Le bactériophage passe à l’attaque

Depuis le temps que nous attendions une excuse pour publier une photo d'un bactériophage*, le virus araignée microscopique qui se fixe sur une bactérie pour lui injecter son propre ADN, notre série sur La Vie Cyborg nous permet enfin de le faire.

Plutôt que d’attaquer des cellules de plantes ou d’animaux, le bactériophage utilise les bactéries comme hôtes pour sa réplication. Hautement spécialisé, le bactériophage se fixe sur une partie spécifique d’une bactérie spécifique, et comme une seringue sur pattes, injecte son matériau génétique (qui est stocké dans le bulbe en partie haute).

Il ne faut que quelques minutes à l’ARN viral pour convaincre les ribosomes de la bactérie de fabriquer ses propres protéines, transformant la bactérie en usine à virus qui, dans certaines circonstances, explosera littéralement avec son propre produit.

Cela fait longtemps que l’Homme a imaginé utiliser le bactériophage comme outil alternatif aux antibiotiques: la thérapie phagique est vieille d’un bon siècle. Mais son côté nanorobots préfigure le futur des manipulations biologiques.

* Cette photo est techniquement un modèle à échelle nano d’un bactériophage T4.

Cette semaine, Gizmodo explore l’humain amélioré dans ce que nous avons appelé La Vie Cyborg. Il s’agit de comprendre ce qui se passe lorsque nous cessons de considérer notre corps comme un objet sacré et que nous le regardons pour ce qu’il est: la machine ultime de la nature.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et le truc va muter et nous allons tous y passer….. 2012 est proche c’est pour ca que pleins de trucs pas cool voient le jour, il va bien faloir un pretexte pour la fin du monde….. MOUHAhAhAhA….

  2. L’article semble pertinent mais il faut tout de même ajouter que les bactériophages ne provoque pas toujours la lyse de la bactérie infectée.

    Ils peuvent aussi intégrer leur matériel génétique dans le chromosome bactérien ce qui en fait excellents outils d’études en génétique, microbiologie etc.

    Ah et les phages sont des virus à ADN ou ARN … Et pas seulement ARN.

    D’ailleurs quand il s’agit de convaincre les molécules biologique comme leurs homologues inorganique ne sont pas très douées.

    Pour un peu de culture :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Phage_lambda
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bact%C3%A9riophage

    Mais c’est tout de même mieux d’aller dans une bibliothèque…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité