La litanie de la résistance à l’iPad

La hype a envahi la planète. Vous aviez juré de ne pas acheter d'iPad, ou du moins pas avant la troisième génération, mais vous voilà connecté à l'Apple Store prêt à cliquer.

La tentation vous guette. Mais il n’est peut-être pas trop tard pour vous sauver.

Vite, apprenez par cœur et récitez avec nous la litanie de la résistance à l’iPad pour vous sauver de la tentation.

Bon commençons: sérieusement, seriez-vous assez stupide pour acheter un iPad de première génération? (*)

Le prix va baisser, je ne dois pas l’acheter. Rappelez-vous de l’iPhone qui était encore plus cher au lancement. Et deux mois après, le prix avait chuté drastiquement. Apple a même déclaré qu’ils restaient flexibles sur le prix, mais uniquement si peu de gens achètent l’iPad. Si nous ne faisons pas front pour résister, collectivement, ils nous le vendront plein pot. Prenez sur vous et ayez un minimum de self control, que diable!

La première génération est toujours une beta, je ne dois pas l’acheter. C’est dingue ça. Vous savez pourtant bien que toutes les premières générations de produit Apple sont juste des beta pour le concept. Vous savez qu’un tiers des problèmes peut se corriger par des mises à jour de firmware, mais pas les deux autres tiers. Fuyez les bugs des beta.

Ce n’est pas un ordinateur portable, mais il coûte aussi cher, je ne dois pas l’acheter. Ce truc coûte plus cher qu’un ordinateur portable bon marché, et n’est même pas vendu avec un clavier. Vous devrez dépenser 70€  de plus pour en avoir un. Et il ne lira pas le Flash tant qu’Apple n’aura pas donné son accord pour qu’il le fasse.

La concurrence n’a pas dit son dernier mot, je ne dois pas l’acheter. Un mot, un seul: Courier.

La taille est vraiment bizarre, je ne dois pas l’acheter. A mi chemin entre un téléphone et un ordinateur portable, l’iPad est trop grand pour être glissé dans une poche est trop petit pour pouvoir travailler avec.

Où est le besoin, je ne dois pas l’acheter. Dans tous les endroits ou vous pourriez avoir besoin de l’iPad (en faisant la queue chez le boucher, dans le métro ou la salle d’attente de votre médecin), vous n’oseriez de toute façon pas le sortir. Et avez-vous vraiment besoin d’un gadget en plus de votre ordinateur et de votre téléphone?

Tapoter du texte sur un écran est un non-sens, je ne dois pas l’acheter. Le clavier de l’iPhone fonctionne parce que l’appareil est petit et vous permet de le tenir à une ou deux mains. Mais ce ne sera pas le cas avec l’iPad. Écririez-vous un roman sur une borne SCNF?

Tant que de véritables tests ne sont pas parus, je ne dois pas l’acheter. Attendez au moins nos premiers tests exhaustifs avant de vous ruer dessus.

Ce n’est qu’un gros téléphone qui ne sait pas téléphoner, je ne dois pas l’acheter. Si vous avez déjà un iPhone, vous possédez déjà 80% d’un iPad: les applis, le multitouch, et même plus: une caméra et un téléphone. Pour moins cher.

Et le reste: le cadre est énorme, le nom est bizarre, etc. Voilà pourquoi notre article « Huit raisons d’être déçu par l’iPad » a été l’un des plus lus de tous les temps sur Gizmodo: parce que beaucoup d’entre vous partagent ce point de vue.

Voilà. Maintenant si malgré tout vous avez toujours et encore envie d’acheter un iPad, nous ne pouvons rien faire pour vous.

(*) Vous aurez remarqué à quel point nous sommes hypocrites, sachant que nous en avons acheté non pas un mais deux, et ce dès hier.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Hahaha !

    Trop fort … il y a quelques arguments de mauvaise foi … mais pas mal de vérités …

    Sauf que c’est pas ça qui va m’empêcher de l’acheter dès la sortie car c’est exactement le genre de machine dont je rêve depuis 10 ans !!!

  2. Je suis pour l’argument de la concurrence, le courier de microsoft me tente bien plus et à la vue de la vidéo sortie, je trouve que l’interface et le concept relève du génie.

    L’ipad, aussi tentant qu’il soit pour tout technophiles dignes de ce nom, ce ne sera pas pour moi, à moins qu’on me l’offre ce qui est peu probable.

  3. Pour les anglophones, le nom est bizarre, voir marrant, pour nous, ça change rien

    Qui savait ce que voulait dire pad avant qu’ Apple ne le presente?

    Bravo en tout cas aux deux articles:)

  4. Heu les moutons à la toison dorée pourraient-ils m’expliquer l’intérêt d’un iPad?

    Même un placement en bourse se plus fructueux non?

  5. @SoMoN
    Intérêt : internet pour ma mère de 65 ans, sans en…es, sans paramétrages pénibles, sans besoin de savoir ce que c’est un OS. Bon si les VTECH faisaient accès web, j’aurais hésité, mais là y’a bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité