Le cerveau n’est pas un disque dur, mais ils y lisent des vidéos quand même

Des chercheurs de l'Université de Londres sont capables de lire dans votre cerveau quelle vidéo vous venez de regarder. Ils soumettent trois petits films à leurs participants, pour ensuite les faire passer une IRMf, c'est à dire un scan haute définition de l'activité cerveau, à l'aide de champs magnétiques.

En bon fana d’informatique, il serait facile de croire que, comme sur un disque dur, les données sont stockées un peu n’importe où. (voire n’importe comment, si on est sous Windows)

Que nenni ! Notre mémoire est bien plus qu’un simple disque dur. Cette étude montre qu’une vidéo donnée implique les mêmes zones du cerveau chez tous les patients. A tel point que les scientifiques peuvent deviner auquel des trois séquences le sujet pense.

Une possibilité qui ouvre d’intéressantes perspectives de lecture de pensée. Sera-t-il bientôt possible de savoir quel film un internaute a téléchargé regardé hier soir ? En fait non. Ces pauvres scientifiques sont tous justes capables, avec leur énorme machine fixée au sol, de différencier trois petites vidéos juste après leur mémorisation. Les applications hors-laboratoires sont encore à des années-lumières.

Ce n’est pas si mal. Si la police pouvait contrôler nos pensées, la dictature absolue serait proche.

Et pire, si les femmes voyaient tous les films que les hommes se font dans leurs têtes, alors là ce serait vraiment la catastrophe… [Neurophilosophy via Gizmodo US]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Arrêtez de faire les ‘je sais tout’ et vous planter lamentablement l’année lumière est une unité de distance. Et c’est bon dans l’article.

  2. @Yleven : Non !
    L’année lumière est une unité de distance. Elle correspond à la distance parcourue par la lumière en une année.

    Sinon, c’est vrai que c’est pas encore révolutionnaire, mais ça promet de nouvelles pistes de recherches.

  3. Même si des mathématiciens talentueux comme Krivine pensent que le cerveau a un langage informatique proche du lambda-calcul, il semble de plus en plus improbable que le cerveau fonctionne comme un OS…

    Par contre, c’est assez fascinant de voir une personne tétraplégique actionner un curseur par le simple biais d’électrodes posées sur son crâne… En particulier de savoir que l’on peut/doit apprendre à utiliser le-dit curseur en commandant à notre cerveau de faire marcher les zones qui vont actionner les capteurs adéquats

    Vertigineux…

  4. @nico2169

    Héhé! À mon avis, il a d’autres tourments pour le moment…

    Le pire score de la 5ème république! A-t-on déjà vu pire gamelle?

    Vivement dimanche…

  5. Heps !!!
    Si les femmes ADULTES voyaient tous les films que les hommes
    se font dans leurs têtes, ça serait beaucoup plus simple pour les
    hommes ET les femmes ADULTES .
    Et si les hommes ADULTES voyaient tous les films que les femmes
    se font dans leurs têtes, ça serait encore plus simple .
    Arrêtez de prendre les femmes adultes pour des gamines à moitié
    frigides .
    Elles ont le feu comme nous : c’ est juste un peu des cachotières !
    Réapprenez doucement à regarder la réalité avec vos yeux intuitifs,
    pas avec vos oreilles . Bonne exploration !

  6. Je vous dis que chacun de nous reste à sa place et c’est mieux comme ca si il y a des scientifiques c’est une grande chance non de meme pour tous les autres savants chacun de nous à un but dans la vie . que chacun reste à sa place merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité