La revanche volcanique des biplans

Pour eux, c'était l'opportunité d'une vie. Les cendres volcaniques de l'Eyjafjallajokull islandais ont permis à 13 vénérables Tiger Moth de voler au dessus de l'aéroport de Gatwick.

Les vieux coucous à hélice ont ainsi nargué depuis les airs les multi-réacteurs cloués au sol par le nuage de cendres qui a recouvert une bonne partie de l’Europe ces derniers jours. Le low-tech a parfois du bon. [UK Airshow Review via Katie Scott’s Twitter]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et d’ailleurs en parlant de ça, si la France avait enfin des A400M d’EADS (ils sont à hélices) ils auraient pû effectuer des rotations pour rapatrier les ressortissants coincés ou même effectuer des tests plus rapidement et enfin arrêter cette bétise de vérrouillage total d’un espace aérien, alors que personne ne connait les impacts réels de ce genre de nuage de cendres. On aurait dû faire comme les britannique pour une fois et envoyer notre porte avion secourir nos compatriotes!! ah mais j’oubliais: notre seul porte-avions tombe les 3/4 du temps en panne, autant pour moi!

  2. Les Transals actuels qui équipent la plupart des armées européennes sont aussi à hélices et pourtant on ne les a pas envoyés, la technologie n’est pas la même qu’à cette époque !

  3. non, l’A400M est équipé de turbines, donc cendres -> ca marche plus…
    C’est comme un réacteur.

    Mais bon toute cette histoire n’est qu’une vaste fumisterie pour que les compagnies ne se prennent pas des procès en cas de problème…
    Tout pourrait voler depuis belle lurette, tout dépend de l’altitude 😉

  4. il n’y a pas que les réacteurs, il y a aussi les vitres du cockpit qui peuvent être « sablées », comme nos monuments. Les cendres contiennent parait-il beaucoup de silice et donc les pilotes ne peuvent plus rien voir car les hublots/vitres sont rayées.
    Même s’ils peuvent atterrir aux instruments c’est quand même galère pour eux.

  5. Juste pour dire à Arthur et à Ben que les « moteurs à hélices » des A400M (qui je rappel est toujours en tests, je le vois voler des fois à Blagnac) et Transals ne sont ni plus ni moins les mêmes « moteurs » que les avions de ligne (on va faire simple) sans carénages autour de l’hélice –> ce sont des turbopropulseurs et ceux des avions de ligne (ex A320) sont des turbofan.
    Donc envoyer un A400M ou un Transal ne servirai à rien !
    Seul les avions à moteurs à pistons « peuvent » (attention tout de même aux prises d’air et aux pitots…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité