Les scientifiques rejettent la cape d’invisibilité (encore)

Les capes d’invisibilité n’existent même pas (à moins d’être Liu Bolin), et pourtant les scientifiques essaient déjà de gâcher notre joie. Allez- les gars, ce ne serait pas préférable d’essayer de lui trouver des utilisations plutôt que de nous démotiver ?

Le dernier camouflet à la cape d’invisibilité se décline en 2 parties : la première est assez simple. Une cape d’invisibilité ne déviera qu’une longueur d’onde définie, soit une partie ou toute la lumière visible. Donc, si vous voulez voir quelqu’un caché sous cette cape, il suffit d’utiliser des capteurs avec une longueur d’onde dans les infrarouges, ou les ultraviolets.

La deuxième partie, il suffit de mesurer la radiation des électrons quand ils passent à travers la cape. Si on observe quelque chose d’anormal, vous êtes découverts et vous ne serez plus jamais un espion.

Encore, les chercheurs affirment qu’ils peuvent facilement vous détecter en vous lançant une pierre dessus, ou plus humiliant, en vous recouvrant de goudron et de plumes.

Il reste quand même un petit espoir. Les chercheurs admettent que tout ceci n’est que théorique. De toute manière, que ce soit la science ou le bon sens, les deux s’évertuent à tuer le rêve. Pfff. [ScienceNews.org via Slashdot]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mais la cape d’invisibilité n’est pas la cape d’indétectabilité.

    Invisible = qu’on ne peut pas voir, pas qu’on ne peut pas détecter avec une appareillage compliqué 😉

  2. En même temps, même dans Harry Potter, on a pas inventé la cape qui retire toute substance solide. Invisible à l’oeil humain c’est déjà une belle performance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité