Londres bientôt à deux jours de train de Pékin ?

Le Japon est peut-être célèbre pour ses trains rapides, mais si la Chine mène à bien son projet de train à grande vitesse, elle deviendra le nouveau modèle du genre et mettra Beijing à moins de deux jours de Londres.Une fois arrivé à Beijing, le train poursuivra sa route jusqu'à Singapour et proposera aussi des connexions vers l'Inde et le Pakistan, permettant à ceux qui ne prennent pas l'avion de découvrir l'orient.

L’un des consultants en charge du projet, qui est également membre de l’Académie Chinoise d’Ingénierie, Wang Mengshu, a expliqué qu’ils ont pour objectif que « les trains soient presque aussi rapides que les aéroplanes » et qu’avec un peu de chance, le projet pourra être « terminé en une décennie ».

Outre la connexion entre Londres et Beijing, ils espèrent construire des voies ferrées depuis la capitale chinoise vers la Russie et l’Allemagne, connectées au réseau ferré européen. Un troisième projet couvrant le sud de la Chine, le Vietnam, la Thailande, la Birmanie et la Malaysie
a déjà commencé. [Telegraph]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « à » deux jours ou « dans » deux jours? 😉
    il est vrai que dans deux jours de nombreux projets de ce type devraient sortir de l’eau!
    nous vivons une époque formidable!

  2. C’est quoi la vitesse d’un « aéroplane »? 900Km/h??? 3X c’elle du tgv actuelle (je parle pas de sont record…)
    C’est possible si ils partent de ligne totalement vierge et pas de ligne existant, une ligne pensé pour les très haute vitesse et sans cathéter pour ne pas avoir a géré les problème connue (vibration, perte de contacte électrique…etc) de nos ligne vieillissante, peut être un croisement entre le système de la SNCF et celui du train magnétique japonais? ?

  3. « aéroplane », « Beijing »; vous ne pouvez pas traduire correctement votre article volé? Beijing ça se dit Pékin en Français, oui je sais les jeux olympiques nous on un peu endoctrinés avec leur logo mais bon.
    Pour « l’aéroplane », pas de commentaire

  4. Je me rappelle aussi d’un projet fou dont le but était de mettre Londres à deux heures de Sydney en avion. C’était un projet des années 90. Depuis plus de news…

  5. Malheureusement Londres Sydney en 2 h avec le Concorde c’est impossible : il doit faire escale en cours de route au moins 2 fois pour se ravitailler en carburant (son autonomie tourne atours des 6000 km).

  6. Jimbo;

    Et c’est là que la caténaire (et pas cathéter) était envisagée, jusqu’à Sidney, pour alimenter un nouveau Concorde entièrement électrique!
    Sans arrêt intermédiaire….

    >>>>>>> Je sors….

  7. « aéroplane », « Beijing »; vous ne pouvez pas traduire correctement votre article volé? Beijing ça se dit Pékin en Français

    Beijing est le nom REELLE de pékin pas le nom que les occidentaux ont donnés.
    J’te jure des fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité