Google va couper l’accès gratuit illimité aux infos sur abonnement

Les jours du contournement de paiement des informations via Google News semblent comptés depuis que Google a mis à jour son programme First Click Free.

Les éditeurs de contenus peuvent désormais limiter l’accès à cinq articles par jour avant que les lecteurs ne soient redirigés vers des pages de paiement.

Jusqu’à présent, les éditeurs avaient le choix entre rendre leur contenu moins découvrable sur Google et permettre l’accès illimité aux contenus payants via Google News. Naturellement, de nombreux éditeurs de journaux qui luttent pour survivre à la transition depuis le papier avaient critiqué Google qui profitait de leur contenus payants.

On peut ne pas être d’accord avec ce modèle économique, mais les éditeurs ont aujourd’hui la possibilité de délivrer leurs contenus comme ils le souhaitent sans avoir à faire des courbettes à un moteur de recherche. [Google via BBC]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ‘faut ENCORE payer ?!! O_o gottfertami !!! déjà facebook menace d’etre payant, y a des autres site ou y faut payer…. s’ils veulent des sous s’a qu’avent changer de boulot >_<

  2. Aucun pb, si sur google news un pictogramme prévient l’internaute que l’article sur lequel il va tomber est payant. Pour le reste je crois que la presse rêve. Plus beaucoup de gens ne sont prèt à payer pour accéder à l’information courante. De nouveaux site de presse GRATUIT vont émerger plagiant l’info des payant.

    Olivier Guillou

  3. Moi je suis pour une presse de qualité et le plus indépendante possible.
    et pour cela, il faut une rémunération issue essentielement des publicités et des ventes.
    n’oubliez pas que la presse gratuite reprends les articles de sociétés de presse.
    si ces dernières disparaissent…

  4. Titre racoleur…
    Ça devient une habitude agaçante de la part des médias. Des titres racoleurs à la limite du mensonge.

    Oui Google ferme les vannes du tout « gratuit », oui l’accès va être limité.
    Mais il faut rappeler que c’est sur la pression constante des grands groupes de presse que Google s’est sentit obligé de mettre cette pratique en place.

    Quand aux procédures techniques utilisées, elles seront toujours contournables…
    Filtrage ip -> Adresse ip dynamiques
    Cookies avec compteur -> cache du navigateur ou même utilisation de plusieurs navigateurs
    etc…
    Que ce soit pour l’information, la musique ou la vidéo, vous oubliez systématiquement que ce sont justement les gens qui profite de cette gratuité qui vont consommer le plus. Leur fermer les accès c’est comme couper la branche sur laquelle on est assis.

  5. Sans compter le fait que le journalisme se doit de rester objectif , neutre .Or combien de journaux voit on prendre des positions en désinformant ( l’actualité sur la HADOPI par ex. ) .
    Rare sont ceux qui prennent de réels risques et cherchent à comprendre les tenants et les aboutissants d’un problème .
    En résumé payer un journal n’est pas intéressant car on est déçu par ceux qui les écrivent , surtout les grands groupes qui sont plus proches de leur monopole, de leurs sous .

  6. @moreau : « Moi je suis pour une presse la plus indépendante possible.
    et pour cela, il faut une rémunération issue essentielement des publicités (et des ventes.) »

    Tu ne vois pas comme une petite contradiction dans ta phrase ?
    Allez vas y cherche encore…

  7. « Les éditeurs de contenus peuvent désormais limiter l’accès à cinq articles par jour avant que les lecteurs ne soient redirigés vers des pages de paiement. »

    Mais chez Google ce sont des malins. En réfléchissant un peu, je suis quasiment sur que la plupart des lecteurs de l’info via Google news ne lisent pas plus de 5 article par journal.
    Puis même si on veux lire un sixième article exceptionnellement on passe à un autre journal.
    Enfin même ceux qui préfère lire des articles issus d’un journal de telle ou telle tendance politique cela ne devrait pas poser de problème étant donner qu’il y a toujours plusieurs journaux pour chaque tendance.

    Ce sont des malin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité