Mémoire flash souple : un pas de plus vers l’ordinateur mou

Cette mémoire flash souple fabriquée par des chercheurs de l’Université de Tokyo me fait rêver de gadgets mous.

Takeyo Someya, Tsuyoshi Sekitani et leur équipe ont place des cellules mémoire sur une feuille de polyéthylène naphthalate (PEN) qui peut se courber avec un radius de 6mm sans qu’il n’y ait de dégradation mécanique ou électrique. On est encore loin de voir cette recherche utilisée pour des applications pratiques. Pour l’instant, cette mémoire ne peut retenir l’information qu’une journée. Mais un jour, selon les chercheurs, elle sera utilisée pour des capteurs, du papier électronique, etc. [Tech-On via Engadget]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « qui peut se tordre avec un radius de courbature de 6mm sans qu’il n’y ait de dégradation  »

    On dirait du Ségolène !!!

    Y a du mou dans la traducture

  2. Aucune, justement.
    les constructeurs font la course au « mou » sans que personne ne sache trop pourquoi…
    vous vous voyez avec votre téléphone de la taille d’une feuille de papier enroulé dans votre poche ? alors ok faire le téléphone le plus fin possible c’est pas mal mais de là à le transformer en feuille de papier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité