L’Ikonoskop A-Cam3D : la caméra 3D et HD

L’Ikonoskop A-Cam3D est une caméra qui filme en relief et en 1080p. Oui, on dirait que quelqu’un vient de la voler dans le sac à dos offert à l’arrivée d’Han Solo sur la planète Hoth. Nous savons peu de choses sur elle, mais les premières caractéristiques techniques sont plutôt encourageantes :

Elle prend 2 images en 1920×1080 en fichiers RAW individuels au format DNG.
Profondeur de couleur : 12 bits.
Vitesse : 25 ou 30 frames par seconde.

L’Ikonoskop A-Cam3D est construit avec la même technologie que la 2D Ikonoskop A-Cam. Elle est aussi fabriquée à la commande, ce qui signifie que son prix est prohibitif. Et pour être honnête, je ne suis pas certain d’avoir envie d’une caméra 3D. Celle-ci est jolie mais mis à part ça, je pense que ça peut être amusant de faire un film porno avec. Mais après ? Vous aimeriez faire des vidéos en 3D ? Dites-nous en commentaire. [Ikonoskop via Engadget]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. oui oui oui, j’en veux =D
    en plus on n’a meme pas besoin de lunette pour ce genre de video, il suffit d’afficher les 2 image, de le regarder en louchant et une 3e image en relief apparait au centre, une fois qu’on a compris comment ça marche, c’est nickel, et, pour moi en tous cas, ça ne fait pas mal au yeux.

    etonant qu’aucun constructeur n’ai eu cette idée avant

  2. Bon c’est marrant la 3D, mais regarder la TV avec des lunettes, rien que sa sa me fait chier. C’est un peu comme tourner un vynil toutes les 20 minutes.

    Alors bon pourquoi pour l’image on développe des trucs de plus en plus gros alors que pour le son on nous diffuse de la merde en MP3 tout pourri tout compressé.

    Y’a aucun intérêt pour la 3D, c’est gadget, un peu comme les nouvelles fonctions qui sont intégrer dans photoshop, qui sont juste des attrapes novices, les bases de photoshop sont dedans depuis longtemps ce qui est ajouté autour c’est du gadget. (A quelques détails près pour la 3D, j’avoue)

    Restons en 2D pour la TV et développons autre chose pour la 3D !

  3. @paul marchand
    c’est un peu comme le cinema parlant ou la couleur…voir la camera ou meme la photo…
    mais bon actuellement c’est vrai que mis à part la pub haribo (et l’imax) il n’y a pas eu grand chose de ouf avec le cinema 3D…mais le potentiel est la, il faut juste qu’un mec assez créatif et intelligent le developpe.

  4. Bonjour

    Je fais des photos en 3D et le résultat est vraiment bluffant avec du matériel de quelques dizaines d’euro !!!
    Porter des lunettes pour les visionner est loin d’être un calvaire.
    Surtout quand on voit ce que cela apporte !!!
    La HD n’était pas une révolution, seulement une évolution (on faisait déjà de la HD dans les années 60).
    Le relief est vraiment une révolution.
    Les choses sont perçues de façon complètement différemment.
    Et la façon de filmer doit changer.
    On peut montrer des choses impossibles auparavant.

    Le problème du fait de loucher c’est que tout le monde n’est pas capable de loucher et de maitriser cette technique.
    L’avantage c’est qu’on n’a aucun problème avec les couleurs.
    Par contre regarder un film de cette manière nécessite beaucoup d’attention (c’est plus facile avec une photo).

    Pour ceux que cela intéresse j’ai fait une procédure pour faire des photos en relief (anaglyphes).
    Demandez à cette adresse:
    adresse-poubelle(at)voila.fr

    A+

    Olivier

  5. On faisait également de la 3D dans les années 60 … la maison de cire est sorti en 3D par exemple à cette époque … et c’était déjà des systèmes à lumière polarisée et lunettes.
    « L’invention » du cinéma 3D date de 1903 il me semble.

  6. invention du cinéma 1895
    le premier cinéma parlant date de 1927
    invention du cinéma IMAX 1967 (qui si je ne me trompe pas est à l’origine du cinéma 3D polarisé ou à obturateur lcd)

    après n’étant pas expert et comme je ne prétend pas avoir toutes les connaissances je fait peut être erreur mais 1903 pour le cinéma 3D sa me semble impossible… je dirai plus aux alentours de 1980 / 85

    ps: désolé pour les divers fautes qui se glissent dans mes écrits…

  7. après quelques recherches:
    invention du filtre polarisant entre 1925 et 1929 (je n’ai pas trouver de date exacte)
    et invention des cristaux liquide en 1964

    ces deux technologies étant nécessaire pour les films 3D ( soit l’une soit l’autre)
    je confirme l’impossibilité du film 3D en 1903….

  8. Bonjour

    @oracover
    Je confirme que tu te trompes !!!
    Tu oublies une des premières techniques pour faire de la 3D : les anaglyphes (inventés au milieu du 19ème)!!!
    On pouvait très bien faire des films en relief dès l’invention du cinéma !!!
    C’était le même principe que pour les photos.
    Je ne sais pas si cela a été réalisé, mais c’était techniquement possible.

    On pouvait même utiliser la technique du « louchage ».
    L’écran est coupé en deux.
    A gauche on projette l’image de l’œil droit et à droite l’image de l’œil gauche.
    Les yeux « louchent » et le relief apparait.
    Pas besoin de lunettes !!!

    La jeunesse actuelle pense avoir tout inventé et oublie souvent les choses simples…

    A+

    Olivier

  9. Attention, il ne faut pas confondre film en relief et film stéréoscopique. Le film en relief c’est « l’ancienne » technologie : on prend deux images de la même scène qu’on décale sur la gauche/droite et on les regarde avec des lunettes filtres polarisants rouge et bleu et le cerveau fait le reste. Alors que pour le stéréoscopique, la 3D actuelle, on filme la même scène sous 2 angles différents et là il faut des lunettes à filtre polarisant lcd (si je me trompe pas).

  10. @LGTD

    Euh, tu m’expliques comment tu vois du relief avec la même image décalée ?

    Pour avoir du relief, il faut forcément deux images différentes, décalées lors de la prise de vue. Ce qui est possible quelque soit la technique de rendu (filtre polarisant, verre coloré ou lunettes LCD).

  11. J’ai dis « deux images de la même scène », pas deux fois la même image ! Par deux images j’entends deux photos ou deux vidéos de la scène qu’on veut mettre en relief, prises de deux points de vue légèrement décalés mais sous le MÊME angle (principe de l’anaglyphe)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité