Google me fait peur

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=EKuG2M6R4VM[/youtube]

La prochaine fois que vous googlez quelque chose, si les résultats de votre recherche vous semblent un peu trop bons, un peu trop personnels, c’est parce qu’ils le sont.

Google a toujours fourni des résultats de recherche personnalisés aux personnes enregistrées avec leur compte Google. Ce sont des résultats sur mesure, basés sur votre historique web (oui, même si vous naviguez en dehors de Google, comme sur Gizmodo par exemple), vos recherches passées, et les résultats sur lesquels vous avez cliqués. Aujourd’hui, Google passe à la vitesse supérieure et étend cette personnalisation à tout le monde.

Même si vous n’êtes pas enregistré avec un compte Google. Il suffit que vous utilisiez le moteur de recherche une fois pour avoir des résultats personnalisés et, (oui, vous l’avez deviné), des publicités ciblées, basées sur vos recherches précédentes, grâce à un cookie anonyme qui reste sur votre ordinateur pendant 180 jours. (Au passage, Google ne vient pas de garder en mémoire vos recherches, il l’a toujours fait. Google utilise seulement ces infos plus directement maintenant, c’est tout.)

Donc, comment désactivez la chose ? Si vous êtes enregistré avec votre compte Google, vous allez dans les paramètres de votre compte Google en haut à droite quand vous êtes sur la page d’accueil, puis dans « historique web », et vous choisissez de mettre en veille votre historique.

Si vous n’êtes pas enregistré, vous pouvez paramétrer votre navigateur pour qu’il supprime les cookies à chaque fois que vous le fermez. Ou faites une recherche sur Google. Sur la page des résultats, vous avez en haut à droite, un nouvel élément qui apparait : « historique web ». Cliquez dessus, puis cliquez sur « Désactiver la personnalisation basée sur mes recherches précédentes ». Voilà.

Oui, je sais, désactiver l’historique web ne permet pas de désactiver l’étrange sentiment que vous avez maintenant. [Google via Bits]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pas vraiment un scoop et Google n’a jamais vraiment caché ce principe.

    Je trouve qu’ils jouent même assez sur la transparance en laissant le choix de désctiver ces trucs et en l’expliquant

  2. Si cela n’est un post anti-google (et donc anti-android comme sur les autres postes) je ne sais aps ce que c’est… Gizmodo de plus en plus inutile…

  3. @PinPin :
    Tu redis différemment ce qui est écrit :

    Au passage, Google ne vient pas de garder en mémoire vos recherches, il l’a toujours fait. Google utilise seulement ces infos plus directement maintenant, c’est tout.

  4. @Zoozloz :
    Non, ce n’est pas un post anti-Google, c’est juste que nous sommes des millions à utiliser Google chaque jour. Peut-être que tu es bien informé, mais je suis certain que peu de gens avaient remarqué le nouveau lien. Le but de cet article est juste de le signaler.
    Et s’il te plait, ne fais l’amalgame avec Android qui est, selon moi, l’OS mobile le plus prometteur des années à venir pour plusieurs raisons, la plus importante étant qu’il est en partie Open-Source.

  5. @Noredine : Ok mais pourquoi utilisez ce titre si provocateur et si stérile que « Google me fait peur ! » En plus c’ets un titre totalement subjectif alors qu’un blog se voulant d’information doit rester objectif…

  6. Quand les services sont payant, les gens ne sont pas content, car il npensen que plus rien est gratuit.

    Et quand c’est des services gratuit en général google, ils disent qu’on en as peur, ils monopolise… lol

    On est tous un peut SM, mais là certains le sont beaucoup plus

  7. @Milkshake :
    Absolument aucun, je continue d’utiliser mon compte Google (mais j’ai désactivé l’historique web)

    @Zoozloz:
    Oui, le titre est accrocheur, et c’est volontaire. Pour l’objectivité et l’informatif, il y a l’AFP. C’est de l’info froide, sans état d’âme. Gizmodo doit informer, mais à la différence de l’AFP, chaque rédacteur peut exprimer ou non sa propre opinion qui n’engage que lui.

    @MashineGun & Grrr :
    merci, je commençais à me poser des questions…

    @Oups : ^^… mais rien n’est totalement gratuit dans notre monde, mon bon Monsieur…

  8. Google est quand même le plus intéressant, si Microsoft à fait son moteur de recherche plus allégé, avec carte du monde… il y a bien une raison.

    « Oui, je sais, désactiver l’historique web ne permet pas de désactiver l’étrange sentiment que vous avez maintenant »
    Je n’ai pas se sentiment ej trouve ce service intéressant, tu dois peut être navigué sur des sites de … :)

  9. Personnelement, je commence à me poser des questions à propos des informations que Google détient sur nous.
    J’utilise un htc magic avec android, je ne l’ai pas activé mais il y a le service latitude qui permet d’envoyer à vos amis votre position sur google maps. Ajoutons l’hitsorique web mais surtout les recherches faites sur leur moteur de recherche, si un jour vous avez fait une recherche pour trouver un sexshop en ligne, google le sait, mes contacts sont sur Gmail, mes bookmarks synchronisés dans mon navigateur chrome sur les pcs à la maison et au travail, et d’autres services du genre.
    Bref, j’utilise ces services car ils sont géniaux, me permettent de tout centraliser et synchroniser entre les différents pcs que j’utilise et sont accessibles de partout dans le monde mais….avouons que ça fout les boules… Toutes ces informations sont disponibles sur le net et même si isolées elles n’ont pas bcp d’intérêts mais rassemblée, toute notre vie risque d’être trop facilement utilisable contre nous ou notre volonté.

  10. Pour moi, le problème n’est pas de critiquer Google (ou Microsoft, les 2 cibles favorites), il est important de se questionner et s’inquiéter des pouvoirs en place, sinon c’est là que finissent par apparaître des débordements. Ce que je n’apprécie pas chez Gizmodo, c’est qu’il y a une forte tendance à encenser Apple, du coup, c’est au détriment des autres, et donc, l’information reste toujours intéressante, mais devient peu crédible.

  11. Donc en gros, grâce a notre historique, et autre information extraite de notre vie plus ou moins privée, Google, nous retourne des résultats s’adressant directement a notre profil et donc susceptible de nous intéresser…. Moi, personnellement c’est ce que je demande a un moteur de recherche… Si je tape « restaurant » sur mon téléphone, je m’en bas les couilles d’avoir le site du meilleur restaurant de champy les choux sur marnes… Qu’il utilise mes données perso pour retrourner des réponses encore plus pertinentes !

  12. Je lance un projet de moteur de recherche et je cherche des collaborateurs les raisons en sont dessous Raisons théoriques du concept
    La Révolution Internet est un outils de communication et de ce fait répond aux lois de la communication.
    Le but de la Révolution Internet a été le plus grand et le plus légitime qu’aucun peuple ait jamais poursuivi : à savoir, de restituer à tous les individus ses droits naturels à la liberté d’expression, ses droits d’Homme aux partages du savoir, de le délivrer de toutes les oppressions que l’inégalité des classes et l’arbitraire du pouvoir faisaient peser sur lui, de conquérir enfin l’égalité civile et la liberté politique du fait des partages des savoir.
    Malheureusement si le but a été grand et excellent, les moyens ne l’ont pas été : ils ne furent que trop souvent violents et terribles diriger par des sociétés tendant vers une pensée unique (Wikipédia, Windows, Apple); trop souvent, pour faire régner le droit parmi les hommes, on a cru qu’il fallait commencer par la violation du droit (les modérateurs sont devenus des censeurs, l’instauration de brevets sur des idées, cotations en bourse …). C’est ce que j’appelle le Régime Révolutionnaire Internet. Il s’est fait alors une confusion dans l’esprit des hommes, le mot Révolution Internet ayant signifié à la fois et le but et les moyens.
    Les uns condamnent le but, parce qu’ils le confondent avec les moyens et désigne les utilisateurs d’internet des Nolife; d’autres, plus insensés encore, admirent les moyens qu’ils confondent avec le but. Il faut savoir à la fois approuver le but qui est bon, et condamner les moyens qui sont mauvais. C’est ainsi qu’il faut être fidèle à l’esprit de la Révolution Internet, tout en réprouvant l’esprit révolutionnaire d’internet.
    Raisons appliquées du concept
    L’esprit révolutionnaire internet s’appuie sur des pré-requis (pour chercher une information dans une science il faut être expert dans cette science), s’appuie sur des titres, s’appuie sur des croyances ; en d’autres mots rend l’internaute esclave de manière à ce qu’il ne voit et pense que ce que l’on veut. L’internaute est considéré comme un objet sans ame.
    L’esprit de la Révolution Internet se met au service de l’internaute et pour se faire cherche en premier à savoir ce que veut l’internaute afin de lui présenter toutes les possibilités connues et ceci en lui laissant à tout moment le choix de ses directions.
    La démarche du moteur de recherche systeme expert est de développer l’esprit de la Révolution Internet en s’appuyant le plus possible sur des moyens de communications intuitifs associés à des onglets contenant des concepts. L’aspect onglet est d’une grande importance car c’est cette forme de communication qui permet d’ouvrir l’esprit en présentant, sans imposer, la richesse des sciences explorées. La communication intuitive est construite sur des images qui en même temps aident à la communication écrite puisque le terme apparait au passage de la souris, et selon sélection aussi à la communication orale car le terme peut être prononcé au passage de la souris. Ces techniques sont directement issus du concept DMOZ qui a compris que le jugement humain traduis par un commentaire était la première richesse d’internet, aussi la page finale du moteur de recherche reprend cette forme.
    La force du moteur de recherche systeme expert est son travaille sur le non-dit qui représente la plus grande partie de nos communications.
    cordialement

  13. Nous pouvons présenter l’analyse en d’autres mots.
    La spécialisation des moteurs de recherche « comment trouver un emploie, comment trouver une image png, comment trouver des paquets linux, comment trouver des scripts (un projet que je soutiens) … » démontrent que le web actuel ne correspond pas à la demande. Je ne pense pas que l’internaute désire devenir une mazette (vie en milieu fermé) car cela abrutit, ou encore qu’ils veuillent s’enfermer dans des jeux virtuels, ou encore aussi qu’il accepte une pensée prédigérée à l’odeur des intérêts du moment « wikipédia ». Le web est ce que les internautes en font, et actuellement nous constatons une vague de rejets qui traduit un sentiment de trahisons. Heureusement les blog et blog-trotter remontent le niveau.
    Cordialement

  14. Critiquer la manière de faire de Google et afficher du adsence est tout à fait dans l’ordre des possibles. Car même si le système a des défauts, cela ne justifie pas un rejet total. Google a marqué une étape dans internet, il apporte des services qui seront utiles jusqu’au jours ou les mêmes services seront ailleurs à un prix moins élevé, ou jusqu’à une évolution des mentalités sur les O.S., (en exemple l’utilisation de clé USB bootable donne aucune donnée à GG), et garantie notre confidentialité. « Les relations humaines », la communication, n’est jamais tout blanc ou tout noir, nous rencontrons parfois un peu mieux ou parfois des systèmes qui font grincer des dents.
    Marcher dans le désert c’est moins bien qu’être motorisé, mais c’est beaucoup mieux que d’être sans rien faire.
    Cordialement

  15. Bonsoir,
    Ce n’est pas tout à fait un copier/coller, c’est un appel à projet sur un blog qui propose une perception que je partage. J’ai repris un de mes textes, juste une partie pour présenter l’idée.
    Ce texte comme le projet est modifiable à souhait pour la partie que j’ai créé (attention à la partie DMOZ qui est- soumise à conditions)
    Le projet attend des pages sur les thèmes offerts au choix, il peut être repris sous d’autres formes et développé par d’autres, cela n’apportera que richesses que nous pourrons partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité