La moto des durs du disque

Et si au lieu d’empoisonner les employés sous-payés de Chine et d’Inde, on recyclait nos ordinateurs pour en faire des objets d’art ?

Ces œuvre de Miguel Rivera, un administrateur système, ont nécessité de nombreuses heures de travail les week-ends et beaucoup de matériel et de maîtrise « chaque couche de chaque roue a demandé l’ouverture d’un disque dur, la sculpture est sans plastique et rien n’est collé ensemble ».

[Wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité