HTC pourrait acheter Palm pour contrer Apple

Particulièrement moribond, Palm est à vendre, d'après Bloomberg. Qui pourrait l'acheter?

Pas Google, mais pas loin: HTC. Cela ferait sens et pourrait même sauver les plumes d’HTC dans son litige juridique contre Apple.

Bloomberg affirme que Lenovo est aussi sur les rangs. Mais le repreneur le plus intéressant est de loin HTC. La raison: HTC pourrait trouver chez Palm le portefeuille de brevets dont ils ont besoin pour contrer l’offensive juridique d’Apple.

A part Apple et Google, Palm —qui pèse actuellement 870,8 millions de dollars sur le marché— est la seule entreprise qui dispose d’un système d’exploitation pour smartphone moderne. Du fait de son passé, riche de PDA et autres Treo, Palm possède des brevets qui pourraient s’avérer très précieux pour contrer l’écrasante hégémonie du JesusPhone. HTC pourrait les faire peser dans la balance pour mettre un terme aux poursuites d’Apple.

Apple n’a jamais attaqué Palm car le fabricant du Pre dispose de suffisamment de brevets dans son camp pour répliquer et contre-attaquer Apple, de sorte que la bataille juridique aboutirait à un match nul.

Mais aujourd’hui, même si Palm possède un beau patrimoine de propriété intellectuelle et un superbe système d’exploitation pour smartphones, leurs Pre et Pixi ont été des échecs commerciaux. Sachant cela, le Palm Pre et le WebOS pourraient-ils survivre à une vente? Autrement dit: quelqu’un serait-il capable de transformer WebOS en un véritable challenger capable de rivaliser dans l’actuelle guerre des smartphones?

Cela nous parait difficile, et nous ne voyons pas WebOS survivre à l’impitoyable arène dans laquelle s’affrontent déjà Google et Apple, et que Microsoft s’apprrête à rejoindre avec son Windows Phone Series 7. Affaire à suivre. [Bloomberg]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. je trouve ca vraiment dommage que palm n’ai pas reussi a se relever.
    leur palm pre me donne vraiment envie de laché mon iphone, c’est le seul téléphone qui arrive a la cheville de l’iphone. mais si l’entreprise est racheter tout l’écosysteme du téléphone tombe a plat.
    j’aimerais bien qu’il arrive en france, mais je sais pas si d’ici la, palm aura disparu….

  2. Si Palm disparaît, c’est une page de l’histoire de l’informatique qui se tourne. Désolé pour la consternante banalité de mon propos, mais bon… Je me souviens de ce que j’avais ressenti quand j’avais vu pour la première fois un PalmPilot dans la vitrine de la Fnac… Le futur entre les mains…

    Ahh nostalgie…

  3. Il faut savoir que Palm est (était) propriétaire de BeOS, un superbe OS mis au point par un Français dans les années 1995/2000.

    Celui qui rachète Palm, dispose du brevet BeOS, et peut faire un nouvel OS, concurent de Linux, Mac oS et même Windows.

  4. Selon moi, palm été un mort renait. Revenu sur le marché avec les mêmes erreurs que par le passé, c’est à dire un hardware à la ramasse face à la concurrence, l’échec était inévitable.
    Avec le rachat d’HTC, un fabriquant dont la force et de pousser constamment l’évolution hardware de ses appareils, la donne sera complètement inversée. Autrement dit, tout n’est pas perdu pour Web OS.
    Que donnerez un HD2 survitaminé sous web OS ? C’est peut être ce que nous allons voir à la suite de ce rachat.
    Alors HTC fabriquerait des smartphones sous Windows mobile, Android et WebOS.
    Vue l’inventivité d’HTC, je prédis qu’on verra naitre quelques révolutions.
    Suis-je HTC addict ? Si tel est le cas on pourrait considérer que je suis également Nvidia et Intel addict

  5. Cependant il ne faut pas oublier que HTC distribue deja sa gamme de smartphones sous 2 OS différent, Windows Mobile et Android, je les vois mal rajouter par dessus ça WebOS , le client se retrouverait un tantinet perdu non ? Alors certes l’achat de palm leur serait bénéfique, mais je ne pense pas que WebOS pourrait y survivre, pour tout un tas de raisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité