors c’etait du 894eme degre…

    Bescherelle, sponsor officiel de l’infinitif et du participe passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité