Les robots japonais vont envahir la lune

Alors que la NASA voulait une base lunaire en 2020, c'est au tour des Japonais d'annoncer qu'ils vont tout faire pour envoyer des robots sur la lune pour 2015.

La société SOHLA (Space Oriented Higashiosaka Leading Association) qui s’était fait connaître en janvier 2009 après avoir envoyé un premier satellite en orbite, vient d’annoncer la création de « Maido-Kun » un robot de forme humanoïde. Cette société basée à Osaka admet tout de même qu’il lui reste quelques obstacles à résoudre, comme le prix exorbitant de 10.5M$ pour construire une unité. Cependant ses dirigeants sont confiants que ce projet va stimuler l’économie locale en donnant du travail aux PME qui travaillent dans le domaine de la recherche aérospatiale.

Cette société possède également des accords avec des agences reliées au gouvernement japonais comme la JAXA qui est l’équivalente nippone de l’ESA. C’est d’ailleurs la JAXA qui, la première, avait lancé l’idée d’un robot bipède pour explorer la lune. Cependant, après avoir compris les problèmes reliés à la surface lunaire, c’est plutôt vers des robots à roues que les recherches s’étaient tournées.

Mais les dirigeants de chez SOHLA aiment le coté glamour et motivant des robots sur des jambes et sont donc certains d’être prêts pour 2015, afin de participer au lancement de la fusée qui emportera le robot roulant de la JAXA.[Pink Tentacle]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Impossible qu’un robot aille sur la lune sans humain car il ne saura pas conduire la fusée tout seul en cas d’incident. Il faut pouvoir être apte à réagir au moindre problème (d’où les longues études des conducteurs de fusées et des cosmonautes) pour pouvoir conduire une fusée, et ceci fait appel à l’intelligence humaine donc, impossible pour un robot de faire cela tout seul. (d’ailleurs, les premiers cosmaunotes sont des chiens, et donc des êtres vivants, et non des robots).

  2. Parceque tu crois vraiment que pour chaque satellite que l’on lance il y a quelqu’un qui «conduit» le lanceur ???

    Mec, Tintin c’est sympa, mais faut pas tout prendre à la lettre !!!

  3. en fait, dans les robots opportunity et spirit se cachent des nains…mais des nains qui ont fait de longues études !! au moins 5 ans , voire plus!
    :p

  4. Vous pouvez vous foutre de moi mais @tokay, un sattelitte n’a rien a voir avec une fusée : on peut effectivement lancer un sattelitte sans personne d’humain qui conduit car le satellite n’a pas besoin d’aterrir (ou plutôt d’alunir), car il reste toujours en l’air. Et le plus dur dans le pilotage, c’est l’aterrissage (ou alunissage) qu’aucun robot ne peut faire !!!

  5. Laurent_S : arrête de lait !
    je te rappelle qu’il y ait déjà des robots sur la lune bon bien sur sous forme de mini voiture mais ils sont complètement autonome ! tout est piloté depuis la Terre !

    envoyé un humain sur la Lune et prochainement sur Mars n’est ni plus ni moins symbolique !

  6. @Laurent_S – Et pour les robots qui ont atterri sur Mars, il y avait un humain pour piloter ? (le pauvre sa veux dire qu’il est toujours la bas).

  7. LOL.
    Bien sur et les sondes martiennes elles ont sont arrivées comment?
    Peux être, me diras tu, que les photos envoyees par les robots a partir du sol martien sont fausses aussi?
    Idem le japon est la premier nation a avoir réussi a pose une sonde sur une comète.

  8. Ah oui je reconnais que je n’avais pas pensé aux sondes martiennes et aux photos qu’on recoit à partir des robots. Vous avez raison, au temps pour moi. J’ai parlé un peu vite.

  9. je suis d’accord avec Lolo ! les hommes y sont indispensables ! s’il n’y avait pas de photographes pour faire la mise au point, on n’aurait jamais eu de photos de l’univers aussi nette !

  10. Je pense que les technologies sont assez avancées pour permettre un tel exploit. Les japonnais ont encore du temps devant pour mettre au point le projet. Mais je trouve sa inutile de dépenser autant d’argent sachant que il y a encore 1 milliards de personnes sur terre qui ne mangent pas a leur faim.

  11. N’oublion pas que sans aller dans l’espace, les avions grande ligne eux mêmes peuvent aterrir sans l’intervention du pilote.
    Le lancement d’une fusée sur l’orbite terrestre ou martienne même plus loin dans l’univers nécessite une préparation minutieuse qui n’est pas pris à la légère quand on voit les prix exorbitant.
    tout est prévue du moins mathématiquement, donc depuis la première mise en orbite d’un être vivant (lassie) nous somme capable de laisser faire à un ordinateur plusieur choix ne prétextant pas a ce qui était prévue (dérive, choc,panne…)
    cela dit nous essayon dans la mesure du possible de garder un certain contrôle de la situation car nous avons (l’homme) des capacité qu’un ordi n’a pas.
    voili voilou.

  12. @ Nitro
    Par contre le fait de dépenser près de 4 milliards de $ pour organiser une coupe du monde de foot, et ben bizarrement ça n’a l’air de déranger personne….

  13. Je suis d’accord avec Jimbo, on parle de  »sommes astronomiques » pour la recherche spatiale, mais elle ne sont pas rapport aux autres activités humaines.

    Rappelons par exemple que le budget de la NASA, la plus importante des agences spatiale du monde, ne représentent que 0,5 % de celui du gouvernement américain.

    Le cout de lancement d’une fusée varie de 60 millions de $ pour la Longue Marche chinoise à 220 millions pour l’Ariane V européenne (hors cout de la charge utile, sonde ou satellite).

    Mais un gros avion de ligne Airbus 380 coute 320 millions de $, un  »petit » A 320 plus de 70 millions de $ et pour faire un seul kilomètre de ligne TGV en France, il faut dans les 20 millions d’Euros…

    Le projet d’un nouveau pont à Istanbul au dessus du Bosphore à lui était estimé à 4 MILLIARDS d’EUROS…

  14. Les robots humanoide seront d’ici peu de temps beaucoup de plus fort que nous dans tous les domaines! Donc on peut espèrer envoyer des représentants de nous mêmes dans toute la galaxie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité