Hasta la revolinux siempre

Quand les linuxiens auront terminé leur révolution (le plus tôt sera le mieux), les linuxiennes pourront délivrer leur message d'amour au monde entier:

En attendant, si vous voulez vous habiller aux couleurs de votre OS libre préféré, vous trouverez sur la boutique Linux toutes sortes de vêtements qui vous permettront de revendiquer silencieusement votre engagement informatico-idéologique. Vous trouverez aussi des autocollants pour décorer les pare-chocs de votre voiture.

Si votre connaissance de Linux se limite à l’Ubuntu que vous venez d’installer avec un CD ISO sur votre vieux Pentium, apprenez quand même quelques commandes shell pour avoir un minimum de répondant au cas où vous croiseriez un pur. [LinuxStore via CrunchGear]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il critique la « révolution des linuxiens » pas linux, différence.
    Enfin je ne connais pas de telle révolution, juste une assimilation progressive o/

  2. … ?
    Tu ironise ?
    Il n’y a pas plus ergonomique qu’un Linux (compiz-fusion, kwin…) et ce depuis des lustres !!!
    Des OS tels Window$ et MacO$, ont un fort retard dans ce domaine (principalement Window$).

  3. Bonjour à tous,

    Quelle belle rencontre de l’O.s. nordique avec le tempérament hispanique, Hola.

    Je me gausse dans mon siège lorsque je vois que c’est pas évident de migrer vers Linux, surtout avec les versions Ubuntu.
    Pour anecdocte, j’ai un collègue qui bosse dans la logistique et son niveau informatique se résumait à 4 ou 5 ans d’utilisation d’ Xp. En clair, il avait beaucoup de soucis avec les virus et les mises à jour de logiciels. Je lui ai conseillé, voici 2 ans, d’installer Ubuntu, puisqu’il n’avait qu’une utilisation assez sommaire (internet, video et traitement de texte).

    Et devinez quoi, ….. ben je ne l’ai plus jamais entendu se plaindre, depuis 2 ans tout fonctionne parfaitement, plus de virus, pas de problème pour les mises à jour et un collègue heureux.

    Bon je peut comprendre que les deux plus gros concurrents du logiciel libre, voient d’un assez mauvais oeil, un os qui continue d’évoluer avec le temps. Car le partage n’a aucune valeur à leur niveau, du coup je les vois breveter tout et n’importe quoi afin d’éviter que cela ne devienne un jour gratuit, pfuuuu.

    Je n’ai rien contre la concurrence, mais je trouve que l’on estime bien mal les motivations qui permette une évolution. Je constate plus une régression conservatrice dirigée par un soucis économique qu’un réel désir d’apporter un outil performant, stable et réellement adapté aux besoins de l’utilisateur.

    Mais je suis confiant, car contrairement au système exécutif, où l’on nous cantonne dans un clivage politique, le monde de l’informatique nous propose encore d’autres alternatives et il est toujours intéressant de les connaître.

    Bientôt Unbuntu 10.4, et j’espère que quelques uns l’essaieront pour un première fois et qui sait (quoi que j’ai déjà un avis) l’adopteront dans leur utilisation informatique.

    Bonne continuation à tous et « viva la revolinux ».

  4. @TUX

    « Linux pour les Hommes libres !!!
    Windows & Apple pour les capitalistes ! »

    Alors là chapeau! ou devrais-je dire T-shirt…

    Tes révolutionnaires Argentins là, ils seraient pas entrain de vendre des T-shirts? Ce seraient pas un peu des capitalistes? Je mets ma main à couper que t’as un T-shirt Che Guevara dans ton placard…

    Et Compiz Fusion est une grosse bouse qui fait planter la moitié des applications.

    Ceci dit, je reste un grand admirateur du monde libre, même si je n’ai encore jamais trouvé de concurrent crédible à MacOS.

  5. L’Amiga 500 de Commodore était absolument génial pour l’époque, avec des specs vraiment faibles mais des programmateurs vraiment géniaux, qui ont su pousser les limites de la machine…

    C’était l’époque bénie du scrolling différentiel, des jeux en 16 ou 32 couleurs, de la grande époque de Psygnosis, du point and click, de X-out et de Battle Squadron, Shadow of the beast, heimdall, Rick Dangerous, Workbench. Des associations de malfaiteurs juvéniles, et des nuits Ricoré, Miel Pops Gaming avec les potes…

    Ah nostalgie…

  6. @joneskind :

    Coupe toi donc la main !
    Qu’a tu dans ton placard ? Un poster de G.W. Bush ? 😀

    Tes révolutionnaires Argentins là, ils seraient pas entrain de vendre des T-shirts? Ce seraient pas un peu des capitalistes?
    Je saisie pas le rapport…
    ‘révolutionnaires Argentin’ … ?
    Vendre quelque chose, fait de toi un capitaliste ?
    Non !

    Et Compiz Fusion est une grosse bouse qui fait planter la moitié des applications
    Tu doit être d’un genre ‘particulier’… Je connais des ‘vieux’ qui ont su paramétrer leur compiz fusion et leur machines sont des plus stable.
    Depuis que compiz fusion est passé en ‘stable’ (et même bien avant d’ailleurs), il n’a jamais posé de problème de stabilité.
    Personnellement, les seuls problèmes de stabilité que j’ai pus avoir rencontrer avec compiz fusion, date des premières versions alpha…

    Après si vous acheter du matériel pourri (drivers non fourni pour linux, hardware exotique …)…. Faut pas venir chialler !!!

  7. Moi aussi ça fait longtemps que je n’ai plus eu de problèmes avec Compiz Fusion, des années au moins. Au début quand c’était expérimental, d’accord, comme tout logiciel au début ça ne marchait pas toujours mais avec les mises à jour automatiques d’Ubuntu, ça c’est réglé tout seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité