Les vrais programmeurs ne parlent pas le même langage que monsieur tout le monde

Depuis la nuit des temps informatiques, les programmeurs se crêpent le chignon pour savoir quel est le langage des vrais programmeurs.

Car voyez-vous, il y a une hiérachie féodale qui régit la profession:

Il est évident qu’un script kiddie boutonneux n’est pas au même niveau qu’un maître es Fortran, ou qu’un Coboliste chevronné.

Et pour vous, quel est le langage des vrais programmeurs? [xkcd]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @Tr4x : Tu parles de ce langage dont aucun compilateur existant n’est capable de prendre en charge l’ensemble de sa spécification et fait du code ultra crado ?

    Du C, rien que du C même pour développer avec un modèle objet, y’a que ça de vrai. :)

    Sinon c’est clair que c’est un peu raté le coup de parler de langage de prog quand la blague porte sur les éditeurs du monde unix. D’ailleurs C-x M-c M-butterfly

  2. roh, en effet emacs vi et nano sont des editeurs de texte. Mais choisir un langage de programmation c’est comme choisir un moteur, ça dépend du contexte. Il n’y a pas de langage, à priori, qu’il faudrait utiliser plus que d’autres !

  3. L’assembleur c’est juste l’ensemble des instructions que peut gérer une architecture donnée. Tu peux très bien coder quelque chose en assembleur mais tu seras vite limité par le facteur humain en ayant une impossibilité de réfléchir sur un programme de plusieurs milliers d’instructions.

    Une chaine de compilation transforme un langage donné en une suite d’instructions assembleurs que la machine pourra comprendre, et fera en prime de nombreuses optimisations car les processeurs ont de nombreuses spécificités qui leurs permettent d’améliorer leur performance mais encore faut il pouvoir les exploiter, et c’est aussi ça le role du compilateur : des algorithmes d’optimisations pour la génération du code assembleur pour maximiser les performances.

    Mais bon, l’utilisation de compilo à de nombreux effets de bords : déjà on créé des langages de plus en plus haut niveau, avec des notions très compréhensibles pour l’humain mais dur à traduire en langage machine (par exemple les langages objets comme le C++) ce qui implique une perte de qualité dans le code. Le C qui est de bas niveau génèrera, dans la plupart des cas, un code très proche de ce qui aurait pu se faire de mieux en ayant passé des années et des années à coder le tout en assembleur. Mais malgré tout, par moment il n’y a pas le choix, des petits bouts de codes en assembleurs sont nécessaires pour certaines opérations ou éviter les fausses bonnes optimisation que ferait le compilateur (par exemple pour certaines opérations bas niveau dans un OS)

    Enfin de manière général, on ne fait des programmes intégralement en assembleur que pour des tâches relativement simples et généralement sur de l’embarqué.

    C’est qu’un rapide résumé, mais c’est une légende urbaine de croire qu’un programme full assembleur est mieux qu’un programme compilé dans l’informatique personnelle.

  4. L’Objective-C est très dynamique et peu causant. Chaque langage son utililité. Donc pour moi y a pas de « vrai » langage.

  5. Le LISP (Language of Insipid and Stupid Parenthesis) ! Réservé à ceux qui n’ont jamais pu utiliser une calculatrice non HP.

    Et sinon, @badeu, l’assembleur n’est pas « juste l’ensemble des instructions que peut gérer une architecture donnée ». Ca c’est le langage machine. L’assembleur doit effectivement être compilé pour obtenir un code executable en langage machine.
    Par exemple, sur mon vieil apple II dans les années 80:
    assembleur : goto 300
    machine, que l’on codait directement pour aller plus vite : 4c 00 03
    Et hop !
    Bon, c’est vrai que comme ça, on en n’écrivait pas des kilomètres… mais c’était bien pratique pour déplomber les jeux…
    Oui, je sais, d’aucuns vont me traiter de papy.

  6. Chaque language est adapté a une techno et chaque techno a son propre editeur. Certes il y a des langages de bas niveau c, c++, … mais il y a aussi langages qui ne sont pas etudiés et qu’on après sur le tad avec l’ exper.
    Ceci dis je confirme le dessin parle bien des editeurs et non des langages de program …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité