Les entreprises de téléphones mobiles raffolent d’Android

Google, le prétendant le plus sérieux pour détrôner l’iPhone d’Apple, leur propose un plan pour contrer leur morosité.

Selon Tricia Duryee de PaidContent.org, Google partagerait ses revenus de publicité avec les opérateurs et certains fabricants de cellulaires. Seule condition, vous préinstallez ses applications : Gmail, service de recherche et cartes. Personne ne se surprend! Depuis toujours, les compagnies d’ordinateurs et de téléphone mobile se font payer pour installer des applications. Peter Kafka de MediaMemo ajoute que ce partage serait très favorable pour ces derniers.

Duryee note que les ententes actuelles ne rapportent pas de grands profits ni pour Google ni pour ses partenaires, mais un Google généreux a conquis leur coeur. Elles ont surtout peur de se transformer en de vulgaires tuyaux de communication; elles recherchent des accords de partage de revenus de publicité et de vente d’applications. iTunes a créé un modèle payant. L’offre de Google les comble de plaisirs.

Les entreprises de téléphonie cellulaire avaient l’habitude de réclamer 50 % des revenus de la vente des applications sur des téléphones tel le Motorola Razr. Malheureusement, tous ces beaux gains importants se sont volatilisés depuis l’arrivée de iPhone et de son Apple Store. La peur au ventre les pousse à nouer des alliances avec Google qui gagne des points dans cette aventure. Il vend directement le Nexus One aux utilisateurs — aucun concurrent — et laisse l’usager négocier un forfait auprès de l’opérateur de son choix. De plus, il se réserve le plaisir de mettre en ligne son service Google Voice qui fonctionne sur IP. Très malin!

À court terme, Google ne fera pas d’argent avec Android. Il dépense, aujourd’hui, pour pénétrer un nouveau marché qui augmentera les revenus de publicité qu’il partagera avec ses partenaires. Le téléphone portable c’est l’avenir.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Tient c’est marrant de voir le nombre de gens qui se plaignent des news sur l’ipad et que pour les autres articles pas de coms… Donc le but est uniquement de troller pour avoir la petite fierté de « j’ai critiqué apple, je ne suis pas un esclave fan boy capitaliste ». Enfin… Le troll est un ennemi coriace de nos jours ! 😉

  2. @ Pouete + 1, Excellent !

    C’est vrai, tous les cafards sont concentrés sur leur art favori, la critique d’Apple, et ne s’intéressent à rien d’autre …

    CTPC !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité