Des opérateurs s’unissent pour créer un concurrent viable à l’App Store d’Apple

AT&T, Orange, Telefónica, China Mobile, Verizon, Sprint et de nombreux autres opérateurs ont annoncé s'être unis pour développer un système ouvert pour le développement et la distribution des applis sur téléphones portables.

Leur but est de créer une alternative au pré carré que s’est constitué Apple.

Ces opérateurs se sont associés avec LG, Samsung et Sony Ericsson pour la partie matérielle. Et s’ils partent en retard, ils disposent tout de même d’un atout de taille, puisque leur alliance représente au total plus de 3 milliards de consommateurs dans le monde.

Le fait que les applis soient un business juteux ne fait évidemment aucun doute, et les opérateurs ont manifestement décidé de revendiquer une part du gâteau. [Wholesale Applications Community]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Super, mais comme il n’y a pas les éditeurs d’OS dans leur groupe, et que ce sont justement ces derniers qui de plus en plus contrôlent qui peut installer quoi sur leurs appareils et poussent leurs propres « App Stores », cette initiative est juste vouée à l’échec.
    Allez les gars, gardez votre argent et concentrez-vous sur votre réseau et l’innovation plutôt que tenter de rattraper des wagons déjà bien loins…

  2. L’intention est plutot bonne mais lorsque j’entend qu’Orange est de la partie j’ai envie de dire « LOL ». Quand on connais leurs façons de travailler, on se dit qu’Apple n’a pas trop de soucis à se faire avant de nombreuses années.

  3. Il ont peut être 3 milliards de consommateurs dans le monde, mais combien ont un portable qui peut faire tourner une appli digne de concurrencer avec l’AppStore ?
    Combien y’a-t-il de modèles différents de portables sur 3 milliards de consommateurs ? Autant dire que c’est impossible…

    Mais bonne chance, vous en aurez besoin !

  4. Oh, c’est très simple : il y aura surement un système permettant de déterminer l’OS de provenance, à tous les coups les applis seront disponibles principalement pour Android, Symbian et WP7. Et la messe sera dite pour le grand public utilisant des téléphones à bas cout, c’est à dire la majorité des gens…

    Le modèle Apple est intéressant tant qu’on ne veut que viser une niche (on va dire jusqu’à 25% de parts de marché, ce qui fait déjà une grosse niche), mais dès qu’il s’agit de passer réellement à la vitesse supérieure, il est trop limité.
    La majorité des smartphone d’entrée de gamme feront très bien tourner la majorité des applications et les jeux en 3D seront réservés aux moyennes gammes (un HTC Héro fait très bien tourner les jeux en 3D par exemple).

    Ce projet est très légitime, il n’est pas bon qu’une société seule s’arroge la mainmise sur un secteur (ici, la vente d’apps en ligne). Je préfère qu’il y ait des alliances au niveau international, comme ça, les différentes sociétés seront obligé de respecter les règles du jeu. 1 seul partenaire, c’est de la dépendance, 10 partenaires, c’est la liberté, c’est comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité