Les vraies couleurs d’un dinosaure révélées pour la première fois

Voici pour la toute première fois Anchiornis huxleyi dans ses véritables couleurs d'époque.

Mais non, l’Anchiornis huxleyi ne se mange pas. Ou plus, pour la bonne raison qu’il s’est éteint depuis bien des lustres.

A vrai dire les lustres n’étaient pas encore inventés qu’il était déjà éteint.

L’équipe de paléontologues qui a colorié la bestiole a effectué un travail de recoupement entre 29 échantillons de mélanosomes et les plumes des oiseaux modernes pour réaliser cette mise en couleurs.

Il n’empêche que convenablement rôti et ccompagné de marrons, Anchiornis devait être délicieux. Vous préférez une aile ou une cuisse? [National Geographic]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. dommage qu’on en sache pas plus sur le procédé d’identification des couleures … c’est sur c’est pas du 16 Millions de couleurs Ipadesque ou autre !

    Ok … je -> [ ]

  2. LOL Oxyd t’es un spécimen toi ! Lustre indique aussi une sorte de lampes décorées, et c’est la signification utilisée dans l’article comme jeu de mots

  3. @yohanazazie

    Ils sont parti du principe que la forme des mélanosomes (des «trucs» qui donnent la couleurs) est caractéristique de leurs couleurs. Ce qui est plutôt vrais à l’heure actuel chez les oiseaux (une forme que donnera la couleur noire sur une espèce donnera aussi la couleur noir sur une autre)
    Là où le raisonnement pêche un peu, c’est que rien ne dit que ces mélanosomes n’ont pas évoluer, et si une forme fossile ressemble (un peu) à une forme actuel, ça ne veut pas dire qu’il aura la même couleur (même si c’est probable)
    De plus, beaucoup de ces mélanosomes fossilisés sont très abimés, et leur forme est plus affaire d’interprétation que d’observation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité