Comment construire la machine la plus inutile au monde

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Z86V_ICUCD4&feature=player_embedded[/youtube]

Voici un appareil encore plus inutile que Twitter. Si si, c’est possible. La preuve en vidéo.

Maintenant que vous avez pu juger des capacités extra-ordinaires de cette machine à l’inutilité criante, il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur le site d’Instructables pour réaliser la vôtre. Dépêchez-vous, il ne vous reste plus beaucoup de temps avant la reprise du travail.

Nul doute qu’avec une telle machine au bureau, votre productivité devrait encore pouvoir baisser suffisamment pour commencer à ressembler à un électro-cardiogramme plat. Et rien ne vous empêche d’en créer une version modifiée qui mordra vos collègues s’ils s’approchent de votre boite magique. [Instructables via Neatorama]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est une variante automatisée de la « boîte magique », que l’on retrouve notamment dans les souks de Marrakech… A l’origine c’est une tête de serpent qui sort…

  2. plutôt content de voir que quelqu’un se rappelle encore les réflexions qu’inspirait twitter à ses débuts (avant que ça ne soit évalué à des milliards de dollars).

  3. Absolument génial ! Pour moi, une véritable oeuvre d’art (d’ailleurs l’inutilité n’est-elle pas une des caractéristiques principales de toute oeuvre d’art ?) !

  4. En version bois verni avec une tige qui sort en métal et des ornements steampunk ça peut être carrément sympa.

    Allez, dès que j’ai le courage je me lance là dedans.

  5. @ MHD

    Si je peux me permettre les oeuvres d’arts telles que tu les imagines aujourd’hui n’ont aucune utilité si ce n’est la fonction d’ornement (et aussi une fonction de défiscalisation ainsi que de placement financier).

    Cependant à l’époque, citons pour l’exemple les tableaux qui, au delà d’une fonction de propagande (le culte chrétien) avaient pour utilité d’être une illustration du passé !

  6. @ Jean Bobby : l’Art a tellement de buts que se lancer ici à vouloir les décrire toutes pourrait prendre un certain temps, surtout si l’on veut éviter quelques raccourcis fâcheux…

    Entre dénonciation, propagande, illustration à des fins d’enseignement, vecteur de communication, de connaissance et de culture, objet économique, social ou « simple » expression intellectuelle du regard porté par l’artiste sur les évènements, la nature humaine ou les choses, sans oublier les supports aux croyances, superstitions, cultes, religions, idéologies, gouvernements et Etats, ainsi qu’évidemment, les intentions purement esthétiques et décoratives, l’Art a donc de multiples visées, et de multiples angles de vue.

    Et l’on pourrait débattre longuement de la notion d’ « inutilité » d’une oeuvre…

    Celle boîte en bois pourrait après tout être vu comme une parabole de l’ère industrielle, enfermée dans sa propre logique, déshumanisée, nécessitant de l’énergie pour son fonctionnement propre, et où l’homme est un des rouages nécessaire, mais dont il ne tire aucun bénéfice.
    Sauf, parfois, celui de pouvoir s’extasier devant sa propre aliénation (comme ici)

    Tiré par les cheveux vous dites ? Admettons pour cette fois.

    Il n’empêche, j’ai bien cette boîte là :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité