Le capitaine Picard se plaint de Twitter mais loue l’iPhone

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QuVtO6otu_U&feature=player_embedded[/youtube]

Si le capitaine Picard, qui vient du futur, vous dit que Twitter ne sert à rien, vous pouvez le croire. Vous n’avez donc plus aucune raison de tweeter.

Il n’a pas tort lorsqu’il se demande comment on peut résumer la vie en seulement 140 caractères. L’officier venu du futur nous explique que son iPhone est devenu une véritable extension de lui-même. Il lui permet de connaître la météo partout dans le monde et de retrouver n’importe quelle citation de Shakespeare.

Grâce à ce précieux témoignage de Jean-Luc Picard (qui confesse en outre une addiction aux jeux vidéo), vous savez donc ce que l’avenir nous réserve. Encore merci capitaine. [thenextweb]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le plus déprimant dans ce post, c’est de penser qu’il faille en recourrir à des personnages imaginaires (ici l’acteur est cité au travers d’un de ses rôles) pour que certains puissent prendre conscience que des outils comme Twitter n’ont que très peu d’utilité, et de sens, sauf dans quelques très rares cas.

    Mais soit.
    Puisque la télé-réalité est devenue la norme et que tout un chacun télévore la plébiscite, je conçois bien qu’un logiciel de « télé-réalité personnelle » puisse avoir autant de succès.
    Quitte à mettre son ego en avant et exhiber toute l’étendue de sa banalité, autant le faire devant un maximum de public.

    La Ferme Anonymes* a posé ses valises sur le net. Merci Twitter.
    Venez vous délecter de la médiocrité du monde dans une auto-satisfaction crasse de voyeur lobotomisé, ou de participant décérébré…

    *Je peux bien me permettre ce détournement.
    Rien que le titre « Ferme Célébrités » contient déjà en soi tous les germes du contentement face à l’inculture. Ils ne sont même pas capables de trouver un titre sans faute de grammaire, des fois que les télévores le « goberaient » moins.
    Vive l’abrutissement de masse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité