Steve Jobs a failli mourir en attendant sa transplantation d’organe

Lorsque Steve Jobs a bénéficié d'une transplantation du foie, il était considéré comme la personne la plus malade de la liste d'attente.

Invité à s’exprimer lors de l’inauguration du premier registre américain de donneurs d’organes vivants en Californie, Steve Jobs a apporté un témoignage personnel sur le don d’organes:

Il a expliqué avoir été chanceux et que le système californien actuel a laissé mourir 400 personnes en attente d’un organe rien que l’année dernière. Le procédé est compliqué et apparemment personne ne vous pose simplement la question: « acceptez-vous de donner vos organes? »

Et vous? Avez-vous fait connaître vos intentions en la matière? [Business Insider]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour ma part je donne tout !

    À partir du moment où nous ne sommes plus là pour en profiter, autant aider les autres.
    Si en plus on peut économiser une place de caveau ou une crémation ^^

    Le don d’organe, solidaire et écologique, votre dernier geste citoyen !

  2. Au début, j’avais bien trop peur qu’un de mes organes se retrouve dans le corps d’un Apple fanboy pour ma part…

    Mais finalement, je ne risque pas grand chose: je ne vois pas comment mes organes pourraient être compatibles avec un tel gugus 😀

  3. Pour ma part, je veux bien donner mes organes, mais je plains d’avance le receveur :s

    Par contre j’exige qu’à ma mort on me greffe une 3e oreille !

  4. Mais il me semble qu’ils parlent de donneurs d’organes vivants! Vous pouvez par exemple donner un rein et continuer à vivre très bien. Tout de suite, on a moins envie de donner.

    J’ai tout de même un doute pour ce cas, parce qu’on a qu’un seul foie et je ne pense pas qu’on puisse vivre sans ou avec un morceau.

  5. @Max
    Il me semble que le foie ce régénère très bien, et que donc tu peux en donner un bout… La difficulté est de trouver une personne assez compatible. Comme quoi, l’interopérabilité, c’est important :p

  6. Le foie est le seul organe à pouvoir se reconstituer si bien qu’on peut t’en couper une partie, tu survivras. Mais l’opération est délicate et risquée, tant pour le receveur que pour le donneur.

    Quant à donner un organe de son vivant, foie ou un seul rein, il me semble qu’on ne puisse le faire en France qu’à un proche, et pas à un ascendant (pas à un parent).

    Le rein restant sera plus sollicité, c’est probable qu’il faille se calmer sur la bibine…

    Quant à savoir ce que tu préfères: La personne qui t’es chère ou ton amour inconsidéré de la bière…

    Me concernant, je donne tous mes organes et j’ai une carte de donneur dans mon larfeuille.

    Par contre je refuse de donner mon corps à la science. Hors de question de finir en squelette au fond d’un amphi ou qu’on se serve de mon corps pour des expériences bizarres voire des crash-tests (si si, ça se pratique aussi avec des cadavres, rien de plus réaliste pour voir les dommages causés au corps humain si ce n’est le sang qui gicle).

  7. Le foie est un organe qui se régénère très bien (le seul il me semble). Tu peux en enlever jusqu’à 70% sans problème, il repoussera (d’où le supplice de Prométhée enchaîné dans la mythologie greque). On peut donc donner une partie de son foie.

    Ceci dit, Max a raison je pense : on parle ici de donneurs vivants. Et là, la question semble moins facile…

  8. Il est sûr qu’après un don d’un rein tu peux dire adieu au sport et a l’alcool !

    Le don pour la science je suis pour, même pour un crash test, ton corps n’est plus que de la viande. Si on peut améliorer les airbags ou les ceinture grâce à ça.

  9. A noter que tout le monde ne peut pas donner et que parfois une carte de non donneur serait pas en surplus…
    Si y’a un loupé et quelqu’un recupere un de mes organnes, je le plein d’avance…

  10. Personnellement je préfère donner de mon vivant 😉 mais je proposerai quand même mespièces reconditionnées si possible.

  11. Oresias dit de belles choses, mais pour ce qui est de donner mon corps à la science que ce soit pour un crash-test ou etre au fond d’un amphi après cela, pour quoi Pas? Je prefere que les concepteurs de sécurité dans les voitures ce servent de mon corps mort qu’ils négligent un test préventif et que ma fille ou mon fils meurent dans un accident de voiture à cause de trop peu de sécurité…
    Pareil pour mon corps trituré par des apprentis chirurgiens, Qu’ils s’entrainent sur moi au lieu de s’entrainer sur un cochon vivant ou pas avant d’ouvrir le corps de mes enfants…
    Ils l’auront déjà fait, au moins…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité