Irez-vous passer vos prochaines vacances à Turbine City?

La Norvège a mis l'eau l'été dernier la première éolienne flottante au monde. Le pays qui possède la côte la plus ventée de toute l'Europe est donc l'endroit pour implanter plus d'éoliennes.

Ou une ville éolienne, comme l’a imaginé On Office dans cette étonnante proposition futuriste.

Le concept Turbine City imaginé par l’agence d’architectes ne se contente pas de récupérer l’énergie produite par le vent, mais propose un concept touristique original logé dans la base des éoliennes, avec hôtel, spa et musée. Ces éoliennes off-shore seraient reliées entre elles comme un archipel, et fourniraient un abri aux navigateurs. [On Office via Designboom]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce site est sympathique de part les news diverses et variées mais les mots manquants dans les articles et les fautes gâchent un peu la chose… 3 articles et plusieurs fautes/mots manquants dans chaque article… moui

    Sinon, très bonne idée cette ville éolienne ! :p

  2. J’ai vu il y a quelques semaines sur ARTE un reportage laissant planer quelques doutes sur l’efficacité réelle de ces éoliennes off-shore, du moins pour le moment. Une chose que l’on oublie facilement, c’est la capacité qu’a le sel de mer à s’infiltrer partout où il y a des choses qu’il ne devrait pas toucher… Bref, ils insistaient particulièrement sur le coût d’entretien bien plus élevé de ces éoliennes par rapport à leurs homologue terrestre.

    Maintenant, la technique va surement évoluer et rendre les choses plus intéressante à l’avenir…

  3. euh jean des éoliennes off shore ou au bord de la mer ca existe deja … donc je pense pas que le sel soit un probleme dautant plus que tout se passe pas a la surface de la mer mais plutot a quelques dizaines de metres de hauteur.. faut arreter de dire des conneries

  4. toi tu n’as jamais vécu dans une ville côtière, saches que tu n’es pas obligé d’aller te baigner pour être couvert de sel, une journée en plein vent près des cote remplace n’importe quel gommage de peau.

  5. Le premier élément qui me vient en tête est: le bruit (des éoliennes).
    Donc déjà gros fail pour y vivre si ce problème n’est pas réglé.

  6. les mecs
    jsuis un voileux donc je sais de quoi je parle …
    je fais du bateau depuis un paquet d’années et j’ai participé plusieurs fois a des championnats de france …
    De plus j’habite dans une ville cotiere ou ya des éoliennes sur le port au bord de la mer (boulogne sur mer)
    DONC je sais de quoi je parle
    (si vous pensez que je bullshit tapez « charles dutertre voile » ou meme « charox kitesurf » dans google..)

    par contre moi aussi yuk le seul truc qui me parait important c’est le bruit mais bon …

  7. @ charox
    Euh, certes tu dois être un éminent scientifique. Mais me semble t’il, on peut retrouver du sel de mer à l’intérieur des terres transporté par le vent. D’ailleurs le durée de vie des voitures vivant en bord de mer est plus limitée « qu’en terre ferme » à cause du sel. Donc à quelques mètres au dessus du niveau de la mer ne me semble pas aberrant. Ne serait-ce pas toi qui raconte des « conneries »?

  8. je pense qu’effectivement le cout d’entretien des off shores est plus élevée que les terrestres, ne serait ce que parce qu’on est en mer et que les conditions de travail sont assez différentes.

    mais est ce un mal ?

    si a proportion égale (indifféremment de la localisation) une éolienne donne plus de travail qu’une centrale charbon ou nucléaire et alors ? ca fera plus de travail pour les gens. dans ce genre d’énergie c’est le travail le cout, parce qu’il n’y a pas de carburant, de combustible, de réactif … etc. y’a pas besoin d’acheter un « consommable » le consommable il est gratuit. et ca au niveau des couts … ca fait peur aux fournisseurs.

  9. tout ce que je dis c’est que des éoliennes sur l’eau c’est loin d’etre absurde surtout que les vents sont généralement plus forts en mer que sur terre ..
    Il faut peut etre arreter avant d’avoir la réaction primaire de critiquer d’essayer de se renseigner et s’instruire sur le sujet
    D’autant plus que des éoliennes, on en fait meme sous l’eau (cf hydroliennes) …

    Si le sel était aussi terrible que vous le dites y aurait longtemps qu’on aurait déserté les littoraux..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité