Faut-il nous préparer à un futur sans livres imprimés?

Les livres imprimés seront-ils un jour aussi obsolètes que le deviennent les CD?

L’homme n’a jamais changé aussi vite de support pour stocker son savoir et ses mémoires.

A quoi ressembleront nos bibliothèques numériques demain?

Russell Smith du Globe and Mail s’est interrogé sur la question à l’heure où de plus en plus de gens prennent l’habitude de lire sur un livre électronique et s’envoient des livres par e-mail, IRC ou torrent.

Les bons vieux livres de papier sont-ils des morts en sursis? Qu’en pensez-vous? [Globe and Mail via NYT]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne sais pas mais en tout cas moi je préfère largement lire sur du papier que sur un écran (meme sur celui kindle d’amazon).

  2. « Les livres imprimés seront-ils un jour aussi obsolètes que le deviennent les CD? » je sais pas ou vous allez chercher que le CD devient obsolètes, quand je vais à la Fnac j’ai pas l’impression qu’il le devient vu le nombre de rayons qui lui est dédié !

    Sinon oui moi aussi je préfère largement lire sur du papier, et puis le papier c’est plus écolo qu’une batterie, un écran fait à base de produits chimiques, du métal etc.

    Les livres peuvent être conservé longtemps, des centaines d’années, à l’inverse des produits informatiques qui ont une durée de vie limitée (usure des pièces, batterie moins performante).

  3. Les technologies de stockage actuelles seront obsolètes au mieux dans 5 ans, au pire dans 6 mois. Les format d’enregistrement de ces livres a une durée de vie plus courte encore. les livres multicentenaires sont encore là, bien lisibles.
    Le papier offre surtout un confort de lecture innegalable. Je vous avoue qu’il m’arrive régulièrement dimprimer de longs documents.
    Apprenons plutôt à recycler et a ne pas jetter un feuille a demi imprimée.

  4. J’ai jamais vu un support de stockage qui dure des centaines d’années…et sans avoir besoin un ensemble d’autres technologie pour lire les données qui y sont stockées. Le livre papier a encore de beaux jours devant lui.

  5. Les livre papiers actuels ne contenant plus de tissus ou coton ne durent hélas plus aussi longtemps qu’avant, et surtout pas des centaines d’années.
    Une carte mémoire est bcp plus efficace face à un incendie ou une inondation, et je ne parle même pas des déménagements !

  6. Je préfère le numérique on nous embêtera moins avec l’écologie!

    Des tableau numérique en 3D représentant des livre pour décoré des pièces

  7. Quelque soit la memoute utilisé, elle n’a pas une durer de vie illimité, par exemple le cd ne vie que 40 ans, apres il devient pratiquemeny illisible. Les disque dir c’est pareil, un jour ou l’autre ils lachent ! Le papier reste la meilleur conservation pour les photo ou les livres

  8. C’est sur qu’il reste encore de nombreux progrès à faire afin que les livres électroniques puissent égaler voir surpasser les écrits sur du papier, mais il est tout de même indéniable qu’avec un seul livres électroniques on peut contenir de très nombreux ouvrages.

  9. Il est vain de vouloir opposer un support – ou un vecteur – d’information à un autre. Car mis à part quelques rares exceptions, aucun support d’information important n’a disparu au profit d’un nouveau, à part la tablette de cire ou d’argile, le volumen, le télégraphe et quelques autres moyens anecdotiques de transmettre l’information). Le cinéma n’a pas remplacé la photographie ; le journal n’a pas été remplacé par la radio ; pas plus que celle-ci n’a été remplacée par la télévision ; la lettre manuscrite n’a pas été remplacée par le téléphone, et ni l’un ni l’autre n’ont été remplacés par le courrier électronique ou le sms (même si les lettres se font, c’est vrai, de plus en plus rares, hélas.)

    Le livre imprimé a assuérment encore de beaux jours devant lui. Toutefois, le livre électronique est une aubaine pour tous ceux, qui, comme moi, ne savent plus où caser leurs livres dans leur appartement. Personnellement, il y a des livres que je ne m’imaginerais jamais remplacer par leurs équivalents électroniques (ouvrages spécialisés, littérature classique…). Mais d’autres, en revanche, le seraient avantageusement, notamment les romans policiers qui sont, pour moi du moins, un pur produit de consommation. Et quel plaisir ce serait, lorsqu’on part en vacances, de n’emporter avec soi qu’une ardoise, en lieu et place de la trentaine de bouquins que je me coltine habituellement pour ma femme et moi !

    Bref, vive le livre imprimé et vive le livre électronique, puisqu’on a désormais le choix entre les deux. Vouloir démontrer la suprématie de l’un par rapport à l’autre est tout aussi inutile et absurde que de vouloir démontrer… mettons… la supériorité d’un PC par rapport à un Mac ! Ou inversement. :) Arrêtez de vouloir toujours imposer une idée au détriment d’une autre. Notre monde nous offre une pluralité d’offres absolument fabuleuse, profitons-en et cessons de ne penser qu’un termes binaires et manichéens. Amen. :)

  10. Je préfère également lire sur papier étant donné les technologies actuelles (cela devrait changer rapidement, je pense).
    Mais de là à dire qu’un livre papier est plus écologique qu’un livre électronique… là ou le second utilise un peu d’énergie pour être restitué lors de la lecture, l’autre utilise beaucoup d’énergie et des arbres pour sa production et des produits parfois mauvais pour l’environnement.

  11. Nous allons tous avoir des tablettes bientôt et qui ne serviront pas seulement à lire des livres électronique.

    Il est plus écologique je penses dans garder qu’un => l’électronique

    Si on abandonne le papier, je penses il y aura de moins en moins d’imprimante, de cartouche et d’ancre, de papier, et l’avenir des marques Canon, Epson, Lexmark, .. pose un problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité