A vos marques ! Prêts ? Feu ! Partez !

Ina Fried de Beyond Binary a dressé un fascinant portrait du boulot de chronométreur assuré par Omega depuis plus de 70 ans pour les jeux olympiques.

Les choses ont sacrément changé depuis 1936!

A l’époque pour chronométrer la descente à ski, ils synchronisaient leurs montres et plaçaient un chronométreur au départ et l’autre à l’arrivée du parcours. On était loin des chronométrages électroniques ultra-précis.

Idem avec les pistolets, qui sont maintenant électroniques (et accessoirement plus faciles à trimbaler lorsque les juges olympiques prennent l’avion).

En 1936, Omega avait envoyé un seul technicien avec 27 montres pour l’ensemble des jeux. En 2006 à Turin, Omega avait dépêché de 208 personnes: 127 chronométreurs et 81 gestionnaires de donnéees, accompagnés par 220 tonnes d’équipement. [CNET]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité