Le Kindle n’est pas un ordinateur portable

Certains cafés ont commencé à interdire les ordinateurs portables.

Et savez-vous ce qui se passe lorsqu’on interdit aux clients d’utiliser leurs ordinateurs portables?

C’est à peine croyable. Les gens se parlent.

Oui, vous avez bien lu. Au lieu de regarder fixement une dalle lumineuse en ignorant la personne assise à la table d’à côté, les périphéries biologiques des ordinateurs portables qu’on appelle les humains échangent parfois entre eux. Ils disposent apparemment d’un protocole d’échange vocal informel connu sous le sigle p2t&2r(*). Incroyable, n’est-ce pas?

Il est vrai que les bars et les cafés, autrefois lieu de convivialité, sont devenus avec l’essor du Wi-Fi et du 3G des cybercafés où règne un silence monacal seulement perturbé par les pianotements frénétiques sur les claviers. Les gens y restent des heures entières sans échanger le moindre mot.

Et le Kindle, dans tout ça? Sera-t-il également banni, si cette tendance à l’interdiction des ordinateurs portables se propage dans les établissements recevant du public? Pas vraiment ordinateurs, pas non plus téléphones portables, ces ardoises des temps modernes remplaceront peut-être le journal du coin dans les cafés. Moins pratique pour emballer le poisson, il permettra en revanche de savoir plus facilement ce qu’on pêche à l’autre bout du monde.

(*) parler de tout et de rien.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Euh, à quoi ça sert de développer le Wifi partout si on interdit derrière les portables.

    Les bars installent une borne wifi et interdisent les ordinateurs ? Ce ne serait pas du grand n’importe quoi par hasard.

  2. Ouais, quand j’ai vu la news j’ai un peu halluciné…

    Fred, si tu commences à faire la même news pour chaque produit, t’es pas sortit 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité