Des maths pour améliorer les photos comme dans les films

C'est un truc qu'on voit tout le temps à la télé: les enquêteurs de la police disposent d'une photo floue au possible, sombre et pleine de grain; et grâce à la magie de l'ordinateur, ils sont capables de zoomer et de voir clairement le visage de leur suspect.

Jusqu’à présent, c’était du cinéma. Mais aujourd’hui c’est devenu du domaine du possible.

La technique, appelée détection compressée, ne fonctionnera pas comme les faux programmes de la télé. Elle est avant tout tout destinée aux besoins scientifiques, notamment pour gagner du temps aux IRM en effectuant des scans partiels et en complétant le reste, un algorithme se chargeant de reconstituer les morceaux manquants.

Donc oui, pour l’instant, c’est encore réservé aux scientifiques, mais cela signifie que bientôt, les enquêteurs pourront zoomer, améliorer et imprimer la photo du suspect en cliquant simplement sur un bouton. Et ce sera sacrément cool.

[Wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « gagner du temps aux IRM en effectuant des scans partiels et en complétant le reste, un algorithme se chargeant de reconstituer les morceaux manquants. »

    Donc en gros si un cancer est pile poil dans les morceaux manquants, on va pas le déceler, c’est bien ça ? 😉

  2. Oui et ça fera en sorte qu’on ne pourra plus faire un simple glissé/déposé pour une image comme actuellement .Il faudra payer des droits d’auteur étant donné qu’il n’ y aura pas de dénaturation d’un format à un autre .

  3. On m’avait dit, il y a quelques années (ça n’est pas forcément pertinent, mais sait-on jamais…), qu’il était question d’utiliser des polygones à la place des pixels et ainsi, grace à un algorithme, pouvoir zoomer pratiquement à l’infini, ou préciser une image.
    J’ai conscience que ça ne veut rien dire, mais si quelqu’un est capable de préciser cela, ça m’intéresse! Merci!

  4. Je suis chercheur en traitement d’images. Ce n’est pas ma spécialité (imagerie 3d) mais croyez moi cela va rester encore de la science fiction pour longtemps. On ne verra pas de si tôt une image zoome 6 fois et devenir net en quelque secondes sans l intervention d’un ingenieur en traitement du signal et des images.
    Tout le problème du traitement d’image est que chaque image est différente. Tous ces algorithmes marchent très bien pour un certain type de bruit mais pas pour un autre.

  5. Pour votre information, de nombreux algorithmes de ce type sont utilisés sur tous les IRM de recherche et clinique du monde, depuis de nombreuses années. Le plus efficace n’etant pas de travailler sur les images fréquentielles mais sur l’espace k acquis. Et il faut quand meme a un moment lire des images haute resolution…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité