Le piratage alimente les théories du complot chez les sceptiques du réchauffement climatique

Les archives de courriels des climatologues de l'Université d'East Anglia ont été piratées, et certains croient y avoir trouvé une nouvelle conspiration pour favoriser la thèse du réchauffement climatique.

Dès que les contenus des courriels archivés ont été rendus publics, des voix se sont manifestées pour dénoncer des manipulations de données destinées à favoriser la thèse du réchauffement climatique. Les scientifiques ont-ils vraiment tenté de museler les sceptiques dans les publications scientifiques? Les réponses à ces questions manquent encore de clarté.

Selon New Scientist, il n’y a aucune preuve de manipulations de données, mais certains échanges de courriels pourraient être interprétés comme des tentatives de supprimer certaines données de recherches.

Quelle que soit la manière dont les réponses seront apportées à ces questions, le problème n’est pas tant dans le contenu des courriels ou des données que dans le fait que l’Unité de Recherche sur le Climat de l’Université restreignait l’accès aux données aux seuls chercheurs qu’ils jugaient dignes de foi. Peut-être que cette controverse n’aurait jamais été soulevée s’ils avaient d’emblée choisi la transparence. [New Scientist]

Photo by coda

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Voici des personnes qui nie le fait que le réchauffement serait du aux activités humaines.

    Richard Lindzen, qui a démissionné du GIEC en 2001 car les documents seraient falsifiés et ne représenteraient pas la réalité scientifique. Il est membre du MIT à propos de la météorologie.
    Marcel Leroux, professeur émérite de climatologie à l’université Jean-Moulin et directeur du laboratoire de climatologie, risques et environnement du CNRS.
    Yuri Izrael, directeur de l’institut de l’écologie et du climat du globe de l’académie des sciences russes et vice-président du GIEC en juin 2005.
    William Gray, spécialiste de renom international sur le climat et plus particulièrement les ouragans. Il a été récompensé de nombreuses fois pour ses travaux dans le domaine du climat et a formé des dizaines de chercheurs au cours de sa carrière. Depuis qu’il s’est posé contre la thèse dominante du réchauffement climatique, il a été privé de ses financements et est devenu « persona non grata » auprès du GIEC et auprès des congres internationaux portant sur le climat alors qu’il en est l’un des plus grands experts.

  2. La photo utilisée:

    Olafur eliasson
    « The Weather Project »
    Tate Modern
    Londres
    2003.

    Rien à voir avec le sujet, mais cela fait plaisir de voir un peu d’art contemporain sur Giz’.

    F.

  3. @fred & dominik : pourtant, dans certains de ces mails, les climatologues se plaignent justement de l’arrêt du réchauffement et que ce n’est pas bon pour l’adhésion des masses à la théorie du RCG…

    Moi je dis que cet évènement doit évidement remettre le débat scientifique au centre de la table, car c’est un sujet scientifique et non politique.

  4. Yes Francis j’allais apporter la précision culturelle 😉 Magnifique installation que j’ai eu l’occasion de voir, dans cette très belle réhabilitation d’usine en musée par les architectes suisses Herzog & De Meuron.
    Je sais je sais, c’est comme le Nutella: moins on en a, plus on l’étale… Merci à Giz pour cette illustration ma foi bien insiprée!

  5. Je pense qu’il faut mesurer ses propos, réchauffement climatique, oui, mais quelles en sont les causes ? Ce n’est pas évident de trouver les réponses.
    La vidéo du professeur Vincent Courtillot est très intéressante.

    Venez faire un tour sur plusieurs sites

    http://www.nationspresse.info/?p=66697

    http://www.korben.info/rechauffement-climatique-fake-ou-realite.html

    http://www.dailymotion.com/video/xanv0e_rechauffement-climatique-les-erreur_tech

  6. Des personnes qui nie(nt) ? oui ça se conjugue!

    Pour info Lindzen est consultant pour le lobby pétrolier républicain et comme tel financé depuis de nombreuses années par la Western Fuels Association (source Ross Gelbspan from HARPER’S MAGAZINE/December, 1995)

    Yuri IZRAEL (77 ans) est connu comme un ancien apparatchik promu par Poutine pour promouvoir l’intérêt de l’utilisation des combustibles fossiles en Russie et ceci afin de justifier les efforts de main mise du pouvoir actuel sur les cartels du pétrole.

  7. Cette histoire de co2, c’est la plus formidable arnaque de temps les temps…

    Ben oui, souvenez-vous: il y quelques dizaines d’années, le litre de super était affiché à 5FF (soit moins d’un Euro) et la majorité des voitures consommaient environ dix litres au 100…

    Aujourd’hui quasiment tout le monde roule au gazole (dont le prix du litre est proche de 6 ,50FF (soit un euro environ) avec des voitures consommant environ 5 litres au 100…

    Bilan : le plein de carburant coûte le même prix qu’il y a 20 ans mais il y a moitié moins de produit acheté…

    Quand tout le monde limitera l’éclairage en croyant naïvement que le monde ressemblera bientôt au pays de bisounours, que pensez-vous qu’il se passera ?

    Franchement, vous croyez sérieusement que l’électricité sera aussi bon marché ?

    Il faudra que le consommateur passe à la caisse pour continuer à gaver politiciens et multinationales… Tel est le but de cette hystérie à propos d’un soit disant rechauffement du climat du à l’activité humaine… Pas étonnant que les politiciens corrompus de tous bords et de tous pays veulent à tout prix cacher les preuves que si rechauffement il y a… Il est tout à fait naturel…

  8. Mars se réchauffe, venus ainsi que toutes les autres planètes. Pourtant l’homme n’y est pas, bizarre, non ? Mais il n’y a pas de chercheurs, qui cherche toujours sans trouver. Un chercheur qui trouve devient un rentier qui vit sur ses brevets, qu’il a posé d’après ses recherches qui sont payées avec nos impôts. Un chercheur qui ne trouve pas, va toujours être alarmiste en faisant des colloques (activité principale), pour grappiller des sous, pour continuer.

  9. Si tu fais bouillir de l’eau même avec de l’énergie solaire, tu dégages du CO². Alors si le soleil fait chauffer les océans, que se passe-t-il ?

  10. Michel tu es bien naïf, ou trop optimiste, et toi non plus, tu n’as pas réalisé que :

    La consommation d’énergies fossiles équivaut actuellement à UN FEU PERMANENT 24/24 SUR LA SURFACE DE 3 CONTINENTS !

    Le gaz carbonique que libère cette combustion a été emmagasiné par des plantes il y a des millions d’années, pendant des millions d’années, et est subitement relâché dans l’atmosphère actuelle !

    L’atmosphère a été créée petit à petit au cours des millénaires (des milliers de millénaires !) par les plantes, et est très réduite (seulement quelques centaines de mètres au-dessus de nos têtes !).

    Genre on fait du feu dans une pièce fermée, et certains osent contester que la température de la pièce puisse s’élever !

    Merci à ceux que j’appelle affectueusement les « abrutis du 20è siècle » qui nous ont légué ces merveilleuses inventions : Le pétrole, la chimie (de synthèse), la pollution … (Les HLM …)

  11. Mon avis perso:

    – OUI il y a réchauffement climatique
    – NON ce n’est pas à cause des hommes
    – OUI c’est dû simplement à un cycle normal de température comme il y en a eu des milions depuis que la Terre existe
    – OUI les politiques en ont profité pour faire croire aux 75% d’idiots, qui gobent tout ce que les médias de masse disent, que le réchauffement était de notre faute afin d’enclencher un processus économique les faisant s’enrichir à outrance sur notre dos
    – OUI il y a un réel problème d’énergies fossiles par contre. Même si contrairement à ce que l’on veut nous faire croire il reste plein plein de pétrole, à un moment il n’y en aura plus donc limiter la conso est pas mal, mais on peut encore s’amuser dans des 30L/100km sans soucis on est pas venu sur Terre pour se restreindre bordel !
    – NON aucune étude n’a prouvé que le CO2 était responsable du réchauffement climatique (normal puisque c’est un cycle)

    Voilà.

  12. A fred et dominik qui disent qu’on ressent le réchauffement climatique, il ne faut pas confondre ce qu’on ressent qui peut être une fluctuation normale dans notre système solaire, avec les théories du Réchauffement Climatique qui sont établies à partir de nombreuses données météorologiques plus ou moins précises, de nombreuses suppositions concernant la météo dans le passé, et de nombreuses suppositions concernant l’effet des très nombreux polluants générés par l’activité humaine. Certains des polluants émis tendent à refroidir l’atmosphère, tout n’est pas si clair et si évident.

    La seule chose claire et vérifiable pour nous pauvres mortels, c’est que la pollution n’est pas souhaitable. Donc il faudrait s’employer à la réduire. Si vous vous jetez sur la dernière théorie sur le futur de la météo mondiale et que vous en profitez pour polluer moins, je suis d’accord avec vous, juste pour réduire la pollution, pas seulement pour le CO2.

    Mais si c’est un prétexte pour multiplier les centrales nucléaires quand on pourrait aussi bien investir dans les énergies propres, solaire, éolien, hydrauliques et sources d’économies, moi je pense que vous vous faites couillonner. Une chose est sûre pour l’instant : il faut 40000 ans pour éliminer les déchets radioactifs. Moi je préfère risquer un peu de réchauffement climatique, en théorie, à vérifier, qu’un autre Tchernobyl, qui lui est déjà arrivé et qui peut hélas se reproduire. Three Miles Island c’était aux Etats Unis, pas en URSS, et ils sont passés très très près des gros ennuis.

    Je constate que grâce à la théorie du « RC », les lobbies du nucléaire poussent à la roue pour faire construire de nouvelles centrales, y compris dans des pays qui avaient arrêté sous la pression de l’opinion publique, comme en Allemagne et dans les USA par exemple. En France, le peuple n’est jamais arrivé à se faire entendre sur ce sujet, pourtant notre « indépendance énergétique » gaullienne est aussi mythique que notre prétention à être une « grande puissance » et à donner des leçons en matière de « bonne gouvernance démocratique ».

  13. En fait ce n’est pas l’homme et son pétrole qui génèrent le plus de CO², c’est le plancton animal (y a plus de poissons pour le bouffer) et les lombrics qui bouffe et se reproduisent à outrances grace à nos emballages et rejets divers.

    Plus sérieusement, les météorologues et les climatologues ont du mal à se mettre d’accord, sauf pour demander des subventions. Alors que le problème est déjà trop complexe, pour que les enjeux à court, moyen et long terme, soient réalistes. Au moyen age le climat était plus chaud que maintenant, alors pourquoi inventer des conneries comme celles qui sont avancées par nos politiques. Tout simplement pour créer ou maintenir de l’emploi et la consommation. Les lobbies nucléaires c’est tacher qui les a relancés de même que le GIEC, parce qu’elle avait une grève avec les mineurs dans ses mines de charbon. Si le problème du CO² était vraiment critique, il ont les moyens de le résoudre, il y a la technologie(il font comment dans les sous marins), ou irriguer un ou deux déserts pour replanter des forets(usines de déssalement d’eau de mer), mais cela ne rapporte pas d’argent

  14. A HMN : T’es sûr de ça ? Le plancton produirait plus de CO2 que notre consommation d’énergies fossiles ??? Pourtant si mes souvenirs sont bons, il y a du plancton à photosynthèse et du plancton bouffeur de plancton à photosynthèse. Et après toute une chaîne alimentaire qu’on perturbe grandement avec la pêche industrielle. Et même si on commence à récolter le plancton, ça m’étonnerait qu’on pêche le plancton végétal (bouffeur de CO2, producteur d’oxygène) sans le plancton animal (bouffeur du plancton vert, donc producteur de CO2 et consommateur d’oxygène).

    En tout cas j’aimerai bien qu’on fasse des choses utiles comme reverdir les déserts. Pour bouffer le CO2, les sous marins nucléaires ont … L’énergie nucléaire. Et les autres sous marins, diesel-électriques, utilisent des réactions chimiques en dernier recours. J’aimerai qu’on se passe de l’énergie nucléaire à fission productrice de déchets longue durée, il semble que c’est possible, sans produire encore plus de CO2.

  15. Lavoisier, vous en avez entendu parler ??
    Un gars qui disait il y a pas mal de temps « Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme »
    Ben devinez quoi ? Il avait raison !!!

    Le CO2 que l’on obtient en brulant des trucs (bois, pétrole, charbon) a d’abord été extrait (par les arbres, les animaux)… Les brûler ne fait que les « rendre » le carbone sous forme gazeuse à l' »environnement » dont il a été « extrait » au préalable…

    Raison pour laquelle je suis POUR l’utilisation de combustibles tels le bois, le colza, l’alcool de cane : le cycle du carbone est beaucoup plus court…
    En brulant du pétrole, on « rend » à l’atmosphère du carbone extrait il y a des milliers d’années…

    Pour conclure avec le CO2, j’ajouterai que le volcan Pinatubo, lors de son éruption de 1991, a rejeté plus de CO2 dans l’atmosphère que l’homme depuis le début de l’ère industrielle

    Je passe rapidement sur les autres gaz a effet de serre (méthane) qui sont principalement dû aux animaux (ruminants) et non à l’homme…

    En tout état de cause, les scientifiques sont partagés. Certains annoncent que l’activité humaine a produit un refroidissement climatique, notamment par l’action des particules aérosol (http://fr.wikipedia.org/wiki/Assombrissement_global).

    Ma vision des choses est que l’on accorde beaucoup plus d’importance aux agissement de l’homme qu’ils n’en ont vraiment.

    L’homme (et son action) sont insignifiants, n’en déplaise aux mégalomane..

    Je pense simplement que l’écologie est aujourd’hui surtout une mode et surtout un moyen d’inventer de nouvelles taxes: malus écologique, éco taxe, éco participation et autres joyeusetés.

  16. Bidul +1000

    et maintenant ils nous sucrent les ampoules electriques qui coutaient que 85cts la paire
    par des « economiques » qui coutent enormement plus cher a produire et utilisent des produits beaucoup plus polluants et reviennent beaucoup plus cher au consommateur…

    tout ca parce qu’on accuse l’ampoule de produire presque que de la chaleur et un peut de lumiere, mais cette claleur en hivers, c’est autent de watts en moins que votre systeme de chauffage aura a produire, donc il n’y a pas de pertes au final……. en tout cas en hivers…

  17. Je pense que le débat sur l’homme a t-il une action visible est clos :

    Pour la pollution : cela se voit dans les océans, sur la place, dans la rue que personne ne respecte en lancant ses mégots par terre (les meme qui disent que la ville est dégeullasse d’ailleurs….)

    Alors pollution (matérielle) ou gazeuse qui a une conséquence sur l’environnement. Lhomme a forcément son impact car il est de plus en plus nombreux et surtout prend certain droit exagéré sur la nature….

    J’allimente à ma facon un débat qui ne peut être clos, chacun peut avancer des arguments, le fait est la l’impact est visible, alors on y est forcément pour quelque chose !

  18. Bof, le CO2 n’est pas le premier problème. Le pic pétrolier est lui admis par tout le monde, les pétroliers aussi, donc faudra changer d’énergie primaire qui est incontournable pour le transport des biens et des hommes :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_p%C3%A9trolier (même si en France avec le nucléaire on n’est pas touchés de la même façon)

    Sinon, on sera peut-être bien embêtés avant, dixit le rapport du club de Rome (rapport Meadows « The Limits to Growth ») :
    en français une analyse http://www.manicore.com/documentation/club_rome.html
    On le trouve sur le web, c’est lisible, il y a aussi une étude 30 ans après pour savoir si les hypothèses sont encore valides, dispo aussi sur le web.

    Je ne comprend pas qu’un organisme international ne mandate pas des labos pour refaire l’étude de Meadows actualisé avec plus de variables, un grille au niveau continentale avec le progrès des calculateurs et des méthodes de simulation.
    Le modèle initial du rapport Meadows se trouve sur le web et tourne facilement sur n’importe quel PC.

  19. Aujourd’hui le GIEC, après avoir dépensé 100 milliards de dollars en 20 ans, n’a aucune preuve mesurée qui démontre que le rechauffement que l’on a eu jusqu’en 1998 est de la faute de l’homme. Ils pretendent que c’est le CO2 mais n’en ont aucune preuve. C’est quoi ces guignols !
    Comment peut-on encore les croire sur leurs projections fantaisistes et catastrophiques basées sur des modèles informatiques défaillants ?!?

    Ce qui est bien caché dans tout ça c’est qu’un groupe de politiques avec des manies de superpuissance (gouvernement mondial qui va se créer à Copenhague, mais ça apparamment personne est au courant) qui est aidé par des scientifiques verreux et par les médias qui sont leur possession : je trouve cela ignoble.

    Ces futurs dictateurs du monde vont non seulement nous taxer à leur guise pour payer le changement industriel qui fonctionne aujourd’hui avec des energies fossiles, mais en plus aura autorité sur tous les gouvernement qui auront signé ce maudit traité.

    Alors : REVEILLEZ-VOUS et arrêtez de vous faire aveugler par ce leurre du climat qui est fait pour nous faire culpabiliser et faire passer sous silence les vrais problèmes qui sont la pollution industrielle (et pas le CO2!), l’eau potable et la surpopulation.

    Le climat a toujours changé et l’homme n’y peut rien et surtout ne peut rien changer.

  20. je pense que les partisans de la théorie du complot ont tort…mais j’espère qu’ils ont raison…
    en tout cas, aucune des pseudo-analyses scientifiques énoncées ici ne m’a convaincu ; le coup de Lavoisier,ou le feu qui brûle dans une pièce, etc…non mais…j’ai l’impression de lire les pseudo explications « scientifiques » à la théorie du complot sur le 11 Septembre… amateurs…
    vous m’avez l’air suffisamment fiables pour vous lancer dans la politique justement ! :)

  21. @grafton
    Cela n’a rien à voir en fait. Ce qu’il y a après réaction, c’est la même chose qu’avant, en terme de quantité de matière (mais pas d’organisation). L’entropie n’a rien à voir avec ça et sa sert à rien de sortir des mots qui claque si ils sont hors sujet, juste pour contredire quelqu’un.

    @Hmn
    « Si tu fais bouillir de l’eau même avec de l’énergie solaire, tu dégages du CO². Alors si le soleil fait chauffer les océans, que se passe-t-il ? »
    Alors en faisant chauffer de l’eau, H2O, avec la lumière du soleil, donc en posant un verre dehors en plein été, tu produit du CO2?
    Très fort
    Très très fort
    Quand à la quantité impressionnante de bêtises que tu as dîtes sur la recherche… Renseigne toi, va voir hors des clichés et des « on dit »…

    @Greenpsj
    Je ne suis pas d’accord avec ton dernier paragraphe.
    La chimie de synthèse : on est loin de synthétiser des choses pires que la nature le fait elle même. Sans la chimie de synthèse, pas de matériaux, de molécules biologiquement actives (médicaments et autres), rien en fait, on va pas faire la liste.
    De même pour la pétrochimie et ce qui va autour.

    Seulement voilà ! Personne n’avait le recul pour prédire les conséquence. Qui est assez prétentieux pour dire : moi je ne l’aurais pas fait ? des hypocrites.
    Alors maintenant il y a des problèmes mais aussi des solutions qui viennent : production de matières plastique à base de biomasse (tout récemment par des bactéries modifiées), chimie « verte » (plus de solvant benzéniques ou toxiques, catalyseurs hyper efficaces et sélectifs => moins d’étapes de synthèse)…
    L’homme c’est approprié son environnement, a compris certaines « lois » de la nature et les a maitrisé. Et même si peut-être cela ne s’est pas fait de la bonne façon, ne râles pas sur les progrès qui font ta vie de tout les jours et qui la rende si confortable.
    Dans tout les cas, on peut citer Isaac Asimov qui a dit : « Si l’Homme a créer des problèmes, ce n’est toujours pas dans l’ignorance qu’il va les résoudre. »

    Peut être serait-il une bonne idée, au lieu de faire payer des « taxes carbones » et j’en passe, de diriger l’argent vers ces développement qui représentent un fantastique défi scientifique.

  22. Le réchauffement climatique est réelle c’est une certitude. Maintenant il faudrait peut-être penser à voir comment ne pas l’augmenté..; mais malheureusement LES états ne le voient pas de cet œil… Tant qu’il y aura un bénéfice à faire dessus il nous rabattrons des paroles en l’air (ex : Voiture à économie d’énergie…). C’est bien beau de le dire, ça tout le monde sait faire mais dès que l’on parle de réagir c’est autre chose…
    http://www.worldometers.info/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité