Le voyage dans le temps ne marchera jamais

Désolé pour tous ceux qui plaçaient de grands espoirs dans le voyage dans le temps, mais ça ne va pas être possible.

Hé oui il y a un petit détail qui pose problème. Ou alors achetez-vous un aquarium avant. Bon voyage. [Buzzfeed]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ralala, mais vous n’avez vraiment pas assez lu Asimov ! Il l’avait bien sur prévu et dans une de ses nouvelles des universitaires résolvent les principaux problèmes concernant le voyage dans le temps … Rien de nouveau donc !

  2. D’autres y ont effectivement pensé il y a longtemps déjà. Mais surtout, cela supposerait que la référence spatiale pour le voyage temporel ne soit pas la Terre… Mais alors ça serait quoi? Le soleil? Il se déplace aussi, tout comme chaque élément de l’univers. Ce qui signifierait qu’il faut fixer un référentiel précis pour le voyage… auprès de qui? « Chère Delorean, je souhaiterais faire un bond de 30 ans dans le passé en prenant comme référence ce chêne centenaire là-bas »

  3. Ça me rappelle les cours de physique sur le mouvement! Avec l’exercice type : « A est il en mouvement par rapport à B?
    Mes espoirs de voyage dans le temps s’amenuisent… Moi qui espérait que moi moi future rencontrer mon moi passé pour lui expliquer comment ça marche et ainsi on gagnerait du temps! lol

  4. Moi y’a un truc qui m’a toujours pousser à croire que ca n’existera jamais.
    Le simple fait étant que si le voyage dans le temps était possible, alors ma descendance très très très très très très lointaine m’aurait déjà rendu visite .
    CQFD

  5. Peut être qu’il on pas le droit d’après de prendre contact avec des connaissance ou lien de parenté pour éviter un paradoxe temporel d’après l’article 28 paragraphe 12 de la commission du consortium temporel sous peine d’une condamnation à l’abandon hors du temps!

  6. Peut être qu’ils ont pas le droit d’après de prendre contact avec des connaissance ou lien de parenté pour éviter un paradoxe temporel d’après l’article 28 paragraphe 12 de la commission du consortium temporel sous peine d’une condamnation à l’abandon hors du temps!

  7. Effectivement vu comme ca :)
    En faite je parlais surtout d’hypothétiques lois juridiques et sociales.

    C’est vrai que ma réflexion peut paraitre bête, mais ca serait étrange que l’on aurait a l’heure actuelle aucune trace d’un visiteur du futur, si cela été possible dans un avenir lointain.

  8. @Vince : ça dépend, après tout t’as bien des particules (théoriques certes) qui peuvent aller au delà de la vitesse de la lumière ^^

  9. le voyage dans le temps et prouvé (hé oui je met et E.T).
    en l’occurence il suffi de se déplacer plus vite pour avancer dans le temps plus vite.
    nul ne parle de distance seulement de vitesse.si je tourne en rond sur un manège a une vitesse proche de celle de la lumière j’avancerais plus vite dans le temps que celui qui me voit tourner.
    la manipulation ne m’a pas éjecter de la sphère terrestre rien du tout nada.
    le simple fait que la terre tourne puis notre système solaire ainsi que notre galaxie la voie lacté fait que le temps que nous percevons est ainsi.
    bref le voyage dans le passé lui suppose d’aller plus vite que la lumière selon la théorie de la relativité.
    le même principe pourrait être appliquer toujours en restant sur terre.
    voilà mon avis.

  10. Mais encore selon la théorie générale de relativité, la masse tend vers l’infini lorsque la vitesse tend vers l’infini (ce qui tend à rendre ceci impossible ^^)

  11. @alucard j’ai souvent pensé comme vous que le voyage dans le temps est impossible sinon on aurait des visiteurs du futur sauf peut-être nicolas tesla ou jules vernes :p. Ou qu’il y aura une fin du monde avant qu’on l’invente.
    Puis j’ai lu des livres sur l’electromagnetisme, ondes cerebrales etc. Et je me suis dit que finalement le voyage est possible mais en simple energie. Ils nous voient mais pas nous. Je delire peut-être :)

  12. De mémoire E=MC2 pourrait être « vulgarisé » par plus j’avance vite et plus ma masse augmente, en gros donc si je dépasse la vitesse d ela lumière, je peux pas parce que ma masse m’enempeche.
    Variante, si je sui ssur mon manège et que j’atteint la vitesse de la lumière j’explose car je me pércute….

    Asimov avait réglé des problèmes, mais je ne crois pas que la nature ai lu asimov 😉

    cGh 😀

  13. De mémoire E=MC2 pourrait être « vulgarisé » par plus j’avance vite et plus ma masse augmente, en gros donc si je dépasse la vitesse de la lumière, je peux pas parce que ma masse m’en empêche.
    Variante, si je suis sur mon manège et que j’atteins la vitesse de la lumière j’explose car je me percute….

    Asimov avait réglé des problèmes, mais je ne crois pas que la nature ai lu asimov 😉

    cGh 😀

  14. @l’homme du futur
    en fait, tous ce que tu as écris est faux. Mais si dans ton texte tu change le mot vitesse par accélération, tu te rapproche un peu de la vérité. En fait, le temps « passe » plus ou moins vite selon que l’on est soumis à plus ou moins d’acceleration. Après, il faut savoir que la gravité est homogène à une accélération. Imagine un ascenseur dans l’espace, à vitesse constante, tu es en apesanteur, maintenant, si il a une accélération constante, tu te sentira peser. Donc, pour, en quelque sorte voyager dans le temps, il suffit de s’éloigner de la terre, le temps nous paraitra le même, mais à notre retour sur la terre, tu sera plus jeune que ton frère jumeau.
    Merci Einstein (relativité restreinte)

  15. Et si a la suite d’un voyage dans le temps, un e nouvelle instance est créer. Ça expliquerais qu’on ai jamais vu de voyageur chez nous. Certaine théorie parle de multiple zone parallèle qui se font en fonction de nos choix, donc ca reste applicable au voyage dans le temps également.

  16. Le problème est dû a l’accélération, la distance parcouru et l’espace temps. Le fait de tourner sur soit à la vitesse de la lumière ne résoud pas le problème car la lumière est plutôt de nature à aller d’un point A à un point B en ligne droite (a part quelques petites exceptions) et si l’on va dans ce sens on se retrouve tellement eloigné de son point de départ (même si le temps c’est arreté pour le voyageur) que ‘autres problème se poses. Mais on considère plutôt que le temps n’est pas une ligne droite mais une forme anarchique avec des courbes et des croisements, le plus simple pour voyager dans le temps serait de « trouver » ces croisements pour passer d’un année (époque) a une autre. Mais il y a encore plusieurs problème liés à ça… L’effet « tunnel » aussi qui prouve que l’on peux aller plus vite que la lumière sans aller ou revenir dans le temps… bref, pleins de questions et de complications que nous ne sommes pas encore pret à resoudre pour ce type de voyage.
    😉

  17. Il est vrai que pour voyager dans la passer, il faudrait pouvoir dépasser la vitesse de la lumière, ce qui est impossible à cause de l’augmentation de la masse. seulement, il y aurait un autre moyen, les trous de vers. Seulement, il n’y a aucune preuve de leur exisctence, si ce n’est peut être qu’à l’échelle microscopique. Ils relieraient les trous noirs à des trous blancs (ou fontaines blanches). En fait, on pourrait les considérer sous forme de portes. Imaginons que l’on créer un passage en 2050 et qu’on l’utilise en 2200. On ne pourrait revenir que jusqu’en 2050, pas avant. De plus, il aurait fallu créer un écart temporel entre les deux trous, ce qui aurait demander à en déplacer un à une vitesse très élevées, ce qui aurait demander un énorme apport d’énergie, infournissable à notre époque. Mais si l’on imagine cela possible on pourrait se déplacer dans deux époques séparées d’un durée X à sa guise.
    Maintanant en ce qui concerne les voyage dans le futur, cela sembla bien plus simple. Il ne s’agirait « que » de créer un engin capable de voyager très vite (mais moins que la vitesse de la lumière, ce qui serait donc possible) Seulement le problème reste toujours l’énergie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité