Une prison moderne supérieure à bon nombre d’hôtels actuels

Ce n'est pas un premier avril, mais c'est pourtant à cette date qu'entrera en service la prison norvégienne d'Halden. Le bâtiment n'a pas grand-chose à envier aux hôtels modernes:

Art urbain façon Banksy omniprésent et éclairage naturel fourni par Philips composent l’aménagement de cette construction qui accueillera dès le mois prochain 252 prisonniers.

Ce sera la deuxième prison la plus importante de Norvège. Elle a coûté plus d’1,3 milliard de couronnes (200 millions d’euros), dont six millions de couronnes (750.000€) uniquement pour la décoration, qui a été réalisée par l’artiste urbain norvégien Dolk. [Halden Prison via NRK via Elusive MooseMerci Svein!]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Génial, maintenant les criminel sont mieux loger qu’a l’hôtel (gratuitement qui plus est)

    « construction qui accueillera dès le mois prochain 252 prisonniers.
    Ce sera la deuxième prison la plus importante de Norvège »

    Et bien…! 252 prisonniers pour la 2ème plus « importantes » prison (de Norvège)
    soit il n’ont pas beaucoup de crimes soit comme en france ils sur-peuple leur prisons…
    et dans le deuxième cas de figure, quel intérêt de dépensé autant pour un tel édifice…?

  2. Prix d’une cellule = 200 000 000 € / 252 = 793 650 €. A ce prix là, on a un bel appart 3 pièces cuisine de 80m2 dans un beau quartier de Paris.

    Un moyen de s’assurer que personne n’essaiera se s’évader ! …

  3. Bonjour,

    La prison est un lieu de privation de liberté, ce que n’est pas un hôtel.

    La prison est un lieu où l’on exécute une décision de justice (normalement) et pas un lieu de vengeance (comme tendent à le suggérer les commentaires).

    On peut tout à fait s’interroger sur la pertinence d’un tel investissement et de ce genre de réalisation, mais en lieu et place de ces pensées molles et pré-mâchées qui s’écoulent en commentaires, vous pourriez sans doute vous interroger sur ce que vous attendez des missions de la prison, en particulier dans quel état psychique ressort un détenu ? Qu’a t-on fait pour qu’il se (ré)insère, etc.

    Alors certes cela demande de se renseigner, de dépasser ses certitudes, mais après tout ce n’est là que le travail quotidien de tout citoyen.

    P.S. On ne félicitera donc pas l’auteur de ce titre racoleur…

  4. Je suis d’accord avec le commentaire précédent, ce titre est proprement scandaleux. Et que dire des personnes assignées à résidence, comme Aung San Suu Kyi ? C’est encore plus classe, elle est chez elle et c’est une maison entière, même pas une cellule !

    Avec un tel manque de recul sur l’impact d’une privation de liberté, on ne s’étonnera pas que la france est la lanterne rouge européenne des conditions d’incarcération… et de récidive, cela va de soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité