Cent sans voiture pour un sans emploi

Récemment licencié par le concessionnaire auto qui l'employait, Omar Ramos-Lopez éprouvait du ressentiment à l'égard de son ancien employeur.

Pour se venger, il a piraté à distance plus de cent véhicules.
Le pirate a utilisé le mot de passe d’un ancien collègue pour se connecter à Webtech Plus, le logiciel qui est devenu l’instrument de sa vengeance. Webtech Plus est un logiciel un peu spécial qui permet aux concessionaires de désactiver le démarrage d’une voiture ou de commander au klaxon de sonner lorsqu’un paiement est en retard.

Omar était ainsi parvenu à désactiver plus de cent voitures avant que quelqu’un ne réalise qu’il se passait quelque chose d’anormal. C’est l’unité spécialisée du High Tech Crime Unit à Austin au Texas qui est parvenue à l’identifier.

La leçon? Changez les mots de passe chaque fois que vous virez quelqu’un. Ou mieux encore, faites-le avant de l’annoncer. [Wired via Slashdot]

Les voitures de la photo d’illustration ne sont a priori pas concernées par cette histoire. Elles ont été photgraphiées par cjc4454

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité