Au jujitsu, Kojiro ne fera qu’une bouchée d’Asimo

Kojiro est né dans le laboratoire JSK Robotics à Tokyo. Avec 60 degrés de liberté procurés par un impressionnant réseau de muscles et de tendons artificiels, son agilité lui permettra de prendre facilement le dessus en slow-motion lors de son inévitable affrontement avec Asimo.

Si nous précisons en slow motion, c’est parce que Kojiro n’est pas vraiment véloce. En outre il est actuellement plus soutenu et assisté qu’une personne âgée grabataire. Sans compter qu’il faut en plus le guider avec une manette de PlayStation et toute une bardée d’écrans pour qu’il parvienne à lever un bras.

Mais s’il parvient à être plus rapide et plus autonome, ce sera un redoutable champion de jujitsu. Visez un peu les muscles, les os, les tendons et les ligaments qui constituent son anatomie, directement inspirée par celle des humains. Et Avec 60 degrés de liberté (26 de plus qu’Asimo), il pourra aisément se contorsionner dans tous les sens.

Sarah, reviens, il n’a pas l’air méchant. Du moins pour l’instant. [IEEE Spectrum via Engadget]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. A 0:35, l’icone du NERV c’est sensé nous rassurer?! :-p Et je me demande bien à quoi sert la tenue posée sur le dossier de la chaise (une interface de contrôle?)… Sinon oui il a l’air asthmatique mais c’est pas mal le système de redondance en cas de défaillance d’une unité.

  2. Il me semble qu’on a fait plus performant en matière de robotique,une interface de gestion Difficilement transportable,des mouvements lents et limitées,disons qua ce train la dans 60 ans on sera a la cheville des robots de i-robot^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité