Faut-il interdire les apéros géants sur Facebook?

La mort d'un jeune homme qui participait à un apéro géant organisé via Facebook pose la question des limites de ce genre de manifestations spontanées.

Quelle attitude adopter face à ces nouveaux types de rassemblement?

Certes, l’accident aurait pu se produire au cours de n’importe quelle soirée trop arrosée, Facebook ou pas.

Mais le but précis de la manifestation et l’ampleur de celle-ci grâce à l’effet réseau démultiplicateur de Facebook suscite des interrogations. Nul doute que les premiers organisateurs de rave et autre free-parties auraient adoré disposer d’un outil aussi efficace pour rameuter les foules.

La question des responsabilités est clairement posée, en dépit du relatif anonymat actuel des organisateurs. Car s’ils étaient passés par les voies traditionnelles, ils auraient dû prendre un certain nombre de précautions dont ils se sont affranchis en recourant à Facebook.

Alors faut-il interdire les apéros géants? Interdire Facebook? Interdire les apéros géants sur Facebook? Ce serait sans doute aller trop loin. Maisun minimum d’encadrement parait nécessaire pour éviter que ce genre d’accident ne se répète.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne me prononcerais pas sur les apéros géant, autant ca peut être sympa pour de multiples raisons, autant ca peut être catastrophique pour de multiples raisons…

    Par contre n’incriminons pas facebook, cela peut se passer sur n’importe quel site communautaire, avec facebook on peut faire du bon et du mauvais, tout comme avec un couteau c’est l’utilisateur qui est responsable.

    Heuresement qu’on a des couteaux pour couper la viande, malhereusement certains s’en servent pour de plus noirs desseins.

    Heuresement qu’on a facebook pour se retrouver (j’extrapole a peine :) ), malheuresement certains s’en servent pour de plus noirs desseins.

  2. Après l’e-mail, l’e-life, voici la e-mort relayée à coups de twitters et de groupes « d’amis » qui pleurent la mort d’un chat écrasé… Une nouvelle tarte à la crème dans le supermarché en ligne, ou devrait dire dans le cybermarché…

    D’un coté le monde « traditionnel » qui ne comprend et ne veut pas comprend et d’un autre coté un « cyber » – monde pointé du doigt…

    Pour moi ce n’est li plus ni moins que la selection naturelle qui s’opère, rien à pleurer, rien à changer, tout s’adaptera avec le temps et arrêter de nous les casser avec les abrutis qui ne sont tout juste bons qu’à gagner un prix dans l’édition de cette année du « Darwin awards ».

  3. la mort de quelqu’un est horrible c’est sûr, mais je pence que chacun doit connaitre ses limites et éviter un maximum de les dépassées. Facebook n’a rien a voir la dedans. Facebook n’a pas inciter le jeune homme a boire, et ne la pas pousser du pont.

  4. @ Tekyla: je pense que c’est fait exprès pour reprendre le tristement celebre écrit: Omar m’a tuer (qui était déjà écrit avec cette faute)

  5. max!me,d’accord avec toi !!
    et si on continue dans la meme logique,arretons toutes fetes,anniv,café etc… ou il y a un risque de boire de l’alcool.

  6. max!me,d’accord avec toi !!
    Facebook n’est pas plus responsable que les organisateurs. Il faut assumer ses actes. C’est malheureux à dire, mais ce jeune homme est le seul responsable.

    C’est curieux qu’il faille trouver un bouc émissaire à chaque affaire: les organisateurs ? facebook ? le vendeur de boisson alcoolisées ? le pont duquel il est tombé ?

  7. Pas de commentaire sur FB, je n’y suis d’ailleurs pas inscrit.

    Il faut quand même dissocier les 2 évènements (apéro et décès tragique).

    Par contre, ce qui m’offusque c’est nos « pères » qui nous jugent …. alors qu’à leur époques les beuveries et autres bals arrosés se terminaient dans de pire conditions.

    De plus aujourd’hui, le moindre fait (je parle de l’apéro) deviens une généralité sur laquelle on doit légiférer (pauvre société de la peur et de l’intox !!!!). Et pendant ce temps on ne parle plus des fléaux qui ravagent la société.

    NB : une pensée sincère pour la famille.

    Zaf.

  8. Non je suis pas d’accord sur ce coup là, il faut se demander plutôt quelle limite mettre à la consommation d’alcool, pas sur les manifestations organisés sur facebook.

  9. Même chose. Il faut dissocier les deux éléments.

    Le mec était bourré, il a fait le con sur la rembarde d’un pont, il est le seul responsable.

    En revanche je salue le courage de Giz à remettre en question le bienfondé de ces rassemblements. Comme vous le soulignez, les organisateurs de cet apéro se sont affranchis de quelques règles, comme le respect de l’interdiction prefectorale. Ce qui fait que ce rassemblement prend des allures révolutionnaires, et vous savez ce qui se passe quand les gens se sentent pousser des instincts libérateurs, ils cassent tout. J’ai visité Nantes le lendemain c’est édifiant. Toutes les vitrines sont cassées en centre ville, le sol est recouvert de déchets, les plus belles statues sont taguées et maintenant du sang… on peuit se demander ce qu’apporte ce rassemblement.

    Alors la question est : Est ce que ce rassemblement doit être encadré pour qu’il se déroule dans de meilleures conditions? Après tout le préfet a refusé ce rassemblement et il a été fait. Il va falloir plier je crois et considérer ce genre d’évenement comme faisant partie des coutumes nantaises. Un encadrement de personnes plus agées apporterait une présence plus tranquilisante, et puis quelques tables, parce que franchement apprendre à se déplacer et à boire avec les bouteilles que l’on a sur soi, c’est le BTS Pochtron que ma génération est en train de passer.

  10. si c’est une fête ou il y a de l’alcool, on devrais se limiter à un verre. Je pensait à une idée : donner un coupon, ou un bout de papier pour pouvoir boire un verre d’alcool. une fois utiliser, on ne boit plus d’alcool mais on peut boire du soda, etc. enfin je sais pas, je dis peut etre n’importe quoi. Mais à mon avis, dans une soirée, il devrais y avoir des policiers en cas d’embrouilles.

  11. L’initiative est super sympa et bon enfant mais les participants ne peuvent s’arrêter… Quand j’entends qu’il y a 39 coma ethylliques et 41 GàV je me dis que les pompiers et les flics ont autre chose à faire que de s’occuper de jeunes irresponsables.

    De plus, tout le monde laisse ses bouteilles à même le sol et le nettoyage du lieu coûte à chaque fois plusieurs dizaines de milliers d’euros aux contribuables.

    Alors OUI pour l’interdiction
    Ou NON si l’admin de la page FB paye 100% des frais

  12. Je crois que tu ne laisses qu’une option possible Antoine, c’est antidémocratique!
    Ceux qui veulent limiter l’alcool sont a coté du problème, ton ticket si ca se trouve il sera même pas utilisé : tous les participants ont leurs doses sur eux. Comme je le disais plus haut, cette soirée, c’est l’apprentissage du métier de pochtron.
    Quant à tous ceux qui croient encore à la faute d’orthographe, et bien il faut sortir de chez soit, ou lire le commentaire de binbin. Il y a selon moi rien d’irrespectueux dans l’accroche de cet article, c’est même très bon.

    Des fois j’ai l’impression que être jeune et responsable, c’est une proposition antinomique…

  13. comme une personne l’avais remarqué, pourquoi ne par interdire la mort aussi?!

    c’est malheureux, mais si un type est mort a cette soirée, qui dit qu’un autre ne serait pas mort le jour d’après au meme endroit (donc aucun lien avec l’apéro)?

    pourquoi ne pas incriminé l’état aussi, dont dépend ce pont ? pourquoi ne pas avoir fait de rambardes plus hautes? plus sûre? …

    il faut aussi interdire la fête de la musique qui est aussi le lieu de beuveries, tout autant que cet apéro. mais comme c’est l’état qui l’a initié, c’est « normal » …

  14. On organise une fête par téléphone, un mec fait un coma éthilique … Il faudrait donc interdire d’organiser des fêtes par téléphone, si on suit leur raisonnement …
    Cet état d’esprit du genre « tout pour la sécurité » m’a toujour énervé au plus haut point …

  15. @Antoine : Je préfère que l’argent du contribuable compense ce genre d’évènement festif (à la base) plutôt que les frais de déplacement en jet privé de nos cher ministres. On paye, on s’amuse, on vie, bref, je ne vois pas le problème… Retour sur investissement.

  16. C’est dingue cette bien pensance bien aseptisée. L’illustration est très bien trouvée et m’a bien fait rire.

    N’ouvrez pas un magazine satirique les jeunes colombes emplies de pureté et bons sentiments, vous pleureriez devant l’insolance des propos et des illustrations.

  17. Non,il ne faut pas interdire ces réunions conviviales;interdit-on les boites de nuit
    alors que pleins d’accidents surviennent à la sortie de celles-ci? Interdit-on la
    construction d’automobiles alors que plein de personnes se tuent avec celles-ci ?
    non bien sûr et c’est heureux ! l’accident survenu à NANTES serait passé inaperçu
    si il s’était agi d’un ivrogne isolé qui serait tombé du pont..mais comme il s’agit d’une
    initiative festive qui tend à rassembler plein de monde surtout des jeunes alors celà
    fait peur !à qui ? devinez !

  18. On n’empêchera jamais les cons de se bourrer la gueule et de sauter d’un pont comme il a fait. Je ne le plains pas. Encore heureux qu’il n’ait pas conduit (je crois qu’il n’était pas majeur), il aurait pu tuer d’autres personnes et s’en sortir.

    Facebook ou pas, rien n’y aurait changé, il aurait déconné à un autre moment.

  19. Les apéros géant sont la plus grande bêtise de FaceBook, et l’alcool en sociabilisant. Personnellement je préfère faire une soirée avec 10 de mes amis, que 100 000 d’avatars. S’il n’y avait pas d’alcool au rassemblement il y aurait au moins un intérêt de faire FaceBook en vrai : « tu veux être mon amis »…

  20. Ce qui me fait le plus peur, ce sont les commentaires disant qu’il y a une faute d’orthographe. Bien sûr il y en a une, mais avec un stricte minimum de culture on sait pourquoi.

  21. pourquoi incriminer facebook ce n’est quand même pas la faute de ce réseau social si ce jeune homme est décédé.Malheureusement les jeunes ne savent plus s’amuser sans boire, ni fumer des joints. Ils dépassent les limites et après il faut trouver un coupable. j’ai perdu un frere dans un accident de voiture et on n’a pas accuser le constructeur de la voiture. C’est du n’importe quoi…?

  22. Il ne faut pas oublier non plus que dans toutes sociétés il y a des regles et nous devons nous y plier ; le seul probleme de facebook est le fait que celui qui lance ce genre d’événement croit s affranchir de ces regles. Hors on n’occupe pas la voie publique aussi nombreux comme on le souhaite. Cela passe par une déclaration en préfecture. Si cette regle ne convient pas et bien il va falloir voter pour des gens qui remettent cela en question.
    Malheureusement il y a eu un décès (mes condoléances à la famille) qui est du ni plus ni moins à l’ alcool.
    Le pire c est de lire sur facebook les commentaires de certain qui vont à ce type de rencontre ; Go nous bourrer la gueulle on lit ca à toutes les pages. Je ne dis pas qu il faille interdire ce genre de rencontre mais il faudrait qu il soit encadré.

  23. Staline disait : « La mort d’un homme est un drame, la mort d’un million d’hommes est une statistique ».
    Il faut donc juste que les apéros soient beaucoup plus géants encore, et on n’en parlera plus : les dérives seront banalisées, ça sera normal.
    CQFD

  24. Alors moi venant de Bordeaux tout les été depuis deux ans il y a les « Apero facebook » qui on lieu tout les jeudi dans un lieu différent et avec un thème digèrent a chaque foi tout le monde prend de quoi faire son Apero et un sac poubelle et a la fin de la soirée si il reste des déchet les organisateur admin de groupe Facebook range le reste ce qui laisse cassi aucune trace. Parfoi une petite bagarre mais elles de font rare comme quoi tout peut bien se passer.

  25. Je pense que le vrai problème n’est ni facebook, ni l’alcool, mais les gens capables de dire « bien fait pour sa gueule ».

    Faire la fête et voire ses amis fait partie de la vie, encore heureux, je regrette juste que la plupart de notre population ne sache plus sacrifier 5 minutes pour faire un sourire et demander si tout va bien lorsqu’ils voient un inconnu qui ne va pas bien.

    Cependant ils ont raison, mieux vaut perdre 10 min après coup à troller sur la mort de ce pauvre gars ou même aller sur youtube se foutre de lui.

    Toutes mes pensées vont à la famille de la victime, personne ne devrait voir son enfant ou son frère mourir aussi jeune et dans des circonstances aussi bêtes.

    Condoléances sincères à sa famille.

  26. Les histoires d’apéros géant qui auraient mal tourné pourraient être comparés à la descente des Champs Elysée par l »équipe de france quand elle a gagné la coupe du monde, il y a certainement eu ce jour là des débordements, des voitures cassées, des bagarres, des abus d’alcool, des personnes hospitalisées… A-t-ont demandé à l’équipe de france de payer les dégats ou dans assumer la responsabilité, à-t-ont demandé aux organisateur du mondial de payer ou d’assumer toutes ces derives ou mieux-t-ont interdit le mondial de foot pour eviter d’autres debordements. Il faudrait que l’état, mais aussi la presse arrête de monter ces histoires plus haut que ce qu’elle devraient être. Bref, il faut avoir une attitude responsable. Bien entendu, cela n’empêche pas les accidents, les débordements, … Mais au moins, on essaye de faire en sorte de minimiser les risques. D’ailleurs, les organisateurs des rave party l’ont (pour la plupart) maintenant bien compris : cela s’organise avec les autorités et pas en se cachant des autorités. Que ces apéros se fassent, pourquoi pas. Je n’ai jamais dit qu’ils devaient être interdit. C’est sympa d’organiser une fête comme ça, c’est un moyen de faire des rencontres et de s’amuser.Mais de l’autre côté, pensez à ce qu’il peut arriver si ça dégénère. Alors que les organisateurs prennent leurs responsabilités : qu’ils les déclarent aux préfectures et collaborent, de A à Z, avec les autorités, pour qu’il y ait le moins de casse possible. Même si c’est isolé, il aura fallu quand même un mort pour que des organisateurs commencent a réagir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité