Des cafards cafteurs de nucléaire

Je voudrais m'excuser auprès de tous les cafards que j'ai pu écraser. Je ne savais pas qu'ils pourraient un jour nous sauver en détectant les radiations nucléaires.

Des ingénieurs en nucléaire de chez Texas A&M ont fixé des détecteurs de radiation sur le dos de cafards. Ou plus exactement sur le dos de cafards contrôlés à distance. Car il s’avère que ces petits insectes sont particulièrement bien adaptés à la recherche de matériaux radio-actifs: « ils peuvent se passer de nourriture pendant une période extraordinairement prolongée. Ils existent sur tous les continents à l’exception de l’Antarctique. Ils sont très résistants aux radiations, et ils peuvent porter des charges extrêmement lourdes par rapport à leur poids de corps ».

Les cafards sont donc tout indiqués pour avancer en première ligne lorsqu’il s’agit de détecter des radiations. Et les chercheurs leur ont déjà trouvé d’autres missions potentielles: recherche et sauvetage, mais aussi espionnage. Vu leur capacité à se faufiler, il va falloir vous calfeutrer sérieusement si vous voulez leur échapper. [National Defense Magazine via Wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il n’y a de ces petites bêtes qu’en ville !!! A la campagne (chez nous) elles ne survivent pas, trop de prédateurs s’en régaleraient, et les hivers sont trop froid :)
    Libérez les araignées et autres petits reptiles (Gekos) dans les sous-sols de vos immeubles et vous aurez bien moins de problèmes de protection de votre vie privée 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité