Rien de tel que le paintball pour peindre des façades

Le graffiti était jusqu'à présent un art manuel, exigeant de l'artiste un véritable engagement physique.

Oui mais voilà, la technique et le paintball s’en sont mêlés, et il est désormais possible, ô hérésie, de tatouer des façades d’immeubles en cliquant sur un ordinateur. Les graffeurs de la première heure vont hurler au scandale, mais il faut bien vivre avec son temps. Sans compter que ce truc est sacrément cool.

Le cannon pressurisé pivote sur deux axes et permet de peindre à bonne distance. Un PC industriel embarqué se charge de transcrire vos fichiers SVG en magnifiques tâches de peinture sur le béton.

[vimeo]http://vimeo.com/7299485[/vimeo]

[DesignBoom]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @Glop75 : Si ce sont vraiment des paintballs (comme ils utilisent pour les marqueurs [aka « fusils »]) c’est entièrement dégradable, se dissoue à l’eau, aucun produit toxique, et même, mangeable !

    Concernant l’article, c’est assez impressionnant quand même! Ça me rappelle ceux qui avait embarquer des cannettes de peinture sur leurs vélos et qui se déclanchaient à un temps donner avec la vitesse d’avance pour faire un dessin sur le sol. Par contre, heu.. j’ai pas compris les trois dessins :/

  2. c’est sympa comme idée mais encore faut il avoir du talent pour faire quelque chose de potable là c’est juste vraiment pour laisser des traces sur les murs…

  3. @tokay
    à ~3 euros la bombe sachant qu’il en faut minimum 8 pour faire un truc potable en terrain ça revient à peu près au même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité