L’Eeepad d’Asus sera prêt pour un lancement en juillet

L'EeePad est en route, selon le PDG d'ASUS Jerry Shen.

L’entreprise le montrera en juin à Computex. Et une date de lancement plutôt précoce a été annoncée, puisqu’il est question du mois de juillet.

Normalement il devrait être bon marché, même si Digitimes indique des prix de l’ordre de NT$15.000 à NT$16.000, ce qui équivaut à 475$ – 500$. Ce prix semble trop élevé alors que l’iPad et les autres tablettes sont sous les 500$.

On ne connait pas encore les spécifications complètes de la tablette à base de Tegra, mais on sait qu’elle dispose de ports USB, d’une webcam et qu’elle supportera Adobe Flash. [Digitimes]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pourquoi un produit d’une marque X (ici Asus en l’occurence) devrait être forcement moins cher que l’ipad ?
    D’ailleurs 475 c’est moins de 500 ..
    Si cette tablette est mieux que l’ipad, il n’y a pas de raison qu’elle soit moins cher ^^ (même si sa aura un impact sur les ventes)

  2. En tout cas si elle fait 10 pouces ou + et que l’écran est capacitif elle m’intéresse , le tegra 2 procure une super autonomie !

  3. Ayant découvert Android et le capacitif bien fait associé à un bon CPU (snapdragon) pour un smartphone sur mon HTC desire tout neuf, je me peux qu’être enthousiasmé par l’arrivée d’une tablette sous android.

    Vivement juillet !

  4. Oula, ca va faire mal aux pommes… Un produit fini, de surcroit d’un grand fabricant d’électronique… Avec un tegra, ca va envoyer du bois !

  5. Pas sûr que l’avenir soit du coté des tablettes très intelligentes …
    On a l’intelligence de son téléphone quand on est en balade, et de son poste fixe quand on est au bureau. Pourquoi ajouter un nième objet intelligent qu’il faudra synchroniser et doter de toutes les possibilités de connexion (wifi, 3G, etc) ? Ne serait-il pas plus rationnel d’investir plutôt dans une architecture de type « réseau personnel » avec un écran multitouch vu comme un périphérique du téléphone ou du poste fixe ?

    Un écran qu’on pourrait appareiller sans fil ou avec fil (au choix, selon le besoin de réactivité). Bluetooth ou USB … voire USB sans fil ?

    Une technologie d’affichage Eink (dans l’idéal de type bimodal pixel QI), multitouch, permettant la saisie au doigt, au stylet, sans contact (hoover) … avec éventuellement une webcam (double et 3D tant qu’à faire) … et un filtre 3D de parallaxe pour couronner le tout…

    Connecté à rien, cet écran ne pourrait servir qu’à lire un bouquin ou regarder un film (stocké dans sa mémoire … vue plutôt comme un gros « cache » … allez, 16 Go) … à la limite prendre un photo …

    Mais dès qu’on l’approche d’un appareil qu’il connait (et pour lequel on l’a appareillé), il se transformerait en périphérique bénéficiant instantanément des mises à jours logiciels de son hôte … donnant donc immédiatement accès à l’ergonomie du système hôte.

    Nul besoin de restreindre la connectivité à un hôte Androïd, Chrome ou Windows (ou n’importe quoi d’autre) : il s’agirait d’un périphérique générique accédé par qui sait attaquer sa spécification d’interface.

    Bref : du « léger » du coté du processeur embarqué pour une autonomie maxi. On est quasiment arrivé à maturité de ce coté là : inutile de pousser vers des processeurs archi puissants. Un système léger mais une fonction balèze de dialogue avec un système hôte. Une véritable « pile de contrôle à distance » multi-niveaux (de même qu’une pile OSI permet d’envisager un dialogue réseau à différents niveaux).

    Un niveau « tethering » (là c’est l’écran prend l’hôte comme un périphérique), un niveau « document » (l’écran gère l’ergonomie d’affichage : pdf, DOC, flash, html, etc), un niveau « zone/fenêtre » (l’écran gère les fenêtres), un niveau « primitive » (type GDI) et un niveau « pixel » (DC/bitmap).

  6. Je n’y connais pas grand chose au niveau matériel, mais il me semble que pour pouvoir faire jouer une vidéo en HD par exemple, un bon processeur soit nécessaire.

    En tout cas, ce que tu décris s’approche davantage d’un Google Chrome OS, ie. d’un terminal (client léger), même si tu pousses le concept encore plus loin.

    Il faut croire que l’Ipad étant déjà lancé, la concurrence a tout intérêt à suivre très rapidement pour grignoter une part du marché. Le fric par rapport à la rationalisation architecturale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité