Microsoft ne flashe pas non plus pour Flash

Le géant de Redmond a emboité le pas au gourou de Cupertino pour asséner quelques droites bien senties contre Flash:

« Flash a certains problèmes, notamment en ce qui concerne la fiabilité, la sécurité et la performance » a expliqué Dean Hachamovitch, le patron de la division Internet Explorer chez Microsoft.

Evidemment le propos de Microsoft n’est pas non plus dénué d’arrière pensée, dans la mesure où l’entreprise propose avec Silverlight une alternative à Flash. Pour autant, leur position est un peu plus nuancée que chez Apple, dans la mesure où ils continuent de collaborer avec les gars d’Adobe pour essayer de résoudre ces problèmes. [Reuters via Yahoo et image source] Merci P-S!

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ils devraient s’abstenir de critiquer, que je sache, internet explorer niveaux sécurité, respect des normes, rapidité … et complètement à la ramasse !

  2. Si Microsoft pouvait également débarrasser la prochaine version de IE de Flash ce ne serait pas un mal. Là, c’est sûr tout le Web suivrait. Quand on voit le code de m**** que nous pondent les infographismes… le peu de réactivité de Flash, sa lourdeur et les contenus proposés : pub, repub, pub et … ah, non une pub encore. Le multi-plate forme est un bide, un concept sans avenir. Il n’y a qu’à regarder du coté de Java : il n’y a pas à dire c’est un succès sur le poste de travail… Les seules VM qui fonctionnent correctement sont .Net (et uniquement sous Windows) ou alors JavaEE (uniquement sous Linux). On est loin du compiler une fois, déployez partout… et je suis gentil, je n’aborde pas les problèmatique de garbage collector (dont l’implémentation est laissé à la discrétion des éditeurs). Il y a un truc qui marche que l’on a tenté d’oublier et qui revient très fort : il constitue le coeur de nos OS, des pilotes de périphériques, du webkit et autre bibliothèque indispensable : C (objective-c et C++). Je ne vais pas n’éterniser sur ma vie mais la réécriture d’une application (client/server) en flash/java vers javascript/c permet usuellement de passer la charge CPU du serveur de 70 à 3% (no comment).

  3. Dire que java est délaissé d’une part, à cause de ses perfs d’autre part, dé faire un distinguo J2SE J2EE, dé dire que java est pas portable, de fustiger le GC. juste en totale contradiction avec là réalité des choses sur le terrain.

    Tout porte à croire que tu n’est pas développeur, encore moins professionnel et que tu es encore un de ces kévins de base qui parle sans savoir en relatant des trolls surannés lus dans des forums pas sérieux.

  4. Peut être tout simplement apprendre à coder proprement, pour ne pas se retrancher derrière un « c’est la faute de ………… »

  5. @kuroyi : qu’est-ce qu’il faut pas lire….
    Puisque tu as l’air si bien informé, tu devrais savoir que Java est le deuxieme langage le plus utilisé, et était le plus utilisé l’année dernière selon un classement du site tiobe.com.
    Et qui plus est, des sociétés comme Oracle basculent du C vers le Java. C’est donc forcément pourri, non ? :-/

    Et bien entendu, c’est d’une logique indéniable que le coeur de la gestion de la mémoire de la JVM est laissé dans les mains des devs… Tu vas aussi me dire que toutes les boites qui dev en C réécrivent GCC peut-être ? Nan parce que c’est grosso modo du même tonneau…
    Et ton argument de performance vaut pas grand chose, y’a pas besoin d’avoir un doctorat en info pour savoir qu’un langage interpreté ou un langage à machine virtuelle est plus lent que du code C…

    « La connaissance, moins on en a, plus on l’étale ».

  6. Dire que Flash doit disparaître à cause de la publicité, c’est vouloir tuer le porteur de mauvaises nouvelles, mais pas résoudre le problème à la source…

    Faut réfléchir 2 secondes, la croissance de la pub est sur le net, qui devient le média phare pour la communication des entreprises, croire que l’hypothétique disparition de flash fera disparaître la pub relève de la naïveté la plus touchante… :)

    La pub investira massivement le HTML5 & co dès qu’il sera mature.
    De plus sans pub, combien de nos chers sites ( à commencer par Gizmodo) mettraient la clé sous la porte ?

    Qu’on critique flash pour ses vrais lacunes et optimisation souhaitable, mais ne déclarons pas que le chien à la galle juste pour mieux le tuer en tout impunité…

    N’oubliez pas que flash est utilisé par des millions de web designers/développeurs, qui ont investi pour maîtriser ce logiciel, ils ne vont pas tout reprendre à zéro (et perdre plusieurs années d’expérience irremplaçables pour leurs jobs), juste pour faire plaisir à tonton Jobs…

    Que les dévs purs préfèrent le HTML5, peut-être mais ce ne sont pas les devs qui font le contenu du net, il ne faut pas l’oublier… C’est pas demain la veille qu’on verra des infographistes se mettre à coder des animations complexes ET esthétiques, directement dans le code… C’est d’ailleurs l’origine de flash, permettre de créer directement grâce à une interface graphique. Maintenant Flash devient de plus en plus orienté objet, mais il reste accessible aux non-développeurs purs.

    Et quand on voit ce que ça donne lorsqu’on laisse les devs faire un site à leur sauce… pitié, vous voulez vraiment retourner au minitel HTML5 ? 😉

  7. Ah… voilà un sujet qui déplace les foules : pitié ne touchez pas à Java…
    @nouknouk>
    _1°) La distinction J2SE / J2EE est pour moi une distinction d’usage (même si sur le fond il s’agit du même produit). Autant je peux me laisser convaincre de l’utilité de Java sur la partie serveur autant il faut admettre qu’il est mort coté client : les applets ont fait un bide (d’où la popularité de Flash) et les applications coté client lourd (à l’exception des IDE) se compte sur les doigts de la main. Lancez le client lourd Zimbra et comparez sa réactivité avec une application native (genre Outlook ou autre)… Ca se passe de commentaire.
    _2°) Je ne fustige pas le GC mais ses diverses implémentations qui sont loin de donner les mêmes résultats. Un bench d’un serveur d’application donne des résultats plus qu’étonnant en fonction de la JVM avec n’importe quel profiler (faites un test sous Yourkit pas exemple : le résultat est édifiant).
    _3°) La réalité des choses sur le terrain, je la pratiques 24/7 en astreinte sur une ferme de plusieurs centaines de serveurs (Solaris, Linux, Windows). Y a pas photo… dernier épisode en date hier soir : un quadcore figé avec 100% CPU bouffé par le GC… si c’est pas concret, je ne sais pas ce que c’est. Ah, oui, j’oubliais : les serveurs ne font pas tourner des servlets à 2 balles (y a des centaines de milliers de lignes de code derrière : ERP).
    _4°) Tout porte à croire… ? J’exprime une opinion. Elle te déplait ou tu te sens remis en cause ? Et alors, en quoi m’aggresser changera les choses ? J’ai touché à ton gagne pain ?
    @Zoom>
    Entièrement d’accord, c’est plus souvent une question d’usage que d’outil. L’ouvrier qui fait du mauvais travail dit qu’il a de mauvais outils. Le problème du multi-plateforme c’est qu’il n’est pas possible de tester toutes les situations… et que l’on est limité au dénominateur commun : ce qui fonctionne bien (ou à peu près) partout.
    @Basaltinou>
    _1°) « Java est le deuxieme langage le plus utilisé » => C’est vrai. Alternativement C et Java occupent la première place. Mais est-ce parce que le language est massivement utilisé qu’il constitue la meilleur offre ? A une époque le top 1 était… COBOL. Honnêtement mon coeur bat plus pour smalltalk que java, plus pour ruby que PHP : autant choisir des langages véritablement objet que seulement orienté (avec des conversio de m**** entre type natif et objet dans le genre Integer(…).intValue).
    _2°) Je confirme que l’implémentation du GC est laissé à l’apréciation de l’éditeur de la JVM. Il faut vous documenter sur les GC : il y a de nombreuses pages à ce sujet chez SUN/Oracle.
    _3°) En C, le développeur doit gérer proprement la mémoire. En Java, le message est : « faites n’importe quoi, le GC libère ». C’est totalement faux : il faut coller des affectation à null à tour de bras, éviter les références cycliques, ne pas affecter this à une propriété de l’objet, ne pas faire d’inner class non statique, etc. Le GC ne fait pas tout et en réalité il faut une rigueur absolu sous peine de grosse surprise. Mais en effet cela n’affecte pas les applications du genre « Hello, World »… Il faut faire de vrai programme pour s’en apercevoir. Je suis polis, je ne parlerai pas de swing…
    _4°) JAVA est interprété donc forcément plus lent que C… Eh, non je ne suis pas d’accord. Avec un JIT c’est du code x86 qui est mis en cache et exécuté. On est en droit de s’attendre à un résultat similaire avec ce qui est produit par du C. D’autant qu’au final tout se solde par des appels aux API du système.
    _5°) « La connaissance, moins on en a, plus on l’étale » => vous savez exprimer une idée sans attaque personnelle : tu ne penses pas comme moi, je te mets une baffe. Bonjour, la mentalité… Je ne mets pas en doute votre expérience ni vos compétences. J’ai un vécu différent ou un contexte différent : qui me lève à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit en cas d’anomalie… Haute dispo 24/7 oblige.
    @duralex>
    _1°)J’ai un abonnement mobile 3G. J’ai mis un plug-in pour bloquer Flash dans SWare Iron (un Chrome « libéré ») et :
    – mon notebook en rame plus,
    – je ne suis pas dérangé dans mon surf outre mesure,
    – je n’ai quasiment plus de pub,
    – mon forfait dure deux, voire trois fois plus longtemps…
    Ca c’est un simple constat. Flash (la techno et l’usage qui en est fait) ne me sont pas indispensable, bien au contraire.
    _2°) Je ne suis pas contre la pub sur le net : mais contre la pub en flash (qui bouffe tout mon cpu et ma bande passante quand elle ne fait pas planter mon browser).
    _3°) En ce qui me concerne, je n’en veux plus de flash (d’ailleur je le bloque et ne suis pas le seul…)
    _4°) inforgraphiste / coder (2 mots que j’ai du mal a assicier… lol). Va dans une web agency ou les 2 métiers font appel à des intervenants distincts et compare la qualité avec celle qui emploie des rigolots qui font papa/maman… Ca se passe de commentaire.
    _5°) Tu devrais jeter un oeil sur ce qui se fait couremment en HTML5 : dans le genre quake par exemple… Il faut arrêter de ce regarder le nombril et croire qu’on fait des miracle parce qu’Adobe pond le code PHP et Flash…

    Arrêtons de danser en rond et de supputer… Le constat est simple Flash est très dispensable (autant qu’ont pu l’être les applets Java).

    A vous lire.

  8. Justement Kuroyi, je disais qu’un infographiste ne codera pas en HTML5, c’est pas son métier et qu’un dev ne créera pas d’animation de la mort qui tue en HTML5, c’est pas son métier non plus… on rentre dans une impasse là, non ?

    Faut bien lire avant de vouloir assassiner les gens d’une grande phrase sentencieuse… et justement je bosse dans ce genre d’agence depuis bientôt 12 ans…

    Bref j’ai l’impression que tu répètes ton discours sans même lire ce que j’ai écris sur l’optimisation nécessaire de flash, et de son intérêt en tant qu’outil pour créer, pour simplifier, on va dire que pour sortir un site créatif ET bien développé, il faut deux métiers et deux talents : créativité + développement nickel, combien de personnes peuvent se revendiquer des 2 ? pas grand monde…

    Le fait de bloquer flash allège ta navigation, super, plus de pubs, super… mais combien de temps à ton avis avant que cette pub intrusive, lourde, mal codée, envahisse de nouveau ton notebook via HTML5 ? Et on verra que le codage sous HTML5 fait par des personnes ne le connaissant pas ou peu donnera en terme d’optimisation… Le serpent se mord la queue, la pub sur internet est faite à 90% dans un soucis de coûts minimisés aux maximum, donc pas par des cadors, et souvent par des « agences » peu scrupuleuses.

    Je suis pour aussi virer la pub et la lecture vidéo basique de flash.

    Mais pour la video interactive, et les projets sympas & innovants, flash (optimisé) reste un plus

  9. Bonjour à tous,

    Pour amener de l’eau au moulin et alimenter le débat d’une manière générale, j’ai publié un article ici : http://blogs.msdn.com/iefrance/archive/2010/05/05/internet-explorer-9-de-l-innovation-tous-les-tages.aspx où à travers IE9, j’aborde mon point de vue autour de HTML5 et ensuite le positionnement de Flash/Silverlight par rapport aux futurs standards du web.

    HTML5, la techno en elle-même sera chouette (quand elle sera terminée et déployée…) mais le développement ne résume pas aujourd’hui à un simple moteur technologique. L’outillage, la productivité, la qualité du code et la simplicité d’apprentissage et de maintenance sont souvent bien plus importants. Sans parler effectivement de la collaboration entre développeurs et designers. Bref, par exemple, C++ est sur le papier bien plus rapide que JAVA ou .NET mais on retrouve quasiment plus de projets en C++ aujourd’hui dans les entreprises lorsque l’on doit produire rapidement une application classique de qualité. Mieux vaut privilégier la qualité et la rentabilité que la performance pure. Ce n’est pas nouveau, non ? 😉

    Tout cela pour dire qu’il y aura largement la place pour une co-existence harmonieuse entre les technologies du W3C standardisées et les plug-ins propriétaires en fonction des besoins et scénarios.

    Bye,

    David Rousset
    Microsoft France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité