Ave!Comics, bedevori numerici te salutant

Les lecteurs de BD ont grandi avec les bandes dessinées imprimées sur du papier, le toucher de sa texture, l'odeur de l'encre et le poids de sa couverture cartonnée.

Alors faire lire des BD aux bédévores sur un écran n’a rien d’une sinécure. Mais force est de constater que du côté de chez Ave!Comics, on fait tout pour convertir les lecteurs à la BD sur écrans: aujourd’hui sur iPhone ou sur ordinateur, et demain sur iPad.

L’appli pour iPhone vous permet d’acheter en ligne vos BD préférées, de les lire sur votre téléphone ou votre ordinateur et de gérer votre bédéthèque numérique. La nouvelle version parue ces derniers jours fait la part belle à l’indispensable partage (Twitter, FaceBook) de vos ouvrages préférés avec vos amis.

La navigation au sein des BD est particulièrement fluide et retranscrit bien la manière dont on découvre, regarde et lit une BD imprimée sur du papier. De ce point de vue, Ave!Comics a parfaitement réussi la transposition numérique de la bande dessinée papier.

On a d’autant plus hâte de pouvoir tester le confort qui sera apporté par le grand écran de l’iPad pour la lecture d’une BD (leur lecteur de BD est déjà « iPad ready »).

En attendant, vous pouvez dès à présent télécharger la version iPhone, disponible à 0,79€ sur l’App Store. Attention, cette appli entretiendra votre addiction en vous notifiant automatiquement de la sortie des nouveaux tomes de vos BD préférées. [Appli Ave!Comics sur l’App Store et site web Ave!Comics]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Collectionneur de BD depuis 1977, je me vois mal en lire sur écran. Enfin, il est vrai que ma compagne serait ravie que mes cartons si précieux à mes yeux soient dématérialisés.

  2. Bonjour

    Je ne me vois pas encore lire une BD sur un écran.
    Ça sera peut-être le cas lorsque les BD seront conçues pour et qu’on aura de vrais écrans.
    Je pense qu’on va attendre encore un peu.

    Et quand je vois 4,99 euro pour un Gaston Lagaffe je fais des bonds !!!
    A ce prix là on a au moins deux ou trois BD papier dans un brocante.
    Pourquoi payer plus cher quelque chose de moins bien ?
    Et une fois les BD papier lues on peut encore les revendre. Ce n’est pas le cas du fichier électronique…

    Je reste donc au papier.

    A+

    Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité