Apple bloque l’appli d’un dessinateur titulaire du Pulitzer

Mark Fiore est entré dans l'histoire en étant le premier journaliste seulement en ligne à obtenir un prix Pulitzer.

Oui mais ses œuvres ont été rejetées de l’App Store.

Apple a invoqué les restrictions concernant la satire de personnages publics, figurant à la section 3.3.14 de l’accord de licence des développeurs. Ce n’est pas la première fois qu’Apple se permet de censurer du contenu: on se souvient notamment des problèmes de liberté de la presse posés à la suite de l’affaire du magazine Stern.

Mais ce rejet a suscité un tel émoi qu’Apple a fini par demander à Mark Fiore de resoumettre l’appli initialement rejetée. [Nieman Journalism Lab]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Si ça vous suffit …
    Il faudra quand même choisir entre « se battre pour la liberté de la presse » … et « favoriser l’émergence d’un modèle de diffusion mettant la censure à la portée de n’importe quelle boite » …
    Le domaine des applications pour gadget Apple n’est pas et ne sera jamais libre. On ne pourra jamais diffuser une application capable d’interpréter du code. Ça ne gênerait en rien la consommation s’il s’agissait d’une console de jeu … mais c’est peut-être une raison suffisante de ne pas s’encombrer de ce genre de gadget quand il ne faut en choisir qu’un et qu’on l’a toujours avec soi.

  2. La news arrive ici avec quelques jours de retard … et il semblerait que ce ne soit pas les critiques qui aient changé quoi que ce soit au refus d’Apple : l’auteur est informé qu’il peut recandidater s’il « corrige » les planches en question.
    Vu le délai, je ne désespère pas de voir traduit l’article intéressant du 13 avril intitulé « The Dark Side of Steve Jobs » par Ryan Tate (gizmodo US)

  3. Apple ferait mieux de se faire remarquer par son ouverture d’esprit, son intelligence, son audace, plutôt que par cet insupportable côté collabo de la pensée étriquée, cul-béni, et démagogique qui ne sert que les intérêts de ses actionnaires.

  4. Rappellez-vous… 1984… le Macintosh… la pub du Super Bowl… Ils sont devenus exactement qu’ils pronaient combattre : Big Brother.

  5. Big Brother? Nooon. Voyons.
    Gizmodo n’a-t-il pas publié un article comparant Steve Jobs à Dieu?
    Mais en fait, Steve Jobs ne se prend pas pour Dieu, mais pour le Pape.
    Apple, comme le Vatican, tient un Index.
    Mais mieux vaut être à l’Index de la Sainte Eglise Catholique qu’à l’Index d’Apple.
    Au moins le Vatican n’a plus le pouvoir d’interdire une publication, lui.

  6. Enfin après on nous demande pourquoi on tient tant à Jailbreaker son iPhone.
    Le Jailbreak n’a jamais aussi bien porté son nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité