Big Bang Theory : le t-shirt pour geeks physiciens

Depuis deux ans la série américaine The Big Bang Theory boulverse le monde des geeks physiciens. Aujourd'hui arrive le t-shirt de la fameuse tirade de Sheldon dans le premier épisode. Il illustre le principe d'incertitude d'Heisenberg (qui devrait d'ailleurs s'appeller principe d'indétermination, mais les scientifiques ont leurs petites habitudes…)

Ci-dessous la fameuse tirade en question. Âmes sensibles s’abstenir.

« Si un photon est envoyé à travers un écran percé de deux fentes et si on l’observe à travers une fente, il ne passera pas. Sinon, il passera. Mais si on l’observe après qu’il a quitté l’écran mais avant qu’il atteigne sa cible, il ne passera pas à travers les deux.

— Ou veux-tu en venir ?

— Nul part, je pense juste que c’est une bonne idée de t-shirt. »

Ça, c’est fait.[ThinkGeek]

Je rapelle qu’il est interdit, par décret fédéral ou presque, de regarder l’infame VF de cette série.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La VF est une honte, sans doute subbée par une mamy au tricot et des pseudo acteurs sans talent !

    Sinon je suis fan de la vo … même si les derniers épisodes manquent un peu de rythme.

  2. hello.
    je veux pas faire mon chieur 😉
    mais le t-shirt représente l’expérience des fentes de Young et non le principe d’incertitude d’Heisenberg.
    (comme quoi le photon peut passer par les deux fentes à la fois quand on ne le regarde pas).
    à plus amis physiciens…!

  3. @law113 : un point pour vous. Mais les fentes de young n’illustrent t-elles pas justement l’incertitude/indétermination sur la position ? Ok, historiquement elles ont montré la dualité corps/onde, mais je pense qu’on considère de plus en plus l’indétermination, la non-localité et la dualité comme un même phénomène, à savoir la nature profonde des particules.

    Je me trompe pt, mais en tout cas cela ne me choque pas.

  4. @ fabien : Heisenberg dit qu’on peut pas connaitre au même moment deux propriétés appariées des particules (l’exemple qu’on donne en général, c’est la vitesse et la position d’une particule en même temps). Je ne crois pas que cela concerne la dualité onde-corpuscule. (mais je peux me tromper ;-))

    @ fiduce
    le paradoxe Einstein-Podolsky-Rosen : ça concerne des particules dites « intriquées » qui ont la propriété de s’échanger de l’information* instantanément (c’est à dire plus vite que la lumière), même séparées par plusieurs kilomètres…

    * en fait c’est pas exactement de l’information (ce serait trop facile ;-)). elle est pas exploitable.

    mode « je me la joue » off!

  5. on appelle ca une incertitude parce que par construction il n’est pas possible de connaitre les deux propriétés « appariés » même avec la puissance de calcul actuel (ou a venir …. ? tand que ca sera a base de 0 et de 1 a mon avis ca restera mais bon ca n’engage que moi et Godel ^_^ smiley orgueilleux) indétermination est une traduction des anglosaxons (alors que ttes les bases des différentes théories sont quand même européennes … ).

    sinon je confirme ca représente bien les fentes de young et ca n’a (peut être sait on jamais) pas de rapport avec planck et heisenberg.

    quand au paradoxe EPR ca n’est pas de l’information au sens strict mais des petits malins s’en sont quand même servi pour la cryptographie quantique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité