Google refuse de continuer à censurer les résultats en Chine

Google a annoncé une décision radicale: ils ne censureront plus les résultats de recherche sur Google.cn, la version chinoise du moteur de recherche.

Apparemment ils s’en tiendront à leur décision, même si cela doit se traduire par la fermeture de Google.cn.

Cette décision est relatée sur le blog officiel de Google. Il nous apprend qu’ils ont l’intention de discuter avec le gouvernement chinois pour essayer de pouvoir proposer un moteur de recherche sans filtre tout en respectant la loi locale, si c’est possible. Ils sont conscients du fait que cela peut se terminer par la fermeture de la version chinoise de Google et de leurs filiales chinoises.

Google explique que leur décision est motivée par les récents cyber-attaque sur Google ainsi que sur « au moins vingt autres grandes entreprises » au cours du mois dernier: « ces attaques et la surveillance qu’elles ont révélée —combinée aux tentatives au cours de l’année dernière de limiter davantage la liberté d’expression sur le web— nous ont amené à conclure que nous devions ré-évaluer la faisabilité de nos activités commerciales en Chine.

Reste maintenant à voir comment le gouvernement chinois réagira à cette décision. [Google Blog via Guardian]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je dis peut être une connerie, mais ça irrite google que la chine « surveille » des mails (moi aussi cela dit!) mais ça ne les irrites pas que les états unis surveilles les mails par contre….
    Mouaip…

  2. Google contre le gouvernement chinois:  » Business  » ou  » Don’t be evil  » ?

    Google communique à tout va sur sa décision de ne plus continuer à censurer les résultats sur Google.cn ! En-effet, après la détection d’une cyber-attaque visant des comptes Gmail de militants chinois des droits de l’homme, le géant de Mountain View engage un bras de fer avec le gouvernement chinois et se dit prêt à stopper ses opérations dans l’Empire du Milieu !

    Un article de Tech Crunch qui fait le buzz s’interroge sur la sincérité de cette campagne: s’agirait-il plus de business que d’éthique ? En-effet, Google perd de l’argent sur ses opérations chinoises et ne ferait que profiter de cet incident pour revoir ses positions. Par ailleurs, d’une pierre deux coups, ses compromissions passées avec la censure chinoise avaient ces dernières années durement malmené son image de marque.

    Alors,  » Business  » ou  » Don’t be evil  » ?

    C’est la question du sondage trouvé sur Pnyx: http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/493

    A votre avis, ce bras de fer, n’est-ce que par intérêt pour négocier de meilleures conditions d’exploitation en Chine, ou est-ce pour retrouver – tardivement, mais mieux vaut tard que jamais – les valeurs de son célèbre et humaniste slogan ? Ou les deux, tant qu’à faire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité