Elle filme en 1080p à 2800fps

Difficile de faire un titre plus obscur pour le profane. Mais sachez que le précédent modèle de caméra Vision Research se vantait de monter jusqu’à 1.000fps (frame per second : images par seconde). Quand Vision Research nous dit que leur dernière caméra peut avaler 2.800fps tout en filmant en 1080p (soit en haute-définition), on se dit que ça fait beaucoup d'images par seconde et que c’est vraiment un grand bond en avant. Si en plus, vous baissez la résolution jusqu’à du VGA (640x480 pixels), vous pouvez même filmer à 6300fps.

Flex est le dernier modèle signé Vision Research. Leur gamme de caméras professionnelles Phantom a la fâcheuse tendance à être la plus chère du marché mais leurs caractéristiques sont franchement étonnantes. La Flex a un capteur CMOS 4K 2.560×1.600 avec une profondeur de couleur 12bit. Je l’ai déjà dit mais elle peut filmer en 1080p avec 2800fps, et vous pouvez monter jusqu’à 1560 si vous poussez la résolution et réduisez le fps. [Phantom Flex via OhGizmo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. AAAAHHHH!!!! JE VEUUUUUUUUX!!!!
    Claquer ses potes, écraser des tartes sur des tronches, éternuer, roter, tousser… Et j’en passe… C’est tellement plus classe en slowmotion et urtout en Full HD!!!

  2. @Jean-Daniel : 16 Go de Ram … quand c’est plein, on arrête et on transfert. C’est pas du continu à 1560 ips en 2.560×1.600 …
    Elle fait même 330 000 ips en 256 x 8 😉

  3. une version 32 Go est également proposée.
    D’après mes calculs, ça peut presque stocker 2 secondes à 1560 ips en 2.560×1.600 8 bits (17 secondes à 330 000 ips en 256 x 8, dans ce cas).
    Ce genre de débit se gère bien avec de la RAM DDR3 PC3-19200 (à 2,4 Ghz, bande passante de 19,2 Gio/s) qu’on trouve actuellement (par exemple chez G. Skill).
    Je ne sais pas trop si elle comprime quelque chose à ces vitesses (m’étonnerait) ou si les modes Standard et HQ sont liés à l’encodage des pixels (nombre de bits).
    Ce genre de caméra est déclenchée par un signal synchronisé avec l’évènement à filmer (par exemple une explosion ou un crash test). On peut enregistrer la période précédent la déclenche (en fait, les images sont stockées en continu dans un buffer circulaire de 32 Go, et quand la déclenche survient, on marque les images dans le temps par rapport à ce signal). Ça se règle attentivement : c’est pas des prises de vue qu’on déclenche avec son doigt.
    A des vitesses plus faibles, je suppose qu’on doit pouvoir stocker les images à la volée (et donc qu’on n’est pas limité en durée d’enregistrement).
    A 330 000 ips, il vaut mieux filmer au bon moment, sinon, l’inspection des rush peut durer un moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité