Youpi! Les téléphones portables sont (à nouveau) inoffensifs

Les scandinaves sont parvenus, données à l'appui, à démontrer à nouveau que les petits appareils de communication portables que nous collons aux oreilles des centaines de fois chaque jour sont inoffensifs.

« À nouveau » parce que nous sommes sans cesse ballottés entre les études qui nous assurent que nous ne risquons rien et celles qui affirment que nous faisons cuire notre cerveau chaque fois que nous parlons dans les petits trous.

Cette nouvelle étude se veut donc rassurante et tend à démontrer l’absence de dangerosité des téléphones portables. Elle a été menée à bien par l’association danoise de lutte contre le cancer et publiée dans la revue médicale Journal of the National Cancer Institute. En étudiant les cancers du cerveau dans les pays scandinaves au cours des 30 dernières années, les chercheurs n’ont trouvé  » aucun changement clair dans l’évolution à long terme des tumeurs cérébrales ».

Rendez-vous le mois prochain pour commenter les résultats d’une étude catastrophiste assurant que nous allons tous mourir le cerveau grillé avant 2012 si nous continuons à téléphoner avec un micro-ondes collé sur à l’oreille.

En attendant, éviter à tout prix d’utiliser une oreillette Bluetooth. Pas besoin d’étude pour vous dire que vous avez l’air débile affublé d’une pareille prothèse auditive. [CrunchGear]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Cette nouvelle étude se veut donc rassurante et tend à démontrer l’absence de dangerosité des téléphones portables.

    Cette nouvelle étude se veut donc rassurante et tend à démontrer la puissance des lobbies des fabricants télécoms

  2. A quand la même étude pour la cigarette… Et l’alcool et la drogue…

    Ou alors on pourrait simplement mettre fin à toutes ces déblatérations débiles et tomber d’accord pour dire que vivre tue. ça devrait être inscrit sur chaque bracelet de nouveau né…

  3. @Neo : c’était déjà le cas dans les années 50/60, c’est marrant mais ça rappelle que les 1res études démontrant que le tabac provoquait le cancer des poumons ont été grandement décriées car les lobbies de la cigarettes étaient déjà très puissants.

  4. En même temps, si une étude fiable à 100% démontrait que les portables causent des tumeurs cérébrales, on n’arrêterait pas de téléphoner pour autant.
    Donc ces études, pour ce qu’on en a à foutre…faut bien mourir de qq chose, on mourra en téléphonant une clope au bec!

  5. si tu veux mourir à 45 ans d’une tumeur de cerveau c’est ton problème, quant aux autres consommateurs ils doivent avoir la liberté de choisir d’utiliser un produit ou pas, et pour cela les constructeurs ont l’obligation de les informer des risques, voilà à quoi servent ces études.
    maintenant le pb n’est pas tant l’utilisation du téléphone mais son excès d’utilisation, sachant qu’en plus dans l’état actuel des choses nous sommes entourés de différentes ondes et rayons sans fils, le téléphone n’étant que la partie visible de l’iceberg.

  6. @hasta_lha

    tout a fait. Ça me fait penser au film « thank you for smoking » où les fabricants de tabac engage un pseudo savant incapable d’établir un lien entre le cancer et la cigarette.
    « cet homme est un génie, il pourrait remettre en cause les lois de la gravité. »
    lol.

    Pour la suite, je pense que c’est un devoir de tenir informé le consomateur. Ce qui est plus difficile à accepter est cette surabondance d’études contradictoires, de messages tous plus raccoleurs, et autres messages soit disant éducatifs n’ayant pour seul but de s’affranchir de toute responsabilité.

    On aboutit en fin de compte a une société maternée sans cesse, et surtout effrayé de tout. Une façon vicieuse de, peu à peu, étouffer le libre arbitre.

    C’est shématisé, je le conçois, mais tu vois a peu près ce que je veux dire.

  7. On peut tout de même souligner une chose : cela peut paraître anodin, mais la formulation ” aucun changement clair dans l’évolution à long terme des tumeurs cérébrales” paraît en y regardant bien assez douteuse : c’est le « changement clair » qui pose problème, tout comme l’absence de « différence significative » entre les plantes traditionnelles et les plantes génétiquement modifiées (absence qui fonde le principe d’équivalence en substance, sans preuve scientifique établie) fait toute la différence.

    La terminologie est trompeuse ! (Mais j’aime bien téléphoner ^^)

  8. Il y a une chose qu’on ne pourra jamais prouver même avec toutes les études menées par les meilleurs scientifiques de l’univers : c’est l’absence total de risque.

    Puisqu’on peut toujours dire que la tumeur apparaît plus tard, que l’on a pas assez de recul, que ce sont les lobbies etc.

    En définitive, tout le monde veut être informé, mais lorsqu’une étude donne une conclusion, elle est décrédibilisée. Faut-il une réponse scientifique ou bien la réponse que les gens attendent ?

  9. La difference entre une information trouvee au hasard sur un site internet et une information trouvee dans une publication scientifique, est que cette derniere a ete revue et remise en cause par d’autres scientifiques independants, choisis par le journal dans lequel la publication est publiee.
    Ceux qui ont lus cet article savent que les scientifiques qui l’ont ecrit font partis de differents laboratoire specialises dans la recherche pour le Cancer. Ces scientifiques n’avaient aucune affiliation avec des « fabricants télécoms ». Je trouve d’ailleurs insultant de parler de lobbyisme dans ce cas.
    De plus cette etude a ete realisee sur pres de 60 000 patients.
    Comme le dis rodyrod, il faudrais peut-etre commencer a croire les experts dans un domaine avant de crier au complot des lobbyistes.

  10. En même temps, quand on sait que le marché de la téléphonie mobile concerne 4,2 milliards d’abonnés, une remise en cause systématique (sans toutefois s’adonner à un dénigrement facile, infondé et infertile) des études allant dans le sens des multinationales n’est peut-être pas de trop, non ?
    Et l’histoire a souvent montré, n’en déplaise, que certaines publications scientifiques, de ceux qu’on appelle avec déférence des « experts », peuvent allègrement transiger sur la qualité des expériences dites scientifiques et des études menées. Comprenez moi bien ; je ne dis pas que cette étude est fausse. Je dis que, si les conditions de l’expérience sont biaisée, alors prendre 60 000 patients plutôt que 60 n’apportera pas nécessairement des éclaircissements statistiques…

    Enfin, l’abondance d’études tendant à prouver le contraire devrait suffire à alerter quant à l’éventuelle validité de ces résultats. Mais moi aussi, je rêve d’un monde où l’on pourrait croire les experts les yeux fermés =)

  11. Perso, c’est plus le wifi qui me fait flipper que les ondes des tel portable…j’avais vu un reportage sur 2 bonnes femmes qui vivait avec des seviette sur la tête pour « arreter » toutes les ondes…ça m’avait fait bien rire….mais quand j’ai commencer à avoir des maux de tête à répétition tous les jours, beh j’ai fais un test, j’ai arreter mon wifi et ça allait mieux….bon après je sais pas si c’est psychologique mais bon… j’ai un collègue au boulot ça lui fait la même…et vous? Enfin maintenant je l’utilise avec parcimonie…N900 oblige… :)

  12. J’ai vu dans les jardinerie que l’on vend des cactus qui absorbent les ondes, on a donc cas mettre un cactus entre l’oreille et le téléphone… des volontaires?

    Je suis étonné que les lobbies de la viande n’aient pas sortie une étude qui montre qu’en mangeant 5 fruits et légumes fr

  13. [désolé pour la faute de frappe]
    Je suis étonné que les lobbies de la viande n’aient pas sortie une étude qui montre qu’en mangeant 5 fruits et légumes frais pas jour on absorbe pas une quantité létale de désherbant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité