Ce morceau de papier est un panneau solaire

Les chercheurs du MIT ont trouvé une façon de créer des cellules solaires suffisamment minces pour être collées sur des feuilles de papier, avec un applicateur qui fonctionne un peu comme une imprimante à jet d'encre. (Note : Nous sommes apparemment coincées avec les imprimantes à jet d'encre, pour toujours.)

Dans leur état actuel, les cellules ont un taux d’efficacité de moins de 2 % pour transformer la lumière solaire en électricité utilisable. Actuellement, les cellules solaires qu’on retrouve sur les toits sous forme de panneaux solaires ont un taux de conversion qui peut dépasser 20 % d’efficacité. Mais vous ne pouvez pas agrafer un panneau solaire sur votre toit traditionnel! Par contre, ce que les chercheurs suggèrent ici est possible :

Si vous pouviez utiliser une agrafeuse pour installer un panneau solaire, vous pourriez faire de grandes économies. Vrai! Au lieu d’engager une équipe d’ouvriers pour installer votre nouveau système solaire, vous pourriez envoyer votre enfant sur le toit avec un casque et une agrafeuse. Les enfants adorent les agrafeuses!

Comme toujours dans de tels projets, il y a quelques problèmes à l’horizon. Vladimir Bulovic, directeur du projet, a déclaré à CNET :

« Je vous fais saliver! Il faut généralement compter une dizaine d’années entre le moment où vous inventez quelque chose et celui où vous le commercialisez. Nous considérons de nombreuses et intéressantes éventualités, mais la démo présentée ci-dessus traite uniquement de la technologie papier. Si les cellules solaires sont véritablement minces, et peuvent éventuellement être fabriquées à bas prix, pourquoi ne pas les coller sur tout? Une voiture couverte d’un film photovoltaïque qui transformerait la lumière solaire avec un taux d’efficacité de 10 % ne pourrait fonctionner entièrement à partir de l’énergie solaire, mais elle pourrait rester sur la route un peu plus longtemps ».

[CNET via Inhabitat]

Photo : [Martin LaMonica / CNET]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Parait que si on en colle sur toutes les fenêtres d’une maison ça produit l’électricité nécessaire à l’éclairage

  2. pourquoi « Nous sommes apparemment coincées avec les imprimantes à jet d’encre, pour toujours. » pourquoi coincé ?

    Au contraire, la technologie jet d’encre qui a fait d’énormes progrès est à mes yeux la plus durable, notamment si on considère que les imprimante laser chauffent, consomment beaucoup de courant, émettent des gaz nocifs en cuisant le toner, et produisent pas mal de déchets (cartouches toner, unité de chauffe, tambours, et j’en passe).

  3. @Bipo: « Parait que si on en colle sur toutes les fenêtres d’une maison ça produit l’électricité nécessaire à l’éclairage »

    Seulement, on se sert des fenêtres pour laisser entrer la lumière du jour chez soi. Si on colle du papier dessus, on n’a plus de lumière et il faut allumer la lumière. Paradoxe.

    Évidemment, on peut imaginer que le panneau laisse passer la lumière, mais tout ce qu’il laisse passer n’est pas absorbé et converti en électricité.

    Il y a donc un compromis: soit on a un panneau efficace, soit on a un salon naturellement lumineux.

    Je ne pense donc pas que le concept de panneau solaire sur des vitres soit très efficace. Mieux vaut les mettre sur le toit, les murs, les terrasses, etc. A condition bien sur de réussir à leur donner l’aspect voulu.

    Une bonne application de ce papier serait de le mettre sur les voiles des bateaux: la surface est énorme et généralement correctement exposée.

  4. Quelques trains de retard gizmodo…

    Il existe depuis environ 2 an un nouveau type de panneau solaire souple sur ruban plastique avec un rendement de 15% environ. Ce n’est pas de l’impression mais c’est instalable n’importe où…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité