Bientôt des réflex vraiment à l’oeil ?

Il est parfois difficile de bien coller son oeil au viseur des appareils photo modernes, généralement beaucoup plus rectangulaires que nos visages.

Voilà pourquoi un étudiant en design industriel a imaginé un avenir dans lequel les réflex seraient plus adaptés à notre morphologie.Son concept de réflex numérique Sony est censé mieux épouser votre visage. Notez le travail formel sur l’ergonomie de la préhension et l’emplacement des commandes effectué par Ryan David Francis.

Inutile si vous êtes adepte de l’écran LCD, mais précieux si vous êtes de l’ancienne école qui ferme un oeil et vise avec l’autre. [Coroflot via Core77]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Seul chose indispensable que l’auteur n’a pas pris en compte c’est la poignée et je voie mal comment bien prendre en main un tel appareil.

  2. Kman : On parle de photographe, pas d’étudiante avec des APN.

    Ils ont toujours une main sur l’objectif, pour le tenir ( certains sont très longs et lourds, donc il faut éviter que ça force vers le bas ) et pour regler le zoom sur certain, ou le focus manuel. Après je ne suis pas un pro, mais je vois aucun photographe pro le tenir à deux mains sur le boitier.

  3. enfin le visage du photographe est plutot de l’autre cote de l’appareil, pas du cote « objectif » alors merci l’illustration qui sert a rien 😀 Sinon bonne idee.

  4. Complètement irréaliste! La prise en main du grip est inexistante. L’ergonomie actuelle des boitiers est le fruit d’une longue expérience et des retours d’opinions des photographes vers les fabricants, qui, de plus en plus, appliquent leurs observations j’en parle en connaissance de cause). Il ne suffit pas d’être designer et « d’innover » sur le papier ou sur l’écran pour répondre éfficacement à une réalité de l’usage et à la physiologie!
    Quant à la tenue du boîtier à deux mains, ça n’est pas la position requise! La main sur l’objectif et l’autre qui tient le grip du boitier et l’index sur le déclencheur.
    Just my 2 cents…

  5. Je vous trouve tous bien sévères, sauf peut-être avec l’absence de photo de l’arrière de l’appareil.

    Je ne comprends pas ces remarques concernant une « prise à 2 mains », je pense que l’idée est de laisser passer le nez sous le viseur ainsi décalé vers l’oeil, et que la partie gauche (vue de l’arrière) sert idéalement à se caler sur la base du pouce et la paume de la main gauche qui soutient l’appareil et l’objectif, en plus d’un possible usage gaucher et d’une agréable symétrie esthétique.

    Personnellement je trouve la recherche très pertinente voire géniale, car depuis le passage au numérique, aucun fabricant n’avait apparemment encore réalisé que l’appareil, ne contenant plus de film, pouvait changer radicalement de forme !

  6. @Greenpsj

    Si tu utilisait un reflex tu comprendrai que ça ne tien pas debout.
    La prise en main d’un reflex n’est pas la même qu’un compacte.
    Quand tu utilise un reflex tu doit avoir une main qui agrippe le boitier (d’ou l’intérêt du grip) et l’autre pour soutenir le boitier et faire la mise au point.
    Donc non ont ne tient pas un reflex comme illustrer dans cet exemple et c’est bien dommage car il y avait de l’idée mais ça tombe a l’eau.

    « Personnellement je trouve la recherche très pertinente voire géniale, car depuis le passage au numérique, aucun fabricant n’avait apparemment encore réalisé que l’appareil, ne contenant plus de film, pouvait changer radicalement de forme ! »

    Comme le dit si bien Vermeer
    « L’ergonomie actuelle des boitiers est le fruit d’une longue expérience et des retours d’opinions des photographes vers les fabricants »

  7. Sans être pro, je peux vous dire que j’ai appris à bien tenir un Reflex…
    Il faut une main (droite) pour le grip (c’est évident) et une main gauche non pas « SUR », mais « SOUS » l’objectif.

    En effet si on à la main gauche SUR l’objectif alors les coudes s’eccartent (on voit ça dans tous les films avec des soit-disant photographes et ça m’enerve)

    En revanche si on a la main gauche SOUS l’objectif (même léger) et que la position ne semble pas très naturelle -au début – elle a le mérite de forcer un rapprochement des coudes au niveau du sternum et donc de stabisilier le tout… ce qui est primordial en photo (numerique ou pas)

    Bon, cela dit, j’aimerais quand meme voir le dos de l’appareil… côté « nez » :-)

  8. @ boblesponge

    Ça fait juste 25 ans que j’utilise des reflex. Relis donc mon commentaire, cette fois-ci en gras fluorescent.

    Si tu as besoin de conseils en photo je suis à ta disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité