Les éoliennes cherchent à nous embrouiller

Il parait difficile à croire qu'ils aient pu observer ce phénomène en Angleterre, mais apparemment les parcs d'éoliennes créent parfois leur propre brouillard. Le phénomène a été observé par Mike Page, un retraité qui vole à bord d'un Cessna 150. Il a remarqué que la création du brouillard dépend de la vitesse du vent, de la température de la mer et de celle de l'air. Les hélices géantes agitent l'humidité comme des batteurs à œufs géants et forment parfois des nuages à basse altitude.

Le plus étrange est qu’à seulement quelques kilomètres de là, le ciel est parfaitement dégagé sur la plage toute proche. Les pièges à vent du planétologiste Liet Kynes seraient-ils devenus réalité? [Daily Mail]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Intéressant effet de bord non prévu… Ca risque de créer un refroidissement sur de larges étendues et de nuire au rendement des champs de cellules photovoltaïques. Lequel refroidissement peut modifier le régime des vents et modifier encore plus profondément le climat que le réchauffement climatique. Et comme il faut vingt ans pour rentabiliser une éolienne, maintenant que le mouvement est lancé, pas facile de prévoir ce qu’il faut faire et d’adapter le comportement des sociétés humaines. Peut-être les éoliennes seraient plus utiles au abords des déserts qu’au dessus de l’Angleterre, si elles favorisent le brouillard.

    Poussons plus loin le raisonnement :
    – Si le réchauffement climatique est établi, le climat devrait tendre à se rafraîchir sur l’Europe et se réchauffer sur le continent nord américain. Comme énormément d’éoliennes sont installées en Europe, on va accélérer et empirer la situation, sachant que la réduction des gaz à effet de serre reste faible à cause du développement économique sans lequel des cohortes de chômeurs feront un désordre social pire que le réchauffement climatique. (Je postule que les écologistes ne sont pas en position pour changer en profondeur les sociétés du monde rapidement.)
    – Si le réchauffement climatique est un genre de complot des anarcho-socialistes-révolutionnaires gauchistes ou une erreur pure et simple mais que les éoliennes tendent à refroidir le climat, elles pourraient bien créer le phénomène de refroidissement sur l’Europe et basculement des courants en faveur d’un réchauffement sur l’Amérique du Nord, ce qui confortera faussement les tenants du réchauffement climatique… Et comme nous chauffons au pétrole, ça augmentera la pollution atmosphérique sur l’Europe !

    D’autant qu’Obama fait construire des centrales nucléaires chez lui (la faute à ses adversaires républicains paraît-il ?!?) plutôt qu’augmenter encore l’effort vers les énergies vertes, donc pas tant d’éoliennes aux USA… (Et au Canada ça gèle trop fort en hiver pour les éoliennes (?))

  2. Et c’est quoi le problème du nucléaire???? face à des énergies « vertes » archaïques que l’on ne maitrisera jamais.
    Le solaire est une arnaque, non recyclable, valable entre 10 et 15 ans, l’éolien c’est pire c’est au bon vouloir du vent, et le plus souvent les parc sont installés dans les régions inappropriées comme tu as put remarquer.

    L’argument Tchernobyl est un peu « has been » au cas ou tu voudrais l’utiliser…On se soucierais vraiment de l’avenir, l’afrique serait équipée de panneaux solaire depuis longtemps et gratis, ou contre des minerais et il y aurait plus d’hydrolienne…

    Sauf que l’énergie c’est un business, et chaque pays souverains (indépendant), sait que l’énergie la moins chère et la plus abondante est celle de l’atome.
    Avec les réacteurs 4ème génération on arrive à produire moins de déchets…
    Et c’est le seul argument valable des écolos contre le nucléaire, les conditions abominables de traitement, de stockage, d’acheminement des déchets.
    Mais ces points peuvent être largement améliorés…

  3. Eh bin il y en a qui se font plaisir a raconter n importe quoi et ce sur un ecran complet ! (je parle pour EnPassantParLa )

    Tu fais de l’humour dominical ou tu crois ce que tu ecris ? Dans le deuxieme cas ca fait un peu (meme beaucoup) peur !

  4. Yanos, m’a fait beaucoup rire. C’est pas parce que le déchet est petit qu’il fait de petits dégats. Les effets de la radioactivité sont dévastateurs, il faut en prendre conscience.

    Et l’évènement tchernobyl n’est pas un effet de mode. s’il vous plait.

    Je suis pas un écolo ni un anti-écolo. Mais quand je vois « énergie verte ARCHAIQUE … » je rigole encore. Faut prendre conscience de toute la technologie qu’il y a dans une héolienne d’aujourd’hui.

    Mon avis, si petit soit-il, c’est que, pour le moment toute les sources d’énergies créées par l’homme modifient forcément notre environnement. Car elle agissent directement ou indirectement sur notre entourage: influence sur le vent (intempérie), extraction focile rejeté dans l’atmosphère, stockage de déchets qui finiront un jour ou l’autre dans les sols ou l’atmosphère.

    L’homme à le mérite d’essayer, la possibilité de modifier ces érreurs. cependant ces efforts sont souvant ralentis, voir anéantis par les enjeux économiques.

  5. @Poal A GraT: Tu peux argumenter un peu avant d’affirmer que c’est du n’importe quoi ? Moi j’essaye juste de poursuivre le raisonnement plus loin. Qui aurait pu prévoir que l’exploitation du pétrole mènerait -peut-être- à un réchauffement climatique ? Qui irait imaginer, comme ça à froid ( 😉 ), que quelques degrés de plus signifierait une grosse élévation des eaux des océans ? Et qui peut prévoir maintenant les effets secondaires des énergies vertes lorsqu’elles seront généralisées ? Toi peut-être ?

    Les barrages hydrauliques modifient la faune piscicole – les saumons remontent moins bien, du coup on y ajoute les échelles à poisson – et les insectes – les moustiques aiment l’eau stagnante. Les barrages modifient aussi la fertilité des sols, le meilleur exemple étant le barrage d’Assouan en Egypte, pourtant ça part d’une bonne idée pour développer les pays et les infrastructures sans polluer.

    Les éoliennes tuent des animaux rares comme les chauves-souris. On verra si elles s’adaptent ou disparaissent, et quelles seront les conséquences sur la faune. Quand on immergera des hydroliennes dans la mer, peut-être aussi que des animaux en souffriront, c’est à étudier pour minimiser les dégâts.

    Chacune de nos actions sur l’environnement, même bien intentionnée, a un impact complexe et multi-factoriel.
    Autre exemple : les labours en Europe ne détruisent pas la terre de suite. En Afrique, dans certains coins, la terre arable est si fine que labourer à la mode européenne équivaut à détruire la terre de suite. Pourtant on leur a envoyé des centaines de tracteurs en croyant bien faire avant de se rendre compte qu’il faut inventer autre chose là-bas.

    Si tu crois que rien que ce j’écris n’est fondé, va consulter google ou mieux : prends des cours ou encore emprunte des livres à la bibliothèque : biologie, géographie, histoire récente, écologie scientifique… C’est à la portée de n’importe qui sache lire avec patience.

  6. Je trouve la réflexion d’EnPassantParLà très intéressante. C’est bien d’essayer d’extrapoler, d’anticiper, comme ça. Même si – je suppose – on ne saura vraiment ce qui découlera du fait de l’Homme sur son environnement que par l’expérimentation, il ne peut qu’être bénéfique d’essayer d’anticiper au mieux. Comme on ne l’a pas assez fait avec le pétrole.
    Après tout, c’est indéniable que l’Homme influe sur son environnement. Tous les animaux le font. Bon après, l’Homme c’est à une autre échelle, mais faut pas s’étonner que des choses changent, que des espèces s’éteignent, que des pans entiers du monde changent à cause de ce que fait l’Homme.

  7. @Davee

    j’ai employer archaïque, pour bien souligner, le terme « énergies vertes » sont purement marketing, et que l’on ne les maitrisaient pas du tout comme on voudrais bien le faire croire.
    J’entends par maitrise, les apportées à tout le monde, nous les citoyens du monde.

    Concernant les effet de la radioactivités, je nie rien du tout, mais souvent l’argument Tchernobyl est utiliser pour dire tout et n’importe quoi… alors que personne ne se préoccupe vraiment de ce qui s’y passe encore aujourd’hui.

    Je ne fais aucun rapport taille/dangerosité sur la question des déchets, ce que je reproche c’est justement le fait de faire peur au gens sur ce sujet alors que d’autres sont plus graves et touche des milliards d’individus.
    Le polonium qui se retrouve par exemple dans le tabac à cause d’engrais à base d’apatites … chaque bouffée permet l’ingestion d’un élément radioactif dangereux même si il s’agit de dose infime.

    En ce qui concerne la techno présente dans une éolienne ou un panneau photovoltaïque, pareil je ne la minimise pas, je dis que c’est une arnaque parce que on fait croire au gens que mr tout le monde ne peut pas l’installé.

    Et les éoliennes qu’on alimentent en électricité quand il n’y pas de vent pour donner l’illusion au gens que le vent c’est imparable.
    Mais oui dans un champ de 50 éoliennes, une seule sur 50 tourne grâce au vent qui souffle juste pour elle.

    Je déteste tout ces discours propagandistes, en faveur de l’une ou l’autre, tant que cela restera un business.

  8. @Wiki Eolienne : Et pourquoi pas ? Les traînées atmosphériques des avions refroidissent le climat d’après les spécialistes du climat, même si c’est peut-être contrebalancé par leurs rejets en CO2. Or les hélices des éoliennes ont aussi une traînée atmosphérique (elles brassent l’air quoi !). Et plus le brouillard tape l’incruste, plus ça caille. En tout cas ce n’est pas sur ton Wiki. Bonjour la pub discrète !

    @yanos : t’exagères, le photovoltaïque et l’utilisation des gaz issus de la fermentation de biomasse, ce n’est pas archaïque. Le nucléaire avec les réacteurs classiques (archaïques ?), ça va on a déjà donné, il y a eu des problèmes et pas qu’à Tchernobyl, il est temps d’évoluer et de tenir compte de l’expérience acquise. Je doute fort qu’on dusse évacuer une ville ou une région si une centrale à énergie verte et renouvelable venait à déconner (éolien, solaire, hydraulique ou biomasse), sauf évidement si le climat est vraiment très fragile, ce que personne ne sait après tout dans l’absolu.

    Tous les business font vivre des gens, c’est le seul modèle de société qu’on a trouvé qui marche le moins mal pour l’instant et le moins au détriment de l’homme en concurrence avec l’homme. Après, au fin fond de forêts primordiales, protégés par des maladies et des bêtes tropicales venimeuses que eux seuls connaissent, quelques indiens et pygmées survivent peut-être autrement, tant qu’ils ne sont pas en contact avec les autres hommes de la Terre.

  9. A yanos

    cite : « Et les éoliennes qu’on alimentent en électricité quand il n’y pas de vent pour donner l’illusion au gens que le vent c’est imparable.
    Mais oui dans un champ de 50 éoliennes, une seule sur 50 tourne grâce au vent qui souffle juste pour elle. »

    … Et la marmotte met du chocolat dans le papier alu
    Mais c’est bien sûr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité