La fée électricité compose des paysages magiques

Nous vous avons déjà montré un certain nombre de photographies faisant la part belle à la lumière électrique, mais rien de vraiment comparable au travail de Barry Underwood, un amateur de paysages où les phénomènes lumineux apparaissent avec une telle poésie teintée de mystère.

Son travail souligne indirectement à quel point, en domestiquant la lumière artificielle, l’homme est parvenu à s’affranchir des ténèbres, au point de faire pester les scruteurs d’étoiles qui habitent en ville.

Mais ses photos confèrent à cette lumière une forme magique, inexplicable, qui nous replonge dans la nuit des temps où l’homme, ne pouvant expliquer les lucioles ou les orages, y voyait des manifestations divines. [Johansson Projects et Barry Underwood via BLDBLOG]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité