Motorola se sépare en deux entités distinctes

Motorola avait commencé par commercialiser des modèles à succès, glorifiés par le cinéma au début de la téléphonie mobile. Mais ces dernières années, l'entreprise semblait chercher ses marques.

Aujourd’hui, Motorola va se scinder en deux entreprises distinctes: d’un côté la division téléphonie, de l’autre, les réseaux sans fil.

Ne regardez pas votre Droid de travers en jurant que vous n’achèterez plus jamais de Motorola, parce que cette scission est en réalité une bonne chose.

Cela va leur permettre d’être plus concentré sur l’essentiel, avec une attention égale sur les deux activités, qui représentent chacune le même volume de ventes (environ 11 milliards de dollars chacun l’an dernier).

Nous espérons sincèrement que cette décision pourra aider Motorola à renouer avec le succès en créant une dynamique positive. [NY Times]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ils n’arrête pas de se scinder Motorola… Il a laissé tomber il y a quelques années sa branche microprocesseur alors que c’était son plus grand marché avant la téléphonie.

    En effet, de nombreux ordinateurs et consoles de jeux utilisaient des processeurs de la famille M680x0 ou PowerPC de Motorola (l’Amiga, l’Atari ST, le Mac à ses débuts, la Megadrive, la Neo Geo…). Aujourd’hui, cette partie de Motorola existe sous le nom Freescale et continue de développer des processeurs PowerPC, Coldfire, DragonBall (compatible M680x0) et des DSP.

    Pour moi, Freescale est le vraie suite spirituelle de Motorola. Le Motorola actuel n’a plus rien à voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité