Un jour, nous vivrons dans des écosystèmes semblables

À l'avenir, ceux qui recherchent un style de vie holistique et ultravert vivront dans un environnement de rêve comme Lace Hill et complètement autosuffisant. Ils habiteront de gigantesques formes biomorphiques.

Quant à moi, je vais garder de survivre en consommant des cocktails et des pizzas dans Gotham City.

Je dois avouer, cependant, que le projet Lace Hill (900 000 p²/83 000 m²), conçu par Forrest Fulton pour la ville de Yereman, en Arménie, est spectaculaire.

[Archdaily)

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Quant à moi, je vais garder de survivre… »
    La traduction mot à mot de « I’ll keep surviving », c’est moche…

  2. La science d’épassera avant je penses ce genre d’écosystèmes d’ici quelque année.

    La nanotechnologie nous réduira peut être chacun à la taille d’une puce informatique? et on aura tout un décors animé pour chacun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité